L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Mig

Elle suce... et ça presse : le Paradis dans l'atelier ?


Les ventouses permettant de maintenir en place un objet, ça date pas d’aujourd’hui !
Certes, il y a Festool et son système de presse par aspiration ventouse… certes.
Il y a également sur Internet l’excellent Samuel Mamias, qui a repris ce principe et sa vidéo en ligne m’a donné l’idée d’y aller de mon petit côté créatif.

Le cahier des charges très précis :
• un système à succion alimenté par une centrale a vide dans l’atelier
• un système capable de tenir fermement des pièces peu légères
• un système compact mais polyvalent avec des platines interchangeables selon les pièces à maintenir
• un système évolutif et orientable selon les configurations
• un système dont l’étanchéité est suffisamment fiable et solide, ou tout du moins son remplacement se fera à moindre coût
• une grande envie de s’amuser aussi…

Une base articulée en contreplaqué bakélite autour d’un tuyau en métal, sur laquelle viennent se fixer différentes platines de formes et de tailles différentes.

La base se fixe sur n’importe quel plan lisse et propre (établi, table…) par sa propre aspiration. Elle peut s’incliner jusqu’à 90° en la débloquant au moyen des molettes.
La platine se fixe sur la base par sa propre aspiration.
La pièce a travailler se fixe sur la platine par sa propre aspiration. L’étanchéité est assurée par un ruban caoutchouc bombé pour fenêtres.
Une centrale à vide composée d’une pompe à dépression pour frigoriste + une bouteille de gaz faisant office de réservoir + un réseau de tuyaux diamètre interne 12mm. Avec une dépression de seulement -75% de la pression atmosphérique et l'emploi de la grande platine circulaire mesurant 23 cm de diamètre soit une surface de 135 cm², c’est une force de pratiquement 100 kg dont ton peut disposer. Certaines pompe à vide peuvent aller jusqu’à -95% !!! Par exple ici > http://www.hardeman-distributi...

Ce projet en est à ses débuts, je n’ai pas encore commencé à le réaliser faute d’atelier en construction. Une connectique par valves et embouts air comprimé rapides me semble idéale sauf si leur étanchéité n’est pas validée en succion (à voir).

J’attends impatiemment vos retours d’expérience ou avis, merci.


On en parle ici

Mig a publié le plan "Elle suce... et ça presse : le Paradis dans l'atelier ?".il y a 8 mois
Jean Galmot
 

Elle à l'air gentille...😛

Didier
 

Dis donc tu as une passion pour tout ce qui se trouve en dessous de ...
un bar absolu ;)

A chaque frigo qui lâche, je me dis qu'il faudrait récupérer la pompe pour combler un vide dans mon atelier. Et puis d'autres projets prennent le dessus...
J'attends avec impatience ta réalisation.

En tout cas, merci déjà du partage de l'info pour la pompe à vide.
Finalement, c'est sûrement plus fiable qu'une pompe de frigo bricolé pour un prix beaucoup plus raisonnable que la solution Festool.

siywebwa
 

@thierrymig , c'est un bon projet.

Mig
 

Attention aux pompes frigo, d'abord leur débit est ridicule et si tu veux compenser de légères fuites inévitables, avoir un réseau (volume mort), faire du placage ou collage sous vide de grosses pièces, il faut de la succion sérieuse, pas une vieille professionnelle de recyclage (Hum...) !

En outre les pompes frigo grand public sont toutes auto-lubrifiées par les vapeurs des fluides qu'elles compressent. Donc sans lubrifiant, elles fonctionnent bien que pendant peu de temps, s'usent vite (fonte alu sur fonte acier) puis flop, flop, flop... hélas j'en sais quelque chose !

clement lorioux

tu connais peut etre déja mais Samuel Mamias à fait une réalisation équivalente qui marche tres bien. https://www.youtube.com/watch?..., tu peut surment lui demander conseil.
https://www.lairdubois.fr/tout...

Mig
 

Merci Clément mais j'en parlais justement en début d'article.
A+

bene569
 

Salut Mig,
Merci pour l'info pompe à vide Hardeman, je vais restaurer cet hiver une marqueterie galbée en écaille de tortue et laiton, le vide s'impose ou le moule en plâtre donc je regarde.
pour ceux qui découvrent le vide...
En 2001, les boiseux qui étaient lecteurs du "bouvet" pouvaient lire que le vide était leur allié.
J'ai lu quelque part que tu cherchais de l'info pour les bâches.
Je te joins les scans où " Bruno Meyer " mentionne en 2001 , le PVC souple comme produit que l'on peut utiliser pour les bâches, le PVC souple c'est le liner de piscines par exemple.
L'avantage du PVC c'est son coût, sa bonne étanchéité , ça se colle , ça se soude.
Par contre pour tous les élastomères il faut prendre en compte le risque du percement quand on réalise la mise en dépression sur des formes complexes.
J'ai observé également une augmentation de la porosité lors de mesures d'allongement , en effet l'épaisseur diminuant la poro augmente , d'où comme tu le précisais il est nécessaire d'avoir une vraie pompe à vide.
On suit tes travaux!

bene569
 

Pardon, j'ai les doigts sensibles !

bene569
 

ben finalement, ça a bien voulu passer!

jys31

Ah les vieux Bouvet, quelle bible à l'époque où le web n'existait pas encore ...
Sinon, Mig, ça a l'air bien ton truc. Je me tâtais justement pour une réalisation du style de Sam Mamias : je vais peut-être attendre ta version si elle aboutit ou, du moins avance un peu ...
Par contre, je ne peut lire que les .skp en version 8 et ne peux plus installer de version plus récente : -> Pourrais-tu alors rajouter une version du fichier en SU8 ? Ce serait super :-)
Merci,
JYS (sur Toulouse)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 500 vues
10 commentaires
196 téléchargements

Caractéristiques

Sketchup  Format
8 Mo  Taille
 1 fichier

Contenus associés

Aucun
Autres plans de Mig 
Voir aussi