L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

11 réponses
TyCoat

Salut,

Comme le dit Kentaro, tu as toutes les compétences pour cette restauration. La question est: cela en vaut-il le coup? Au vu de l'armoire, telle qu'on peut l'imaginer au départ, elle semble d'une facture simple. Si tu la restaures, comme dit plus haut, elle n'aura plus aucune des caractéristiques d'une armoire Louis XIV..., à moins qu'elle n'est une valeur sentimentale importante pour toi, dans ce cas, le coeur ignorera la raison.

Ty Coat

TyCoat

Bonjour,

Bien d'accord avec termite. Cependant, regarde aussi si les connections sont bien serrées. J'ai eu un pb sur le même aspirateur mais en triphasé. J'ai cru mon moteur HS ( Il n'y a pas de condo en tri). Puis multimètre en main, je me suis aperçu qu'avec les vibrations une connection était desserrée.
Bon courage.

Ty Coat

TyCoat

Bonjour, Je pencherais également pour du châtaignier. Il faudrait d'autres photos pour affiner.

TyCoat

Bonjour Sébastien,

J'ai un rabot similaire ( 10" en longueur et largeur de lame 2" ) avec une lame PM-V11. C'est remarquable. Je n'utilise plus le rabot classique ( aussi Veritas). L'affutage tient bien. L'angle faible bien utile dans les bois difficile. Facile à régler. Que dire de plus. J'en suis enchanté. Je regrette seulement de ne l'avoir pas pris comme celui que tu montre en 15".

Ty Coat

TyCoat

Bonjour MIG,

C'est une idée très interessante. Elle a été développée sur le site voisin de Metabricoleur. Ne faudrait-il pas déjà voir avec les voisins, si on ne peut pas élargir leur communauté à celle de LAB? Je crois qu'un autre site est aussi adossé à ce partenariat avec les fournisseurs ( copains des copeaux)

Ty Coat

TyCoat

Bonjour Sebg15,

Beau projet en perspective. Je ne saurai te conseiller. Je suis béotien en la matière. En plus, je ne comprends pas ta question: "Quel débord prévoir coté refoulement et coté fermeture? 50-60 mm??". Mais ton projet m'intéresse.

Mis à jour
TyCoat

Bonjour,
J'ai une B3 Winner, achetée neuve il y a maintenant quatre ans. En tant qu'amateur, elle satisfait pleinement mes besoins. Aucune panne ou défaut à ce jour. Ce n'est peut être pas la meilleure de sa catégorie et pour son prix en neuf. Je crois que c'est affaire d'opportunité, de goût, d'expérience. Pour ma part, je n'ai vraiment rien à lui reprocher. ( sauf peut être les boutons de commande qui ne sont pas bien placé avec ma façon de travailler.

Ty Coat

TyCoat

Bonjour Woodworker,

Tu touches là un problème récurrent pour un objet qui parait simple: une table.
Je rejoins les propos d'Etienne qui connait son sujet.
Il y a peut être aussi les problèmes d'équerrage et de fabrication évoqués par les autres.
Et il y a peut être aussi un autre problème, c'est l'état hygrométrique du bois. Tu dis avoir pris la seconde fois du bois séché , étuvé. Je ne sais pas trop ce que cela veut dire. L'étuvage est une partie du process de certains séchages. Ce qui importe c'est quel est le degré hygrométrique de ton bois à l'intérieur comme à l'extérieur. C'est cette différence qui conduit le bois à se déformer et à tuiler et voir à se fendre. Un petit hygromètre à pointe à 30-40€ est bien utile.
Pour l'anecdote, j'ai acheté du bois dit sec chez un grand distributeur de bois. Ce bois était entreposé dans un hangar immense ouvert aux pleins vents humides de ma région. Rentré à l'atelier, mesure de l'hygrométrie. 12% à l'extérieur des plateau de 45 mm et 17% à coeur. Donc pas vraiment sec.
Si tu construis un plateau avec un bois dans les conditions ci dessus, même en respectant le sens des fibres du bois évoqué par Etienne, le plateau se déformera. Si de plus, le plateau est mis dans un intérieur normalement chauffé, l'équilibre hygrométrique du bois ( pas de l'air ambiant) sera autour de 8 à 9% ( correspondant à un air à 50-60% d'humidité relative et à 19°C). Fatalement au cours du temps toutes les fibres du bois atteindrons cet équilibre. Tu auras des déformations prononcées correspondant au mouvement du bois entre 17% et 9% pour le coeur et entre 12% et 9% pour l'extérieur du plateau, conduisant au tuilage. D'où l'importance d'avoir un bois parfaitement sec ( par exemple pour les planchers collés, les DTU recommandent 10%) et à l'équilibre hygroscopique ( c'est à dire au degré d'humidité homogène entre le coeur et l'extérieur du plateau et correspondant aux conditions définitives du bois. Si c'est pour un intérieur 8 à 10%, pour l'extérieur 15à 17% en moyenne en France.

Bien sûr, comme l'explique Etienne, comme on ne peut pas toujours bénéficier de bois parfaitement sec, il y a des astuces de menuisier ou d'ébéniste, mais là je leur laisse la parole.

Ty Coat

TyCoat

Bonjour Cyrille,

C'est un projet sympa. Je ne te conseillerai pas en charpente, je n'y connais rien. C'est simplement à propos de ta membrane pour ton toit plat, fais bien attention à faire une remontée suffisante de la membrane pour éviter toute infiltration, et à la soudure des angles. Je suis sûr que tu l'a prévu.

Ty Coat

TyCoat

Bonsoir Mig,

J'ai le même problème et ai finalement décidé de poser le guide de toupie au sol sous la table d'extension à droite de la lame. C'est un endroit où de toute façon je ne peux pas passer, donc, pour le moment je m'accommode de cette demie mesure. Mes fraises et outils de toupie sont rangées dans des tiroirs mais pas à coté de la machine.

Ty Coat

Mis à jour
par cereus45 il y a 2 ans
TyCoat

Bonjour à tous,
Niouniou, oui, les rainures c’est très utile! Je m’explique. Si tu poses un domino dans du MDF, si la colle n’a pas la possibilité de sortir par les rainures, quand tu enfonces ton domino, le MDF éclate sous la pression. Quand je dis « éclate «  je veux dire que le MDF se fend si tu es sur un champs par exemple. Donc, à mon humble avis, les rainures sont utiles. La solution de Boris est tout aussi bonne, faire l’arrondi avec un quart de rond un peu plus petit. On peut auss faire juste deux congés à 45 ° sur chaque côté. Ça marche aussi.

Ty Coat

Admin