L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Qui suis-je ?

Bonjour à tous, je m'appelle Mickaël et je débute dans la transformation du bois. Bricoleur du dimanche, je suis impressionné par les réalisations vues sur le site et j'espère pouvoir donner un peu d'aide à certains, si toutefois j'ai vraiment de l'aide à vous apporter :)
Côté perso, je suis professeur de SVT et passionné par le monde des insectes. Vous retrouverez d'ailleurs ci-dessous quelques informations qui me semblent intéressantes sur les insectes et parasites qui peuvent s'attaquer à notre matière préférée, à savoir le bois !

__

Les principaux insectes nuisibles qui s'attaquent au bois sont le scolyte, le coléoptère de la mort, le coléoptère des meubles et le coléoptère commun des meubles. Les coléoptères infestent souvent le bois humide mais prospèrent également dans le bois sain. Ils se frayent un chemin à travers le matériau hôte en créant des tunnels ou des trous de forage au fur et à mesure.

La sciure : un signe de présence de nuisibles ?

La sciure qui tombe sur le sol de ces tunnels est composée principalement de bois finement pulvérisé, avec quelques coléoptères et larves pour faire bonne mesure. Elle est généralement de couleur sombre et suffisamment fine pour flotter sur l'eau. Bien qu'elle puisse être très abondante, cette poudre est relativement inutile, sauf si l'une de ces espèces a réussi à se reproduire sur le site pendant une épidémie . Si c'est le cas, il peut y avoir des problèmes plus tard lorsque les scarabées adultes rongent le sol si celui-ci est composé essentiellement de bois.

Les insectes mangeurs de bois : portrait roboto

Certains coléoptères, comme le scolyte des écorces (Ips typographus), construisent des nids ou des colonies complexes dans lesquels de nombreux coléoptères vivent et se reproduisent. Certains d'entre eux sont visibles sur les arbres, mais d'autres peuvent être cachés à l'intérieur de blocs de bois.

Pour en savoir plus sur les nuisibles et leur traitement, n'hésitez pas à consulter ce site.

Le coléoptère du meuble (Anobium punctatum) ne fait pas vraiment de tunnels même s'il commence sa vie comme un ver mangeur de bois (la larve). Elle se nourrit à l'extérieur sur des troncs asséchés jusqu'à ce qu'elle soit prête à se transformer en chrysalide. À ce moment-là, elle s'enfonce dans le bois où elle crée une chambre ovale tapissée de soie. Celle-ci contient la chrysalide, dont l'adulte émerge après plusieurs semaines.

il y a 7 mois  Inscrit
il y a 6 mois  Dernière connexion

Compétences

Non renseigné

Relations

0 collectif
0 abonné

Popularité

0 coup de coeur reçu

Contributions

0 retour d'expérience
0 création
0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 atelier
0 trouvaille
0 evènement
0 collection
0 vote défavorable
0 proposition
0 annonce
0 graphisme