1 retour d'expérience
olivierfrantelle
Premiers traits de scie...et même deuxième

J'ai attaqué sévère avec une section de bouleau frais (oui, encore copieusement humide de sève) de 20 cm que je voulais aérer.
Deux types de lames :
La Jet RipCut Japonaise à 30 balles est quand même super pour entamer bien le refendage (ça se dit refendage ?) bien vertical et droit. C'est cette lame : fine-tools.com/gestell.html ; Japanese Blade for Universal Use 600 mm (ref 300345)
La lame dite "Replacement Blade 600 mm" (ref 301163 sur le même page), est une lame rip cut à 5 dents par pouce (classique de scie à cadre). Sur du bois frais, c'est pas top. Ca freine un max et il faut vraiment avoir préparé un bon trait de scie à la japonaise avant. Je lui ai facilité la pénétration avec un petit coin.
Je reviendrai sur l'expérience sur bois bien sec.

Guilh63 le poids est très gérable (pas pendant des heures bien sûr) et comme prévu, le poids est plutôt un atout ; moi qui n'ai pas des bras de bûcheron Québécois.

Merci encore à tous.
L'Air du bois file bien la patate !

[suite sur bois sec]

Je confirme que le temps de sciage et les performances sont sans commune mesure sur bois sec.
Cet après-midi j’ai travaillé une ancienne poutre de chêne d’au moins 200 ans et de section 15x15 cm (peu vermoulue). La lame japonaise est super efficace.
Sur du résineux ça doit être du beurre 🔪