89 commentaires
par Matindetempete il y a 17 jours
PhilippeCichon
( Modifié )

Salut
As-tu remarqué que les dernières découvertes sur les dinosaures montrent que la plupart étaient des dinosaures à plumes.

PhilippeCichon
( Modifié )

Salut
Il ne faut pas confondre le taux d'humidité de l'air et le taux d'humidité du bois!
D'ailleurs on utilise des instruments différents pour mesurer chacun de ces taux...
Il faut un humidimètre et un hygromètre.
weeza.fr/hygro...tre-hygrometre/
L'hygrométrie est une des mesures permettant de quantifier la qualité de l'air. Les mesures d'humidité relative et absolue, ainsi que les températures du point de rosée sont indispensables à l'évaluation de la qualité de l'air intérieur dans l'habitat ou le lieu de travail. Dans des environnements où la maitrise de l'ambiance est indispensable, comme une bibliothèque, et surtout un séchoir à bois l'hygrométrie est mesurée en permanence.
L'hygrométrie dépend aussi de la température ambiante, il s'agit de la mesure du rapport entre la pression partielle de vapeur d'eau contenue dans l'air par la pression de vapeur saturante. Il s'exprime en pourcentage d'humidité relative aussi appelé degré de saturation %RH. Tout dépend de l'objectif!

l'humidimètre mesure l'humidité dans un matériau solide (bois, plâtre, béton...).
Les humidimètres se décomposent en deux grandes catégories :

D'une part l'humidimètre à pointes utilisant un système de mesure résistif. Le système de pointes laisse deux traces sous forme de trous sur le matériau et est généralement étalonné pour des mesures précises dans le bois.

D'autre part, l'humidimètre radiofréquence qui mesure, par un simple contact sans dégradation sur la surface, l'humidité jusqu'à environ 20 mm de profondeur.

Dans les deux cas, il s'agit d'émettre un champ électrique et de mesurer l'intensité. Elle est directement proportionnelle à la teneur en eau du matériau.

Un outil pratique pour mesurer cette humidité: l’humidimètre qui donne une lecture directe et immédiate en plantant les aiguilles dans le sens perpendiculaire au fil du bois, l'intensité du courant est proportionnelle à la quantité d'eau interne. Sinon la méthode théorique en laboratoire consiste à peser un échantillon avant et après séchage au four et à calculer la perte de poids en pourcentage. Cette méthode est plus précise mais trop longue pour notre utilisation courante et surtout destructrice (on ne peut pas prélever un échantillon à chaque mesure sur un meuble ou ouvrage en cours).

Donc le bois se déforme par séchage dès le débit en scierie avant même d'arriver dans l'atelier en fonction du mode de débit et de son emplacement d'origine dans la bille de bois (on dit qu'il tire à cœur).

L'humidimètre à pointes est généralement plus précis et plus économique que l'humidimètre de contact.

Pour résumer on retiendra que:
L'humidité d'équilibre du bois dépend uniquement de l'ambiance, c'est à dire de la température et de l'humidité relative de l'air dans lequel il se trouve et non pas de l'essence du bois.
L'importance des variations dimensionnelles dépend elle de l'essence du bois en fonction des variations de température et d'humidité ambiante.
Seule l'eau d'imprégnation (comprise dans la structure du bois) influence le retrait c'est pourquoi le retrait n'intervient qu'entre 0 et 30% au dessus des 30% il s'agit de l'eau libre contenue dans les vides des cellules.

Un article sur le sujet pour un orgue de barbarie:
orgue-bernard....er.com/les-bois

Où il est dit:
j'insiste: "Le bois ne sèche pas, il se met en équilibre hygrométrique avec l'air ambiant."
On entend souvent dire qu'un bois qui a été stocké longtemps est à coup sur le plus sec! C'est une idée fausse:
Si il a été stocké 20 ans dans un lieu trop humide il en sort encore trop humide!

PhilippeCichon

trente six seb
Non tu ne trompes pas! Relis bien, j'ai écrit:"en plantant les aiguilles dans le sens perpendiculaire au fil du bois".
Où alors c'est moi qui me trompe...

par EricFd il y a 2 mois
PhilippeCichon
( Modifié )

Salut
Pour moi son principal avantage, c'est la transparence!
Trop souvent les capes d'origine ne le sont pas et c'est ce qui conduit la plus-part des utilisateurs à la supprimer quitte à supporter la poussière.
Le deuxième avantage c'est son indépendance mécanique par rapport à la lame ou plutôt du couteau là aussi les capes d'origine sont trop souvent mal conçues.
très bon conseil merci

par PhilippeCichon il y a 2 mois
PhilippeCichon
( Modifié )

OK je vais mettre des photos!
J'ai hésité pour savoir où le mettre je ne suis spas encore bien habitué mais c'est en forgeant qu'on ....
merci pour les conseils.

PhilippeCichon

Salut à tous
Je viens de découvrir le post sur l'air du bois par hasard. Je vois qu'il a déjà 3 ans c'est peut-être un peu tard pour donner un avis mais il y a aussi du nouveau depuis.
Le système fonctionne avec de l'électronique qui mesure la résistance entre la lame et la table de la scie dès qu'un contact avec un doigt est établi la résistance chute. L'électronique déclenche alors deux actions:
1) le retrait de la lame avec une cartouche explosive comme nos air-bags de voiture.
2) l'arrêt de la lame de scie avec le frein qu'il faudra changer comme la lame qui est déformée après un déclenchement.

Mais aucun magasin de bricolage ne nous propose ce genre de matériel qui ne coûte que 70$ donc plus ou moins 64€! suivant le taux du jour, Nous n'avons en fait qu'un choix restreint et une information tronquée! Ce qui n' est pas le cas d’autres pays!
Mais à chacun de fixer le prix de ses phalanges!

De plus le plus étonnant c'est que Bosch une entreprise européenne a aussi une scie qui peut vous éviter l'accident c'est la Reaxx mais soit disant pour des questions de normes ou de brevets ils s'interdisent de la commercialiser en Europe! Une vidéo de démonstration. Un comble non? Elle obtient la même sécurité sans déformer la lame!

youtube.com/wa...h?v=B3JsUGwt_Mg

Aux US un consommateur a gagné un procès avec plusieurs millions de $ d'indemnités contre un fournisseur pour s'être coupé un doigt avec un simple argument: parce qu'on ne lui avait pas proposé ce type matériel. En Europe les consommateurs n'ont qu'un droit celui de payer...On ne peut même pas nous le proposer.

boschtools.com...1a-09-113798-p/

PhilippeCichon
( Modifié )

plus de renseignements sur :
orgue-bernard....-dans-l-atelier
Il faut militer pour la prise en compte de ces petites différence de législations qui n'ont pas pour objectif de nous protéger mais de protéger des intérêts financiers partagés entre banques, assurances et fournisseurs au dépends des utilisateurs et consommateurs.

par darxmurf il y a 3 mois
PhilippeCichon

Salut à tous
Intéressant...
Pour la goutte hydrophobe, il y a deux possibilités:

  • Un matériaux ou plutôt un état de surface hydrophobe (un peu comme les feuilles de nénuphars) ou un traitement de surface à base de silicone.
  • Une autre possibilité remplacer l'eau par du mercure ou du gallium à plus de 30°C mais c'est plus dangereux au niveau risques toxiques.
    puzzles-et-cas...-ne-mouille-pas
PhilippeCichon
( Modifié )

Salut à tous
il existe une autre solution l’interrupteur maitre esclave:
amazon.fr/gp/p...=UTF8&psc=1
la mise en route d'une machine entraine la mise en route de l'aspiration centrale, vue sur un autre forum: forum.copainde...pic.php?t=13029

PhilippeCichon

C'est la même chose pour mettre un fil entre deux boutons, c'est de l'électricité avec ses lois U=RI et P=UI.

PhilippeCichon
( Modifié )

Un investissement ne peut se compter uniquement en euro.
il doit aussi se compter en temps, sécurité de fonctionnement, apprentissage de la technique pour sa mise en œuvre, et donc au moins s'équilibrer avec l'économie envisageable pour les mêmes critères.

On achète pas un aspirateur uniquement pour éviter de ramasser les copeaux mais aussi pour éviter de respirer de la poussière qui attaque sa santé! du coup il en faut deux et pas les mêmes tout en étant plus chers et plus compliqués.

La santé et ma sécurité d'abord, mon temps qu'il me reste avant de mourir ensuite, le pognon que personne n'emporte au paradis en dernier...
On commence par vouloir changer une prise et on refait tout le tableau électrique!
On commence par vouloir couper un bout de bois et on fait de la philosophie!

Chez moi le rangement est "volcanique" ce dont je me suis servi en dernier est sur le dessus du tas...Quand le tas est trop gros je le range.
C'est une question de priorités:
youtube.com/wa...h?v=KmIMB4U739s

par LeHLM il y a 4 mois
PhilippeCichon
( Modifié )

Salut Henry
Alors tu pèses le pour et le contre!
les couteaux sont en métal ou en bois?
bonnes fêtes

PhilippeCichon
( Modifié )

salut
Pour laquelle il y en a 49?
youtube.com/pl...B5_UIxBB-JDIYfy
c'est très étonnant car c'est la première fois que l'on me signale ce problème et pourtant certaines ont été vue plus de 12000 fois la preuve:
youtube.com/wa...Yfy&index=1
Peut-être un problème de niveau du son...

PhilippeCichon

je pensais qu'une photo est obligatoire
donc il faut supprimer ma trouvaille!
désolé

PhilippeCichon

Bah je pensais qu'elle était retirée et comme elle est encore là je complète avec ce qui m'arrive depuis sur le sujet...

PhilippeCichon

J'ai rien compris, pour moi elle apparaissait encore et ne semblait pas retirée!

PhilippeCichon

Effectivement ça doit être ce que j'ai fait à l'insu de mon plein gré.
j'ai pensé que puisque je la voyais encore c'était le cas pour tout le monde.
En fait je ne maitrise pas bien l'utilisation du site...
mais c'est en forgeant qu'on devient un forgeron de l'air du bois.

PhilippeCichon

Salut à tous
il y en a d'autres sur l'action de l'eau sur le bois:
les enroulements de fines tranches radiale et tangentielle
l’ouverture des pommes de pins

j'aime particulièrement celle sur les fibres impossibles à mouiller!
et encore plein d'autres sur l'article:
quand l'eau ne mouille pas

PhilippeCichon
( Modifié )

Salut à tous
c'est évident si on ne colle qu'avec de la colle blanche vinylique!
Mais si on utilise de la colle urée formol (celle pour la charpente en lamellé collé) ça résout le problème.
exemple: laverdure.fr/c...poudre-1kg.html

personnellement j'utilise un pistolet à air chaud pour accélérer la prise et pas de presse mais des presses et équerres pour positionner. Cette colle peut boucher des interstices de plusieurs mm.
Elle est aussi un miracle de solidité pour recoller des pieds de chaises qui ont pris du jeux avec un utilisateur qui s'est balancé en arrière jusqu'à la rupture.

Dans le même esprit l'utilisation d'une scie à chantourner avec les problèmes de col de cygne est contournable avec une scie à chantourner à main type bok fil et un rien d'huile de coude.

PhilippeCichon
( Modifié )

On y pense immédiatement car c'est un principe applicable dans d'autres configurations!
Et le coté amusant c'est de le rapprocher de cette vidéo qui nous dit que l'on peut souder le bois:
leblogdedoug.f...-cest-possible/

PhilippeCichon
( Modifié )

Un proposition d'amélioration pour la solidité de la languette mais qui complique le tracé: arrondir le raccord de la languette sur la section en bois de bout...
De plus on n'est pas obligé de tremper l'ensemble dans l'eau bouillante il suffit de mouiller et chauffer seulement la languette.
une fois cintrée la languette sèchera vite et les sections carrées du bois ne sont pas humides et ne demandent pas de délai de séchage.

Comme quoi à plusieurs on fait plus de dégâts...

PhilippeCichon

OK! Mais je suis curieux de voir la méthode plus simple...
Pour ma part je n'ai aucune crainte sur la solidité si on utilise de la colle urée formol comme indiqué dans les réponses aux commentaires.

PhilippeCichon
( Modifié )

Salut à tous
je viens de faire un article sur le sujet qui renvoie à votre publication et qui apporte quelques précisions sur l'origine de cette technique avec d'autre exemples de réalisations:
puzzles-et-cas....com/tensegrite
c'est un sujet qui me turlupine depuis déjà quelques temps, et il y a certainement beaucoup de choses à faire et tout un champ de création à découvrir et développer.
Pourtant c'est loin d'être nouveau puisque Léonard de Vinci appliquait déjà cette technique sans avoir de mot anglais pour la désigner...

PhilippeCichon
( Modifié )

merci à tous
j"ai bien sur mesuré l'angle de chaque gouge!
mais ça ne me donne aucun des trois paramètres...
pourquoi une profondeur de 65?
sur laquelle,
et avec quel trou
et il reste le premier paramètre entre 1 et 6..
conclusion mon problème reste entier!
Je pense que ceux qui répondent ne se sont pas encore projetés exactement dans la situation.

PhilippeCichon
( Modifié )

Salut à tous
et merci pour les réponses!
Effectivement la méthode empirique par tâtonnements avec coup de feutre sur le biseau (et pas sur la meule) est la seule possible, mais pas évidente...
En plus il faut la répliquer pour chaque gouge!
Bien entendu je vais noter ces réglages sur une étiquette et la coller sur le collet.

PhilippeCichon
( Modifié )

bien sur mais ça va mordre profondément! Et c'est justement ce que je cherche à éviter...pour la meule et pour les gouges.

PhilippeCichon

Salut mjp
non je pense au contraire que ça va plus vite une fois les réglages connus et c'est plus précis qu'à main levée.
Mais chacun fais comme il veut en fonction de ses habitudes...

PhilippeCichon

Salut à tous
Finalement j'y suis arrivé par tâtonnements et j'ai bien sur noté les réglages sur une bande papier, collée sur les collets des gouges.
ça n'a pas été trop long ni l'affutage dans la foulée. Tout ça sans trop mordre sur les gouges ni sur la meule. La prochaine fois ça ira encore plus vite.

PhilippeCichon
( Modifié )

Désolé si ce n'est qu'un rappel! J'avais bien fait une recherche, mais pas dans les annuaires plus écoles:
lairdubois.fr/...les/?q=fun mooc
Mais je pense que cette manière de le présenter donnera plus envie de s'y inscrire.
Une véritable source de connaissances encyclopédiques pour tous les passionnés du bois...