L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

darxmurf

Couteau kikouppa


2e essai de couteau kikouppa, merisier du coin et "rivets" en wengué (pas du coin 😅)

Finition du manche à l'huile dure et la lame à l'huile de lin.


Discussions

darxmurf  a publié la création "Couteau kikouppa".
il y a 9 mois
Jean Galmot
( Modifié )

J'aime bien ces couteaux, c'est la marque Apuifor qui en fait aussi des comme ça...😋

darxmurf

😄

hugues

😃 Oui d'ailleurs c'est pa Francis lalame qui a fait une pub pour ce couteau?
En tout cas belle réalisation.

Olivier Vernhettes
( Modifié )

Très bien pour beurrer ses tartines

darxmurf

exactement ! et c'est le but de celui là 😄
Il faut que j'essaie ces formes plus arrondies aussi.

JB4WOOD
( Modifié )

Très joli.

Attention quand même à l'huile de lin qui a tendance à rancir avec le temps. Je préfère l'huile de pépin de raisin pour ça.

Reste à savoir si c'est un couteau qui coupe ou kikouppa ?!?! 🤔 😂

darxmurf

hmmm mais pour l'huile de lin ça fini par "polymériser" non 🤔

mokozore
( Modifié )

JB4WOOD C'est la deuxième fois que je vois que l'huile de pépin de raisin est bien pour les usages alimentaires. Perso, j'utilise de l'huile de colza. Est-ce que pépin de raisin a une différence ou un avantage par rapport à colza?

darxmurf

de mon point de vue, toutes les huiles rancissent à la longue. Mais l'avantage de l'huile de lin c'est qu'en séchant elle polymérise et fait comme une couche de "plastique"

Pappa

pour ma part les couteaux je ne les huiles pas. Je trouve que le beurre fait son travail d'apporter ce qu'il faut au bois (l'idée ne vient pas de moi! je crois que j'avais trouvé cette idée dans un livre de bois de sculpture suédoise)

JB4WOOD

mokozore Ha oui, dans quelques semaines ton couteau pu et sent l'huile rance... Tu peux plus rien y faire sur des petits objets comme ça puisque l'huile pénétre pas mal. L'huile de pépin de raisin ainsi que l'huile minérale sont les seules qui ne rancissent pas. Et en cherchant un peut tu verras que l'huile minérale provient du pétrole, voilà pourquoi j'ai arrêté de l'utiliser (plus d'un point de vue éthique et écologique puisqu'elle est aussi alimentaire).

tarpan
( Modifié )

JB4WOOD

L'huile de pépin de raisin ainsi que l'huile minérale sont les seules qui ne rancissent pas.

Non.

L'huile de pépin de raisin rancit, et plutôt facilement (potentiel oxydatif 4x plus important que l'huile d'olive par exemple)

JB4WOOD

tarpan curieux, je traite des planches à découpé depuis plusieurs années dont certaines que j'utilise personnellement au quotidien sans avoir aucun problème avec ces huiles. Par contre j'ai 2 magnifiques assiettes rectangulaires avec rebord qui ont fini en quelques semaines dans mon bac à chute car j'avais mis de l'huile de lin... D'où sors tu ces chiffres ?

tarpan

JB4WOOD
Ce sont des données qu'on peut trouver un peu partout, également dans des thèses…
Un tableau qui en regroupe pas mal : aroma-zone.com...uiles-vegetales

Après pour un objet utilisé et lavé quotidiennement, effectivement on ne sent pas spécialement le rance (cuillère de cuisine en bois par exemple)
L'odeur perçue n'étant pas uniquement due au rancissement d'ailleurs : fraîche l'huile de tung pue, l'huile de lin perso j'aime pas son odeur, les protéines et autres composés présents en petites quantités et différant d'une huile à l'autre peuvent expliquer des différences en "puanteur" même si les deux sont rances…

JB4WOOD

tarpan Et bien je suis dubitatif... Je vois la liste en bas de page et je suis assez surpris. De mon expérience, j'ai déjà appliqué de l'huile d'olive (de très bonne qualité que je consommais) et ça a ranci au bout d'un moment. Par contre je n'ai aucune, je dis bien aucune expérience personnelle où une huile de pépin de raisin a ranci, même les huiles très bas de gamme à 3€ le litre en grande surface. J'ai plusieurs planches à découper chez moi dont certaines que je n'utilise que rarement ou pour couper du pain donc que je ne lave presque jamais à l'eau. J'ai commencé mon activité en vendant des planches à découper en ligne (je continu d'ailleurs à le faire aujourd'hui) c'est pour cette raison que j'avais fait des tests et que j'ai un peu de recul sur plusieurs années.

Il y a peut-être un autre phénomène que l'oxydation qui rentre en jeu ?!?
Également en discutant avec des boiseux sur des marchés ou en écoutant des anciens rencontré par ci par là, l'huile de pépin de raisin m'est toujours revenue aux oreilles de ce point de vue.

Je suis du genre à bien regarder les chiffres et autres analyses scientifique mais pour cette fois je pense que l'on doit passer à côté de quelque chose.

Je ne suis pas campé sur mon discours, au contraire très ouvert à la discussion. Merci beaucoup de passer du temps à parler de tout ça avec moi.

As-tu des expériences personnelles qui confirment ce que l'on peut lire sur la liste d'Aroma-zone ?

Et pourquoi personne n'utilise d'huile de coco ou de Jojoba si elles sont tête dans le classement ? (enfin en tout cas je n'en ai pas connaissance)

tarpan

On utilise surtout des huiles siccatives sur le bois, et de préférence les moins chères, donc les huiles "exotiques" qui de plus sont généralement trouvables surtout en version "cosmétique" (normes donc tarif en conséquence) sont pas employées…

L'huile de lin rancit vite elle aussi, je ne l'utiliserais pas pour du contact alimentaire…
Je n'ai jamais eu l'occasion de tester de l'huile de lin siccative non rance pour voir si la polymérisation intervenant avant le rancissement limitait les mauvaises odeur…

Le rancissement dépend de cofacteurs (molécules "autres" présentes dans l'huile) selon la méthode d'extraction, les années (météo et réaction de la plante) et le degrés de raffinage de l'huile.

Et comme je le disais, la mauvaise odeur n'est pas forcément directement proportionnelle au rancissement effectif de l'huile, d'autres composés peuvent renforcer la puanteur.
Comme tu peux le voir sur l'image il n'y a pas "une" huile de lin, je ne sais pas si toutes puent autant, je présume que les plus brutes et non cuites doivent rancir le plus, tandis que les plus raffinées et destinées à siccativer seront plus intéressantes…

A noter que l'huile de sardine pourrait théoriquement convenir, mais… bon. 🤭

Personnellement, je n'ai pas essayé d'employer l'huile de pépin de raisin sur du bois, puisque peu siccative (ou du moins trop peu pour être intéressante) et pour la planche à découper, je mettais de l'huile neutre vaseline mais depuis qques années je ne mets plus rien et au final ben… ça change pas grand chose…

Sujet compliqué et non clos…

darxmurf

tarpan alors perso j'ai de l'huile de lin bio de chez dictum dictum.com/en/...-raw-1-l-705354, elle sent l'huile de lin effectivement mais n'a pas ranci depuis les quelques mois que j'ai cette bouteille. Par contre j'ai pu observer qu'en laissant un fond d'huile dans un petit pot ça polymérisait bien comme il faut après quelques temps. C'est même très chiant à nettoyer 😅

Et pour ce qui est de l'utilisation, je ne pose qu'une seule couche sur mes cuillères et laisse sécher ça au soleil. Ensuite, comme les cuillères sont utilisées pour manger et rincées après chaque utilisation, je dirais que la couche de protection doit dégager assez rapidement.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
355 vues
17 commentaires

Publications associées

0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres créations de darxmurf 
Voir aussi