L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Vincent44846

Silo granulé


Voici mon plus gros projet en tant que bricoleur amateur, un silo de stockage de granulés de bois pour une chaudière.
Au niveau de l'existant, il y a notre ancienne cuve à fioul à même la terre avec un cabanon pour la protéger. Le cabanon avait était fait au plus simple par les anciens propriétaires, 4-5 poteaux plus au moins scellé dans le sol avec du béton et de la tôle.

Première étape , on rase tout 😁
Ensuite pose d'une chape béton par un maçon. Rien de particulier , pose d'une bâche pour éviter les remontés capillaires , fer à béton et le mortier. Plus qu'à laisser sécher 15 jours / 1 mois.
Ensuite c'est à mon tour de travailler 😄

J'ai commencé par préparer mes lambourdes, perçage des trous pour accueillir les goujons d'Ancrage. J'ai ensuite agrandis les trous histoire de serrer correctement avec une clé à pipe. Puis j'ai créé des "rainures" pour permettre à l'air de circuler et évacuer si besoin l’humidité.
Avant de poser les lambourdes sur le sol j'ai utilisé de de la bande étanchéité pour terrasse.

Ensuite rien de très sorcier, j'ai utilisé des bastaings ( 50 x 150 ) que j'ai retaillé en bas pour qu'ils viennent ce poser sur les lambourdes. J'ai aussi utilisé des entretoises en PVC pour éviter tout contact avec le sol. Pour la disposition des bastaings , 1 à chaque extrémité et ensuite tous les 60 cm environ. Le but est d'être à la dimension des mes planches d'OSB ( 2.50 / 67.5 ).

Bien sur entre les plans et la réalité, plusieurs problèmes :

  • lors du perçage de la dalle béton pour mes lambourdes j'ai bougé de quelques centimètres et cela c'est ressenti lors de la pose de l'OSB ( jour important par endroit )
  • les bastaings étaient loin d'être parfaitement droit et cela m'a bien pris la tête. Car selon l'endroit ou je prenais mon niveau et mes mesures j'avais des gros décalages.
  • la structure était vraiment "branlantes" à ce stade, après conseil d'un ami menuiser il m'a conseillé d'ajouter des "écharpes" entre les bastaings. C'était mieux mais pas assez à mon gout, après pose de l'OSB cela était nickel.

Pendant la création du "squelette" du silo j'ai aussi créé une autre structure indépendante pour accueillir la toiture qui sera composée de bac acier isolé ( pour éviter la condensation ).
Après réflexion j'ai aussi rajouté des panneau en polystyrène extrudé entre la structure du silo et le future bardage. En gros = OSB <> lame d'air <> panneau de polystyrène.
Pour la fixation de l'OSB pas de soucis particulier mais mon manque de précision s'est ressenti.
J'avais prévu que toute les plaques viendraient bord à bord, ce qui n'était pas le cas à fin.
Donc j'ai rajouté des chutes par l'intérieur sur les jours , visser + mastic-colle polyuréthane > parfait.
Par l'extérieur au niveau des plus grands jours; j'ai utilisé de la mousse expansive mais vraiment pour fignoler.

Une fois à l'intérieur plus un jour de visible et la structure du silo ne bouge pas d'un cheveu. J'ai aussi créé 2 pentes pour la descente des granulés.

Même problème pour la structure qui accueille la toiture après fixations des poutres dans des platines, l'ensemble bouge trop et je redoute les jours de grand vent.
Après fixation d'écharpes et de divers renforts > plus de problème.
J'ai réutilisé l'ancien bardage que j'avais démonté proprement , enlevé tout les clous et poncé.
Une couche de lasure va être passé.
La disposition de mon terrain est un peu particulière, la toiture ardoise que vous pouvez apercevoir est ma lingerie. Il y a une différence de niveau entre ma maison, le terrain extérieur et la lingerie.
Je vous passe le détail de la gouttière qui se bouchait à la moindre pluie et ensuite venait déborder sur la dalle béton tout juste terminée. Bon après quelques trous dans le jardin , j'ai fini par trouver le problème et depuis RAS.
J'ai aussi mon mur qui accueille un bout de toiture du cabanon de mon voisin. Ne souhaitant pas lui faire déplacer / démonter tout cela j'ai du improviser pour éviter les éclaboussures de pluie et vent sur le silo.

Pour finir, le plombier a installé la chaudière et les 2 arrivées pour la livraison des granulés et l'aspiration.
Le granulés sont acheminés du silo à la chaudière par un système d'aspiration.
J'ai aussi créer une trappe de visite pour le nettoyage et vérification.
Au final j'ai un peu de mal à estimer le temps passé dessus. J'ai du faire le plus gros cet été pendant mes congés ( 3 semaines environ fin juin début juillet ). Le reste a été fait durant les weeks-ends et en journée ( j'ai des horaires décalés ).

Les granulés ont été livrés par un camion souffleur ( le début novembre ), je n'étais pas présent et j'attendais des nouvelles de madame avec impatience, par peur d'une fissure ou pire sur le silo 😱.
Au final, aucun problème et les 3 tonnes de granulés sont au sec. Nous allons voir combien de temps cela va nous faire et remplir plus l'année prochaine si besoin ( 6 Tonnes ? ).

PS: veuillez m'excuser pour les termes inappropriés ou les approximations sur les explications, cela reste du bricolage amateur.

PS2 : je vais essayé de rajouter le montant des travaux.

Merci à tous ceux qui auront pris le temps de lire


Discussions

Vincent44846 a publié la création "Silo granulé".
il y a 3 jours
JeffBurlu
( Modifié )

Sympa. J'ai une question : comment se comporterons les granulés à l'air ambiant qui peut être humide ? À l'emballage, ils sont secs (taux d'humidité très faible) mais dans un silo ? Ne risquent ils pas de gonfler et s'agglomérer ?
À suivre !

Vincent44846

Tout les joints ont été comblés avec du mastic-colle polyuréthane, idem au niveau de la trappe donc j'espère que le taux d'humidité ne va pas trop augmenter. Sinon je vais peut être me bricoler un capteur d'humidité + raspberry pi pour surveiller.

rapabois
( Modifié )

Bonjour,
j'ai trouvé un guide du stockage des granulés sur un site suisse ici (PDF).

Stockage de pellets conforme aux exigences ENplus®

Vertaco

L’inconvenant de ces chaudières à granulé, a l'usage, est que la consommation n'est pas affichée clairement. Ou du moins avec une marge de + - 20%.
Sur mon silo (le frère jumeau du tiens) j'ai fait plusieurs lumières verticales de 5cm x 20cm, bouchées avec du plexi, étanché au silicone. Cela me permet de suivre le niveau de carburant ;o))

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
677 vues
4 commentaires

Caractéristiques

2 essences
 0 finition
 1 quincaillerie

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école
Voir aussi