L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Sébastien Dehut

Tétine en bois


Pendant les vacances, je suis devenu parrain pour la deuxième fois.
Avant de faire le vrai cadeau, j'ai voulu faire un petit cadeau original.
J'ai donc réalisé une tétine en chêne.
C'était la 1ère fois que je m'essayais à la "sculpture" sur bois, même si c'était relativement simple point de vue de la forme, ce fut un vrai plaisir.
J'ai assez bien respecté la forme d'une vraie tétine mais pour passer la partie en silicone, le percement devait être un peu plus grand (voir la dernière photo), ce qui fait que je ne suis pas sur qu'elle soit utilisable pour un nouveaux né (microbes,..). J'ai imaginé les trous moi-même et appris pour le coup à quoi ils servent 😂
Au final, je suis assez content du rendu, même si le plus réussi ce jour là, ça restait ma jolie filleule ♥
Je pense que le travail le plus compliqué, ce fut de démonter une tétine existante (tout est coulé autour de la partie en silicone). C'était aussi peu habituel de voir une tétine dans la presse 😂

On en parle ici

Sébastien Dehut a publié la création "Tétine en bois".il y a 7 jours
Vic66
 

Ce n'est pas banal!
Très belle réalisation

niconathy
 

Excellent! 😂😂😂
Pour l'essence utilisée, j'aurai pris du hêtre, c'est "consommable" par l'homme, alors que le chêne détient du tanin. Mais bon, vu qu'elle est inutilisable... c'est mimi tout plein. Y a des objets comme ça, on aurait jamais cru les voires dans un atelier, encore moins dans la presse. 🙃😂😂👍👍👍

Jean Galmot
 

C'est quoi l'avantage par rapport à une tétine "tout consommable" de boutique?, juste pour savoir...

Mig
 

Jean... et le rêve secret du boiseux qui imprègne son filleul d'odeur de bois dès la naissance pour le voir venir travailler dans dix ans avec lui dans l'atelier ! Tous les coups sont permis pourvu que nous proliférions sur cette planète. Je dis bravo !!!
Mig

Sébastien Dehut
 

He oui @thierrymig .. Qui sait un jour ;-)
Effectivement @niconathy , j'aurais pu prendre du hêtre, j'avoue que l'inspiration m'est venue un matin et que j'ai travaillé avec le bois que j'avais sous la main.. J'était parti aussi du principe que le tanin serait toujours meilleur que le plastique 😂

Mig
 

Je ne sais pas si la quantité de tanin ingérée serait si dangereuse, même rapportée au poids de ce nourrisson, mais les vaches mangent bien des feuilles de chêne pour leurs coliques, raison pour laquelle ils sont tous tirés au cordeau à hauteur de cou de vache dans les prés !

mutinjb
 

Ouais nous ne sommes pas des bovins non plus. Certaines substances sont nocives pour certaines espèces et pas pour d'autres.
Jolie réalisation.

Mig
 

Bon, @mutinjb puisque cela vous passionne...

(COPIE INTERNET ) > Il n'y a pas que les animaux qui apprécient les glands puisque les humains mangent depuis toujours ceux de diverses espèces, quoique certains soient plus amers que d'autres. Ceux du chêne blanc (Q. alba), du chêne bicolore (Q. bicolor) ou du chêne à gros fruits (Q. macrocarpa) sont relativement doux tandis qu'il vaut mieux éviter, autant que possible, ceux du chêne rouge (Q. rubra). Lorsque, en cas de nécessité, ils devaient consommer des glands amers, les Amérindiens les faisaient bouillir dans plusieurs eaux après y avoir jeté une poignée de cendres de bois. Quand l'eau était claire, cela signifiait que les glands avaient perdu une bonne partie de leur amertume et étaient sinon délicieux, du moins mangeables. On les apprêtait alors, soit en les faisant rôtir, soit en les faisant sécher et en les réduisant en farine qui serait ajoutée à de la soupe ou à diverses autres préparations. Pour certains, il n'y avait rien de meilleur que de la farine de gland ajoutée à du bouillon de canard.
Une autre manière de réduire leur teneur en tanin, et donc de les désamériser, consistait à les mettre dans des paniers que l'on enterrait pendant tout un hiver dans la boue humide. Il paraît que les glands sortaient de l'expérience tout noircis, mais infiniment plus agréables au goût.
En outre, on les a confits au sucre comme les marrons glacés et on en a fait un substitut de café.
On peut extraire l'huile des glands par pression. On obtient un liquide blanc et sirupeux que l'on purifie ensuite en le faisant bouillir et en recueillant l'huile à la surface.

L'écorce a, semble-t-il, été parfois consommée en cas d'extrême nécessité, mais elle n'est généralement pas recommandée comme aliment, pas plus que les feuilles d'ailleurs, du fait de leur grande richesse en tanin, lequel peut entraîner de graves problèmes en cas d'abus.

Il semblerait que les cendres du Q. alba aient été utilisées comme levain à pain et à gâteau dans l'est des États-Unis.

On peut se servir de l'écorce ou des feuilles pour clarifier un vin maison, surtout s'il est très riche en pectine. En prime, le chêne donnera au vin ce goût de baril de chêne que certains amateurs apprécient tellement...

mutinjb
 

Certes, cependant le gland est un fruit donc éventuellement la partie comestible de la plante. L'écorce et les feuilles n'étaient pas recommandées. On ne parle pas du reste de l'arbre qui ne devait pas être consommé du tout.

Pour exemples, les plots de boucher ne se font pas en chêne car en contact direct avec la viande. Idem pour les planches à découper de cuisine ou encore les ustensiles de cuisine en bois. Après chacun fait ce qui lui plait mais il est nécessaire d'avertir les personnes qui pourraient ne pas savoir et ainsi leur éviter des catastrophes.

PierrotL
 

J'adore

bodysoap

... excellent, la tétine dans la presse !! tu tournes un biberon apres?

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
192 vues
11 commentaires

Caractéristiques

 1 finition

Contenus associés

0 plan
0 pas à pas
0 fournisseur
Voir aussi