L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

dneis

Encore un Trusquin !

Cette création contient 1 retour d'expérience.

Mon trusquin Goldenberg fait son boulot et est bien pratique avec ses deux pointes pour tracer les tenons et mortaises. Mais je n'étais pas complètement satisfaits:

  • la tige est trop grosse et gêne la préhension;
  • le réglage pas vis est un peu fastidieux;
  • les pointes sont pointues et non pas affûtées en arêtes.

Il était donc temps d'en confectionner un.
Je suis parti de ce document, qui m'avait plutôt l'air d'une approche traditionnelle alors ça m'a plu !

Dans l'ordre:

  • confection de la tige carrée;
  • découpe du corps du trusquin;
  • mortaise pour le coin;
  • mortaise pour la tige;
  • coin;
  • arrondi du corps;
  • affûtage de la pointe.

La pointe est une pointe (!) en acier trempé de 2mm. Affûtée à la pierre car bien dure.

Coin en bois plus tendre, je me suis dit que ça marquerait moins la tige. Comme son angle n'est pas parfaitement ajusté, le fonctionnement n'est pas encore optimal.

Dimensions

  • tête 80 x 70 x 21;
  • tige 18 x 18 x 270.

Utilisation

Il tient bien en main. Prise avec la tige entre le majeur et l'index, pouce sur l'arrondi.

Réglage

On tape dessus ! Ou plutôt on frappe le chose sur l'établi:
Sur le coin pour le serrer ou le desserrer, en le prenant par la tige d'une main.
Sur la tige pour faire varier la position du corps et donc la longueur.

Ce qui est top, c'est qu'on peut aussi serrer le coin avec le pouce quand on a la tige à pleine main et on peut aussi régler la longueur avec pouce et index, toujours la tige à pleine main.

Tout cela avec une seule main !

Pour la petite histoire

Je voulais faire un trusquin en buis. Parce que c'est plus classe évidemment !

Mais impossible de le raboter correctement à la main. D'autant plus qu'il était ondé (la classe ++ !).

Et puis je me suis dit que si je voulais in trusquin rapidement, la hêtre c'était très bien aussi. Et puis finalement, ça ne sert pas à grand chose d'avoir un beau trusquin, faut juste qu'il fonctionne correctement !

Mis à jour

Publications associées


1 retour d'expérience

dneis
( Modifié )
D'autres trusquins à clef traditionnels

J'ai dernièrement acheté un caisse à outils datant des années 20-30, et dedans il y avait 3 trusquins (une fois tous le puzzle remonté). Voici les dimensions en mm et essences:

  1. artisanal en framiré (? fiche, bois jaune):
    • tête 60 x 90 x 24,
    • tige 18 x 18 x 240;
  2. artisanal noyer:
    • tête 77 x 77 x 23,
    • tige 22 x 22 x 280, 4 pointes (1/face!);
  3. tête cormier "Aux Mines de Suède":
    • 69 x 104 x 22,
    • je lui ai trouvé une tige en chêne vert 19 x 19 x 220,
    • lien catalogue 1929.

Sur ces trois trusquins, j'ai l'impression que la clé est sous la tige, tenu en main, contrairement au mien. C'est confirmé par l'illustration du catalogue ci-dessus.

Et puis une autre tête de trusquin en chêne vert pour lequel j'ai taillé une tige en buis:

  • tête 72 x 110 x 23, tige 20 x 20 x 275

Enfin, mon trusquin en hêtre va bien:

  • j'aime toujours autant le réglage de la clef à une main en la frappant sur l'établi;
  • la pointe en acier tient le coup, toujours pas réaffûtée;

Seul petit souci, une fente due au coin trop ajusté en largeur (on ne la voit plus, j'ai retiré le point haut dans la mortaise pour y remédier). C'est la deuxième fois que je constate de problème. Attention donc à ne pas forcer avec le coin dans la mortaise sur les faces parallèles de la mortaise (dans l'autre direction on peut, il faut bien bloquer la tige !).


Discussions

dneis  a publié la création "Encore un Trusquin !".
il y a 3 ans
FARooLAND
( Modifié )

Salut !
C'est bien un trusquin. Mais j'ai pas compris ce qui ne te convenait pas dans ta réalisation par rapport à l'angle. En tout cas de visu il est pas mal du tout.

dneis

l'angle du coin permettant le coincement de la tige

FARooLAND

Ce qu e je trouve bien c'est qu'il n'a pas de vis.

sanglier
( Modifié )

bonne tenue du plateau contre la piece à trusquiner ( sur photo et dans les livres d'ecoles )) le coin fait 6 ° de pente ..... j'utilise parfois mon double tige... mais si travail de serie sur mortaiseuse et toupie : je ne trusquine pas mais je soigne les reglages et ensuite essais sur chutes

Vianney - VICA

Quel est l'outil en bas à droite de la photo ?

dneis

C'est une boîte à tailler les chevilles

jeanco77

Je suis d'accord pour le côté efficace de l'outil : c'est la base. Par contre, si en plus il est beau, ça double le plaisir, et là c'est ça devient absolument essentiel ;)

Guilh63
( Modifié )

Beau trusquin, je suis en train de faire le même: on en a jamais assez! Pas rapport à ton autre trusquin, est-ce qu'il y a vraiment une différence dans le fait de faire une mortaise avant l'autre? J'ai d'abord fait celle du coin, ce qui a ensuite causé de l'arrachement pour celle de la tige... Mais l'inverse serait tout aussi vrai, non?

dneis

Merci.
De mémoire, dans le pdf que je cite, ils conseillent de faire la mortaise du coin en premier. Ce qui -en réfléchissant bien, devrait limiter les éclats.

Ce que je n'ai pas fait lors de la réalisation de mon trusquin double, et du coup j'ai fait un éclat dans la mortaise des tiges. Mais l'orientation du fil n'était pas la même.

Donc je pense qu'il faut réfléchir au cas par cas, en fonction du fil du bois, en faisant en sorte de ne pas pouvoir soulever d'éclats à la confection de la seconde mortaise, quand le bédane débouche dans la première mortaise déjà réalisée.

Sinon, il est possible de combler la première mortaise avec un bois martyr, qui empêchera la formation d'éclats à la confection de la seconde mortaise...

Guilh63

Ah pas con le martyr! comment ne pas y avoir pensé plus tôt!

dneis  a ajouté un retour d'expérience "D'autres trusquins à clef traditionnels".
il y a 6 mois
Ara
( Modifié )

Hello Dneis,

Tu pourrais indiquer les dimensions approximatives (ou exactes si c'est important) de ton trusquin de rêve ? Cela fait 30 ans que je m'en passe, mais là je me dis qu'il faut que je fasse un coming out trusquin (et qui sait, ça va peut-être me changer la vie ?).

Et aussi, pourquoi as-tu fait un biseau ?

Merci !

dneis

J'ai fait le biseau car dans le plan que j'ai trouvé il y en avait un, et ça semblait important. En effet, cela améliore la prise en main.

J'ai ajouté les dimensions dans la création:

  • tête 80 x 70 x 21;
  • tige 18 x 18 x 270.

Depuis, j'ai fabriqué d'autres trusquin, et finalement il y a une part d'adaptation de la main à l'outil. Il faut toutefois bien positionner la tige par rapport à la tête pour que la prise en main soit agréable.

Voir ici par exemple:

Après, il faut choisir la taille de la tête de trusquin. J'aime bien la grande tête pour trusquiner loin du bord, ça donne plus de stabilité. Sinon, une petite tête fait l'affaire et ira pour les plus petits traçages.

Attention, c'est addictif, tu vas te retrouver à en faire plusieurs 😉

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Caractéristiques

 1 finition
 0 quincaillerie

Publications associées

0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres créations de dneis 
Voir aussi