L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Mains courantes bois — Rampes débillardées — Le savoir faire d’un menuisier.

Mains courantes bois — Rampes débillardées — Le savoir faire d’un menuisier.

de Etienne Desthuilliers À compte d'auteur.
Mains courantes bois — Rampes débillardées — Le savoir faire d’un menuisier.
 Couverture
Mains courantes bois — Rampes débillardées — Le savoir faire d’un menuisier.
 Arrière

Ouvrage

Titre
Mains courantes bois — Rampes débillardées — Le savoir faire d’un menuisier.

Contenu

Résumé
-
Sommaire
Table des matières

I- Quelques rappels historiques

A- Pourquoi passe-t-on de la balustrade bois à des balustrades en serrurerie ?

B- Quand et pourquoi les mains courantes ont été réalisées en bois ?

C- Sur la qualité du travail des premiers rampistes bois

D- Sur les essences employées permettant de dater l’ouvrage

II- Quelques réflexions sur les mains courantes des escaliers

A- Mythes et légendes

B- Les bois lamellés collés

C- Autre solution : les produits plastiques imitant le bois

D- Qui détient la vérité ?

III- Genèse et évolution d'une réflexion sur la méthode à utiliser

A- Une nouvelle piste pour le relevé de la forme

B- Nouvelles améliorations dans le relevé

C- Nouvelles améliorations dans la copie

IV- Réalisation d’une main courante, étape par étape

A- Première étape : le pré-relevé

B- Deuxième étape : la préparation des pièces pour le relevé

C- Troisième étape : le relevé in situ

Relevé des pièces cintrées en plan ou en élévation

Relevé des pièces débillardées

Précautions à prendre pour les raccords

La relève des éléments très gauches

D- Quatrième étape : la fabrication des pièces à l'atelier

Installation dans l’atelier

Création d’arêtes continues

Pose de l'enduit

Copie d’une pièce

Positionnement et fixation

Le copiage proprement dit

Premières finitions de la pièce copiée

Le rainurage pour la bandelette

Préparation des parties droites, creuses ou cintrées

Toupillage

Dernières finitions des pièces copiées
Sujets
-

Détails

Collection
-
Traduction
-
Nombre de pages
-
ISBN
-
Année de parution
-
Domaine public
Non
Prix public
50,00 €
Cette fiche est complétée et contrôlée collaborativement par la communauté. Si vous détectez des erreurs ou des manques, apportez vos propositions !
Mis à jour

1 critique

sylvainlefrancomtois
( Modifié )
J’espère que ce livre suscitera des vocations

J ai fait la connaissance de ce maître (Né dans les copeaux il y a quelques temps , 60 ans de métier et il travaille encore) par le biais de l air du bois et notre Boris Beaulant !

Après un long contact téléphonique , il m a envoyé son livre traitant des rampes d escaliers et de son art de les œuvrer dans la plus grande perfection possible !
Cette lecture est un régal technique très complet historique et technique pour les passionnés des savoirs faire autour du bois .

Ce Monsieur est un Maître et un patrimoine vivant !
En effet le métier de rampiste (traditionnel) devient très rare , personnellement je le qualifierai d ébéniste de l escalier qui constitue une spécialité dans la spécialité , et mériterai d être conservé .

AVIS AUX JEUNES TALENTS ? IL Y A DES DÉBOUCHÉS CERTAINES DANS CETTE PROFESSION ? JE PENSE QUE CE GRAND MONSIEUR POURRAIT VOUS AIGUILLER AVEC JOIE !!


Discussions

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.