L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

AnneLise

Cuisine mélèze inox

Cuisine mélèze inox
+

Première grosse réalisation pour moi, avec comme objectifs :
des portes en bois massif, qui restent sobres
des étagères en arrondi
des tiroirs qui coulissent hyper facilement (cahier des charges de mon compagnon, du coup je ne les ai pas fait en bois)
Ce pas à pas est surtout un mémo pour moi, il est assez basique, mais il peut peut-être servir à d'autres, donc le voilà 😉

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Plans

Et non, pas de plans sur sketchup ou autre, je ne sais pas faire. Je suis partie d'un croquis au 10ème, et j'ai fait un plan sur règle, donc échelle 1, pour chacune des 3 dimensions.
Je vais faire 2 meubles, au milieu il y aura un lave-vaisselle tout intégré.
Feuille de débit en main, direction la scierie, où j'achète de beaux plateaux de mélèze.

En parallèle, commande de la quincaillerie et du plan de travail.

Publié Mis à jour

Partager  

Corroyage

Débit à la tronçonneuse ou à la scie circulaire portative.
Délignage à la scie sur table.
Corroyage d'abord des panneaux, pour pouvoir les coller pendant qu'on fait le reste. Dégauchissage des chants des panneaux après rabotage, on n'a pas besoin qu'ils soient parallèles (et on économise un peu de bois)

Publié

Partager  

Etablissement, panneaux

Etablissement des bois en gardant le même fil sur les montants si plusieurs tiroirs.
Peigne à la toupie pour les panneaux (prévoir +3mm à chaque collage, passage d'un bois sur 2, puis ajouter une bague pour le 2ème chant)

Publié

Partager  

Réalisation des cadres de porte

Faire mortaises et tenons des portes et des bâtis en même temps.
Couper les montants à la bonne dimension, comme ça on peut faire les mortaises en butée.
Mortaises, en contre-parement sur la table.
Traçage des bois parallèles en même temps, avec un petit serre-joint.
Tenons en contre-parement sur la table, utiliser la butée (le contre-parement sur la table pour le bâti permet que les caissons soient bien à plat).

Portes :
Rainure de 15 mm sur les portes, sur toute la longueur : on aura un épaulement visible (mais c'est plutôt joli), renforce la stabilité du cadre.
Remesurer les dimensions des panneaux sur les montants et traverses réalisés (et pas seulement sur le plan), les couper à la bonne dimension, faire une languette tout autour (15mm en largeur, 16mm en bois debout où il n'y aura pas de retrait)
😈 Dès qu'ils sortent de la presse et tant qu'ils ne sont pas montés, couvrir les panneaux la nuit pour qu'ils aient la même quantité d'air des 2 côtés, sinon peuvent tuiler.
Poncer les panneaux au 120, faire la finition teinte ou vernis (pour qu'on ne voit rien au retrait du bois)
Bien sûr ne pas les coller dans les rainures.
Ponçage chants intérieurs, collage des portes.
Mise aux dimensions, petit quart de rond tout autour.
Ponçage des portes au 80, mais pas plus fin tant qu'on n'a pas mis les charnières ou tiroirs.

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation du bâti et des corps de meuble

Bâtis : faire rainure de 5mm sur les contre-parements pour mettre fausses languettes de contreplaqué pour fixer les panneaux des caissons.
Couper les montants à la bonne dimension, poncer l'intérieur, coller, clouer.

Mesurer précisément les panneaux nécessaires en fonction du bâti réalisé.
Achat du 3 plis mélèze (prédécoupe par le distributeur de bois), découpe.
Monter les panneaux à blanc en traçant les équerrages des 2 côtés, vis si non visible, lamello si visible.
😈Collage : bien réfléchir à l'ordre de montage avec les lamellos.
Poser le bâti à plat, encoller panneaux verticaux, mettre serre-joint vertical tout de suite, on a ensuite le temps pour les serre-joints horizontaux.

Fond : pour assurer l'équerrage dans le temps, vissage d'un contreplaqué au fond des meubles. Il faut prévoir le montage : vissage de tasseaux dans le mur, vissage des meubles au mur et au plan de travail.
J'ai choisi : sous meuble cuisson, le contreplaqué s'arrête 10 cm en dessous. Sous le meuble évier, pas de contreplaqué. Sous les tiroirs à gauche de l'évier, mise en place de tasseaux de manière à pouvoir placer et visser le fond de l'intérieur.

Publié Mis à jour

Partager  

Tiroirs

Tiroirs en 3plis de 19,comme les caissons, pour ne pas acheter trop de panneaux (vendus en 2050x5000).
Mais utilisation des Legrabox de Blum, qui sont prévus pour du 16.
Du coup rabotage des dos de tiroirs, en enlevant 1,5 de chaque côté, et réalisation d'une feuillure pour les fonds (en vertical).

Pour positionner les coulisses sur le meuble, mesurer toujours depuis le haut, puisqu'on fera en sorte qu'il soit de niveau.

Le petit détail : j'ai une plaque de cuisson au gaz, et n'ai pas réussi à savoir avant où seraient les tuyaux. Du coup après la pose, démontage du tiroir supérieur et on fait un passage pour le tuyau!

Publié Mis à jour

Partager  

Montage et finitions

Montage des coulisses et charnières avec de petites vis, on va tout démonter pour la finition. Ici Rubio transparent.
Montage des pieds avec une cale en L 4cm de chaque côté.

Publié

Partager  

Etagères arrondies

Traçage au compas, avec le même rayon que celui qu'aura le plan de travail.
Première coupe assez précise à la scie à ruban.
Passage à la toupie au bouffe-tout, pour avoir une surface de référence propre.
Chanfrein à la toupie du parement et du contre-parement (un peu plus petit)

Fixation au corps du meuble avec des dominos non collés pour caler les niveaux, puis vis puisque non visibles

Publié Mis à jour

Partager  

Plinthes

J'ai un peu compliqué les choses, exercice très intéressant mais si j'avais dû le vendre... pas sûre que ce soit très rentable! Je les ai faites une fois la cuisine posée pour mieux me rendre compte.

L'ensemble des meubles fait 3,5m, j'ai préféré faire 2 plinthes différentes.
Plinthe sous meuble de droite + lave-vaiselle : plinthe droite simple, avec fixation de clips à l'arrière pour se fixer aux pieds (d'où l'intérêt que les pieds soient à la même distance!). Plus basse sous le lave-vaisselle, pour laisser passer la porte, avec un retour horizontal qui vient au même niveau que le bâti. Puis un trou dans cette partie horizontale pour qu'on voit au sol la petite lumière rouge de mise en marche du lave-vaisselle...

Plinthe de gauche : meuble de gauche + étagères. J'ai fait une épure à l'échelle 1 spécialement! Plinthe de 7,5cm sous le meuble, de 9 sous l'étagère. 4 morceaux : 1 droit, 2 morceaux plus épais pour la masse capable de l'arrondi, 1 droit.
Collage d'abord des 2 morceaux épais, arrondi tracé au compas, coupe au plus près à la scie à ruban.
Collage très sportif, du coup c'est mieux en photo! (On s’y est mis à 3)

Puis simplement ponçage.

Publié Mis à jour

Partager  

Lave-vaisselle intégré

Assez compliqué pour moi!
Réalisation d'une porte comme les autres.
Le lave-vaisselle sera entre les 2 meubles, du coup réalisation d'une traverse comme le bâti, avec tenons et mortaises prévues dans les bâtis des meubles.
Mise en place : j'ai beaucoup tatonné, les schémas de montage étaient quasi inexistants! Au final :
Mettre un tasseau derrière la traverse haute, sous lequel le LV viendra s'appuyer.
Mettre le lave-vaisselle en place, le visser sur les côtés.
Positionner la porte pour qu'elle s'aligne avec les autres, il n'y a quasiment pas de réglage possible ensuite.
Visser les petites cales, coller les scratchs, et prier pour que ce soit positionné comme on le souhaite! Trouver les bonnes vis à dévisser à l'intérieur de la porte, et voilà...
Pour la plinthe, penser à laisser passer la petite lumière rouge qui se projette au sol quand le LV est en marche (voir article Plinthe).

Publié Mis à jour

Publications associées


Discussions

AnneLise a publié le pas à pas "Cuisine mélèze inox".
il y a 13 jours
JG70

👍👍

rapabois
( Modifié )

👍 👍 👍 👍
4 pouces parce que ma femme et moi on aime tous les deux !

Une question : à quoi sert la poignée au niveau de la plinthe ?

AnneLise

Ah ah, ce n’est pas une poignée sur la plinthe, c’est une pédale pour ouvrir le meuble poubelle 😂. C’est tout simple, une sorte de L qui pousse la porte quand on appuie dessus. Ça marche très bien mais il faut que les tiroirs glissent très bien.

rapabois

AnneLise merci, c'est astucieux.

PhG82400

Woaww !
😳

Jeroponce

bravo! très belle cuisine!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
365 vues
6 commentaires

Publications associées

0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Voir aussi
Table des matières