L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
niclasse

Fabrication d'une pergola

par niclasse 

Navigation

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Fabrication d'une pergola

Mon premier pas à pas. La réalisation d'une pergola avec encore du bois de récupération.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

La récup

Le bois de cette pergola est encore de la récupération. Il vient d'un ancien cabanon que je viens de demonter.

Après avoir enlever les clous, de vrai clous, je passe le bois à la raboteuse pour qu'il soit beau mais pas trop j'aime le rustique et ma pergola viendra contre une ancienne façade. Donc le rustique prendra ici tout son charme.

Publié

Partager  

Les chevrons

Mon bois n'étant pas assez long je dois prolonger les chevrons.
Par une grosse queue aigle ( aronde) traversante qui sera consolider par un gros boulons lors de la pose.

Section des chevrons : 110mm / 68 MM
Queue d'aronde réalisé à la main
Découpe de la moulure en bout de chevron à la scie à ruban

Publié Mis à jour

Partager  

La barrière

Réalisation du poteaux ce matin.

Publié

Partager  

Les liens

Fabrication des renforts à 45° qui seront assemblés avec de faux tenon.

Touche décoratif un losange réalisé à la défonceuse sur les côtés

Publié Mis à jour

Partager  

Les poteaux et la sablière

Tjs avec de la récup. Les poteaux sont juste raboté le minimum au rabot électrique.
La sablière est en 2 parties avec la réalisation d'une enture pour le raccord.
Les poteaux sont assemblé avec de gros enfourchement réalisé à la main sur le poteaux.

Publié

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

On en parle ici

racm terroff

"je dois prolonger les chevrons."
Le trait de Jupiter c'est bien aussi.

niclasse
 

je trouvais plus sympa la queue d'aigle avec du vieux bois. Le trait de Jupiter à mon avis fait trop moderne

Seb1
 

recommandé je dirais le trait de jupiter

niclasse
 

Je vais pas prendre le risque de contredire un charpentier😕

C'est du vieux bois contre une vielle façade esthétiquement je préfère la queue d'aigle traversante.

Est ce que ça va tenir?

Il n'y aura pas de toiture juste un rouleau de roseau pendant les beaux jours.

Zeloko
 

La longueur du raccord de la queue d'aigle est tout de même court. Je suppose que les chevrons ne seront en appuis que sur leurs extrémités ?

Je conçois bien que le trait de jupiter offre l'opportunité de résister en traction, mais est-il aussi efficace sur une telle portée ?

Zeloko
 

Il y a sur le site de la Menuiserie Caserotto des assemblages qui pourraient t'intéresser.

Seb1
 

Étant donné qu'il n'y aura pas de charges, le trait de Jupiter (qui, comme l'a dit @zeloko , travail en traction...) offre un peu de résistance en compression et surement plus, lorsqu'il est correctement réalisé, que la queue d'aronde.

racm terroff

Moins esthétiques certes, mais offrant une meilleure résistance à la flexion les éclisses.

niclasse a publié l'article "Les liens".il y a 1 an
amiducheval
 

T'as raison, si tu préfère les queues d'aigle, faut le faire, après tout, ce n'est jamais qu'un truc pour se faire plaisir.
Perso, j'en aurais profité pour tester un autre tye d'assemblage, mais ça c'est mon opinion.

niclasse a publié l'article "Les poteaux et la sablière".il y a 4 mois
niconathy
 

Tu ne fais pas dans la chinoiserie. Good job!

niclasse
 

Merci @niconathy C est vrai que je me fais vachement plaisir et puis bon c est pour moi ☺

niconathy
 

Quand on voit ton t'as de bois d'origine, tu as dû t'amuser pour enlever les clous et passer le rabot sur tous les morceaux. C'est précis ton job, nickel!

niclasse
 

Enlever les clous j ai transpiré comme pas possible... après qu'elle plaisir de voir apparaître la couleur du vieux sapin quand tu le rabote... j aime ce bois qui a déjà une histoire et la continuer. Et en plus ce tas de bois ma rien couter

FlashOver
 

Je prends le sujet en cours et je dois avouer que c'est un sacré boulot ds lequel on doit pouvoir s'amuser et prendre du plaisir. Je ne connaissais pas le trait de Jupiter et j'ai donc suivi le lien de @zeloko (Merci à lui, j'en apprends encore et toujours, j'aiiiiime 😀) et j'avoue avoir un doute ...il y a bien une cheville pour bloquer l'assemblage ou c'est moi qui ne lis pas les dessins correctement? En tous cas bon courage pour la suite @niclasse 👍👏

FlashOver
 

Désolé, en regardant les photos je vois que c'est bien le cas, la prochaine fois je regarderais tout avant 😉

sanglier
 

Bonjour la Suisse
quelques précisions
la moulure en bout de sabliere est une doucine (le contraire du talon )
le raboutage des chevrons (travaillent en flexion ) et les faux tenons sur lien : en charpente ça n'existe pas :le charpentier s'engage juridiquement sur la solididé ...
le trait de jupiter est celui du menuisier ....
les entailles de sabliere me semblent un peu fortes (affaiblissement de resistance pour moment de console du porte à faux )
contreventement (lien) inulile si appuyé sur 2 façades d'equerre ...
des chevronn (portée ? )de grosse section : il faut de grands clous !!! ou petites entailles ...
un forum pour observations ....

Niouniou
 

je ne suis pas charpentier, mais je me suis pas mal renseigné et je n'ai jamais vu de chevron rallongé... Après, en flexion, peut-être que le trait de Jupiter tient un peu, mais la queue d'aigle paraît "on ne peut plus" fragilisante... C'est que mon avis, ça reste joli, la queue d'aigle...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 207 vues
17 commentaires

Contenus associés

Aucun
Voir aussi