L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Café Santé 32

Résine époxy et table arc en ciel

Résine époxy et table arc en ciel

Bonjour,
A la demande générale de deux d'entre vous, je vais essayer de vous expliquer surtout ce qu'il ne faut PAS faire avec de la résine époxy.

Mis à jour

Partager  

Catastrophes en série mais fin heureuse

Notre projet est parti du visionnage des vidéos sur les "tables rivière". Nous en avons visionnées des dizaines sur YouTube pour essayer de voir où étaient les pièges et les difficultés. Tout paraissant simple, nous avons décidé de nous lancer.
Premier conseil : commencer par un petit projet. Nous nous sommes lancés directement sur une table de salle à manger de 200 cm sur 90 avec 6 litres de résine. Et avec 7 couleurs différentes.

Donc rabotage soigneux des planches et fixation avec deux traverses métalliques.
Vous retournez le tout sur une planche en mélaminé (Photo 1 et 2).
Nous avions mis du scotch aux extrémités pour éviter les fuites, des serre-joints partout pour serrer sur le mélaminé. Et nous avons coulé la première ligne.
Nous avions acheté des couleurs transparentes. Il faut en mettre très peu. Pour les couleurs de notre table nous n'en avons mis que quelques gouttes pour une ligne (presque un litre de résine).

Deuxième conseil : Je ne sais pas comment ils font sur les vidéos, mais ça fuit de partout. Moralité un litre de résine à éponger avant durcissement. Le durcissement est très long et tout reste liquide comme de l'eau pendant des heures. Donc essuyage, on repart à zéro et réflexion intense pour résoudre le problème.
Nous retournons le plateau et décidons de "fermer" les fentes entre les planches avec de l'adhésif pour éliminer les fuites. Et comme il faut que ça colle bien, nous choisissons un scotch toilé. Il y a quelques plis mais le poids de la résine appuyant dessus devrait écraser les plis.

Troisième conseil : les plis du scotch ne s'écrasent pas et le dessin de la toile du scotch est imprimé dans la résine. En plus, la résine a dû attaquer la colle de l'adhésif et là, ça été un massacre. Fuites sur la majorité des lignes, mais bon il en reste assez pour faire de la couleur (photo 2).

Maintenant, théoriquement il ne reste plus qu'à décoller la planche en mélaminé, poncer l'excès de résine et c'est bon.
Dans notre cas, vu les fuites, il y a au moins un litre de résine époxy qui a séché entre les planches et le mélaminé. Le décollage de la planche avec des ciseaux à bois insérés dessous en cognant dur avec le maillet et en faisant levier a permis de la décoller sur les côtés. Puis découpe du mélaminé avec la scie plongeante pour dégager le mélaminé bande par bande, toujours au ciseau à bois.
Une fois la plus grande partie enlevée, vous vous apercevez qu'une partie du scotch s'est mélangé avec la résine à l'intérieur des fentes, que la toile du scotch est intégrée dans la résine, que le ciseau à bois a parfois bien marqué votre frêne. Vous retournez le plateau pour vous rendre compte qu'ayant choisi des couleurs transparentes vous voyez tous les défauts en transparence. Vous avez envie de pleurer et de tout balancer.
Je sors le Master Fein pour enlever le scotch dans les rainures, je pars acheter une lime électrique pour poncer le fond des rainures, puis le papier de verre, puis la laine d'acier. Et ponçage du reste pendant des heures. Nous retrouvons de la transparence et nous décidons d'essayer de couler la résine par dessus.
Scotch pour protéger les planches, lignes de colle thermofusible (au pistolet à colle) et cales en bout avec colle pour éviter les fuites. Test avec de l'eau pour voir s'il y a des fuites.(Photo 3)

Pour la couleur, nous décidons de couler la résine transparente sans chercher à refaire les couleurs (il aurait été impossible de retrouver le réglage d'origine). Et bien, c'était une bonne idée. La résine est tellement transparente que la couleur existante a suffi.
Encore une petite fuite sans conséquence, et il ne reste plus qu'à poncer, poncer, poncer.
Il y a plein de défauts. On a réussi à inclure un moucheron dans une des lignes jaunes. Prêts pour Jurassic Park.

Quatre couches de vernis acrylique vitrifiant et c'est enfin fini.
Merci pour votre attention.

Publié

Contenus associés


Discussions

Café Santé 32 a publié le pas à pas "Résine époxy et table arc en ciel".il y a 3 mois
Termite
 

Bonjour. N'aurais tu pas sous-dosé le durcisseur... Car, ok la résine est très liquide mais sur des volumes pareils tu as rapidement une consistance qui ne coule plus. Quelque fois j'ai même été surpris par la vitesse de durcissement et le mélange à durcit avant que j'ai fini de couler (pas glop). Par contre moi j’utilisais cela en carrosserie est bien la même résine époxy????
En tout cas tu as bien galéré...mais le résultat est là..

Café Santé 32
 

Bonjour
Les dosages doivent être précis et sont bien indiqués sur les boites. Nous nous sommes servis de balances pour les lettres pour peser les composants. En plus, on faisait ça dans le salon de la maison pour que le frêne ne travaille pas, donc 20°. Ils mettent 19 heures sur les boites, mais en fait pour une dureté totale, c'est plutôt deux jours.
C'est le même genre de résine que pour les carrosseries, mais celle ci est spéciale pour une transparence parfaite et des grosses épaisseurs

Jean Galmot
 

Merci.

ced21

ouah, belle persévérance! Félicitations! le résultat est très sympa

shuri
 

Chouette retour d'expérience, je me sentirai moins seul lorsque je testerai ça !

Café Santé 32
 

merci

Kentaro
 

Intéressante aventure!

A mon sens, voici comment je ferais:

  • Ne pas prendre une grande plaque au dessous, les planches ne seront jamais parfaitement jointives contre la plaque.

  • Pour chaque rigole, je prendrais une planchette, de la longueur de la rigole, sur laquelle je collerais du ruban adhésif, en faisant attention de ne pas faire de rides.

  • Je passerais du démoulant sur le ruban adhésif. La paraffine devrait marcher.

  • je fixerais la planchette sous la rigole avec des vis de chaque coté, tous les 20 cm.

  • Pour étanchéifier, je ferais un joint congé silicone ou du mastic genre sika sur les deux cotés de la planchette.

Avec cela, pour chaque rigole, on devrait avoir quelque chose de bien étanche. Quand on retire la planchette, le ruban adhésif s'enlève facilement grâce au démoulant, et il suffit ensuite de nettoyer le mastic.

ThibaultC

Merci pour le retour, généralement sur le mélaminé, ils rajoutent de l'adhésif PVC le orange, comme tu as utilisé sur la N°3.

Pour compléter ton retour :

https://www.youtube.com/watch?...

Café Santé 32
 

Merci Thibault. Voir cette vidéo avant de commencer m'aurait évité beaucoup de déboires.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
996 vues
9 commentaires

Contenus associés

0 collection
0 plan
0 processus
Voir aussi
Table des matières
Admin