618 commentaires
par CoB34 il y a 1 jour
CoB34

Les suggestions sont bienvenues!

J'ai réfléchi à cette option, mais pour des troncs cours (4m environ) et avec une extension du bras.
La poignée est une grosse tige filetée qui reste amovible, au besoin je penssais persser un deuxième trou dans le bras du trinqueballe pour pouvoir y boulonner ce timon.

L'idée du timon déporté et sanglé en bout de poutre est pas mal pour de grandes longueurs.

Pour le moment je l'utilise sur chantier et a l'atelier sans avoir besoin de tracter sur de grandes distances, je crois que ça me vas bien de ne pas avoir recours à un engin motorisé pour cette partie.
Par exemple, sur la photo de couverture, la personne en premier plan ne fait que guider le poteau. C'est le collègue qui est le plus au fond qui tracte la charge sans effort via un mouflage basique X2.

Par contre en débardage, c'est une bonne option! Ça reste aussi possible avec un cheval de trait.

CoB34

Timothée Delay merci pour la réf'😉.

BoisTordu
Salut, si tu es patient, j'ai quelques photos pour illustrer la fabrication de mon trinqueballe avec les retours d'expériences qui vont avec. Je compte publier un pas à pas pour partager tout ça.

CoB34
( Modifié )
Je suis d'accord

Pour les chantiers elle est très bien, légère et précise.
Faire attention au blocages ou chocs violents sur la lame lors du sciage, car celle-ci (comme les autres d'ailleurs) est montée en pignon direct sur l'arbre du rotor, la réparation coûte plus cher que la machine... Ça m'est arrivé.

Actuellement je bosse avec une LS 1019L à l'atelier et sur chantier. Très bonne machine qui reste moins lourde que sa grande sœur en 305mm, mais quand même beaucoup plus que celle évoqué plus haut, c'est son seul défaut.

CoB34

Ah nostalgie, je préfère le son des cordes qui frottent sur les poulies dans le calme du chantier. Cette fois-ci ma chèvre de 5m est restée à l'atelier, les fabricants d'équipements de sécu et de corde proposent aujourd'hui un vaste choix pour les levages techniques, les possibilités sont infinies. Peu importe l'outil de levage, il faut surtout connaitre et mettre en pratique les techniques de corde.

CoB34
( Modifié )

😁 il est pacifique, impossible pour lui d'accomplir telle besogne!
Je le vois plus comme une personne sur qui l'on peut compter.😉
Pas de chef, la gestion de
l'équipe a été horizontale.

CoB34

Merci à toi de m'avoir lu !

CoB34
( Modifié )
Je ne suis pas d'accord

Salut, oui tu fais bien de n’être pas catégorique😉
Les antennes font effectivement penser au capricorne du chêne, mais la couleur rouge pour un capricorne adulte et l’excroissance des pattes ça colle pas.

C'est plutôt un Phymatode testaceus mâle ou longicorne variable qui est aussi une espèce proche. On le reconnait facilement aux excroissances qu'il a au niveau des fémurs. C'est aussi un xylophage qui adore les feuillus.

Bon weekend!

CoB34
( Modifié )

Par contre, tout à fait d'accord que le stockage du bois directement dans la maison ce n'est pas conseillé. Si l'on a la place de le mettre ailleurs bien entendu.

CoB34

etiennedesthuilliers il n'y a plus qu'à fabriquer des moustiquaires sur mesure. Le meilleur allié contre le moustique tigre dans ma région.

CoB34

Je suis assez d'accord avec ça pour les machines entrée de gamme de la marque, un collègue a été déçu de sa perceuse à colonne par le manque de précision.
Avec un budget à quatre chiffres dans la gamme de prix de la marque c'est forcément mieux fini et avec des tolérances plus strictes.
Trop cher pour moi, je vais trouver plus qualitatif et moins cher ailleurs.

CoB34
( Modifié )

Un atelier avec une façade bioclimatique, ça rajoute le petit plus lumineux dans ce bel espace. C'est motivant pour aller bosser.
J'y verrai bien une habitation.

CoB34

Très bonne machine qui vaut largement le déplacement

CoB34
( Modifié )

Bonsoir,
la mortaiseuse Makita proposée dans l'exemple à un fonctionnement différent des autres mortaiseuses portatives (je taille mes mortaises avec).

La Protool a son sens de rotation de chaîne qui se fait dans la largeur de la pièce à mortaiser, alors que la chaîne de la Makita travaille dans la longueur de la pièce.

Je pense qu'il faut regarder la tension de chaîne et l'affûtage.
Ça peu aussi venir du maintien du guide parallèle contre la piéce pendant le mortaisage ou en remontant le guide chaîne.

CoB34

C'est bien ça, on obtient une meilleure précision à travailler avec ces mortaiseuses.

CoB34

Contrôle quand même les points énoncés plus haut, ça permettra de réduire le risque d'imprécision.

CoB34

Oui j'ai bien vu l'avancée de l'isolant en façade.
Je pensais plus à placer les poteaux en appuis sur les marches et contre le mur opposé à la façade dans la descente, ça donne l'avantage de pouvoir ancrer solidement les poteaux dans le mur et libére de l'espace en terrasse.
Mais je n'ai pas de visibilité sur la largeur de passage et la perte d'espace avec cette option.

CoB34
( Modifié )

La technique japonaise en question consiste à ne brûler uniquement la partie périphérique du bois, c'est une carbonisation superficielle (en présence d'oxygène).

La rétification est un traitement à cœur des bois séchés qui se réalise en l'absence d'air ou en présence d'un gaz. C'est une pyrolyse.

Deux procédés complètement différents.
Avec le deuxième on ne traite pas les bois de charpente, car leurs structures changent, on le réserve aux lames de terrasse, menuiseries.

Avec le premier traitement, le bois gardera ses propriétés mécaniques s'il a été correctement dimensionné.

CoB34

Il est bien beau. Tu aurais une photo du dessus ?

CoB34
( Modifié )

L'ITE est un très bon choix. Les baies sont bien proportionnées pour la région et la maison bien orientée.

Il ne manque plus qu'à placer de la masse à l'intérieur pour gagner en inertie et en confort thermique, tu as prévu des enduits terre ou chaux voir un chaux chanvre sur les murs intérieurs en brique ?

Le seul point noir est le coût global du complexe isolant choisi et de son support. Ça reste simple et rapide de mise en œuvre pour les autoconstructeurs.
Vous aviez peut-être réfléchi à l'isolation extérieure en bottes de paille à la conception ? Elle procure une meilleure isolation et reste moins onéreuse, 6€ du m carré pour des bottes calibrées...
Ça demande aussi un savoir-faire particulier et une mise en œuvre plus exigeante, depuis peu les règles pro existent pour l'ITE paille (Propaille).

C'est déjà très bien! Bonne continuation vers un habitat confortable.

CoB34

Elle n'est plus sous garantie...