L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

9 commentaires
par ebenober il y a 1 an
Peiro

Effectivement, pas de forge nécessaire. Seuls un four pour la trempe (850º) et un autre pour le recuit (250º) et un acier avec une bonne teneur en carbone. Le 1095 (suivant la dénomination américaine), qu'on appelle XC100 en France, est très bien pour la coutellerie. Mais il est dur à travailler (il faut un budget bandes abrasives conséquent). Un XC75 (1080 chez l'ongle Sam) fait généralement très bien l'affaire.
Quant à Young Je, Je ne sais pas comment il fait pour conserver tous ses doigts: il en a toujours dix!

par Peiro il y a 1 an
Peiro
( Modifié )

RIRI212 Je dois avouer que je vous dois la primeur de la trouvaille... Néanmoins, on conviendra tous deux bien volontiers que la réalisation est séduisante, mais que son prix est vraiment dissuasif.
Mais je travaille assidument à un design:

par pdefert il y a 1 an
Peiro

Et bien il maîtrise...

Peiro

Effectivement, mais pour avoir visionné pas mal de ses vidéos, j'ai compris que son atelier ne comptait ni tour, ni fraiseuse, ni CNC! Effectivement aussi, sa ponceuse à bande est sacrément mise à contribution dans nombre de ses réalisations.

par BIBI il y a 1 an
Peiro
( Modifié )

Tellement beau et bien fini... on se croirait au Japon (voir Ishitani)

par Peiro il y a 1 an
Peiro

Commencé seulement. J'attends le beau temps pour continuer (trop froid dans mon atelier sans chauffage)!

Peiro
( Modifié )

Je n'utilise pas SketchUp mais Onshape et Fusion360.
J'ai fait celui-là sur Onshape et il est public: lien

Peiro
( Modifié )

Il faut effectivement rendre à César ce qui lui appartient. C'est Henry Dreyfuss, designer industriel majeur américain du nord, qui est l'auteur du traité le plus complet sur le sujet:

Peiro
( Modifié )

Je veux seulement dire que dans l'histoire du design (et du design industriel) il y a unanimité à accorder à Dreyfuss la paternité de la réflexion sur l'ergonomie des meubles et objets et d'avoir écrit un ouvrage sur ce sujet écrit en 1955. Ça ne veut pas dire qu'avant lui il n'y avait pas eu de réflexion : Léonard de Vinci avait écrit à ce sujet, me semble-t-il. Mais les études de ce dernier nous sont que peu utiles lorsqu'on conçoit des meubles.
Quelques images de ce bouquin.