L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

5 votes défavorables

Quelle bois pour ce cheval ?

par gru il y a 3 ans
Xxxazerty
Je ne suis pas d'accord

T'as bien raison de ne pas être sûr... Vas regarder sous tous les angles plusieurs morceaux de chêne. Rien à voir. 😉

Portion de sphère dans un paneau

par Valentin Dems il y a 3 ans
Xxxazerty
Je ne suis pas d'accord

Oui, CNC, c'est sûr que c'est l'idéal... mais loin d'être à la portée de tout bricoleur. Par contre, en temps de réalisation avec une telle machine, on sera bien inférieur à 12 heures !
Mais même sans CNC, c'est tout-à fait réalisable par plein de moyens possibles, et à la portée de beaucoup.

Quelle type de fraise hélicoïdale pour la défonceuse ?

par Albin il y a 3 ans
Xxxazerty
( Modifié )
Je ne suis pas d'accord

Ben, je ne suis pas d'accord non plus ! 😯😆
Bon, ça n'est pas par plaisir de te contredire, mais peut-être apprendra tu quelques chose de mes explications.😉

1) Une fraise à angle "négatif" n'a pas d’intérêt dans le cas d'une mortaise, puisque l'état de surface en pourtour de la mortaise sera caché par les arasements qui viendront la recouvrir.
2) Une fraise négative aura tendance à repousser vers l'extérieur la fraise et donc la machine, de part la forme de ses coupes.
3) A contrario (et très logiquement), elle aura aussi tendance à renvoyer les copeaux vers l'intérieur, plutôt que de les sortir de la mortaise. Ça risque donc de provoquer des engorgements, de la chauffe, et tout ce que ça implique.

Pour mortaiser on utilise le plus souvent des mèches droites, et si c'est relativement profond, avec brises copeaux. On peut aussi utiliser des fraises à angle positif.

Une fraise à angle négatif trouve vraiment son intérêt pour usiner une surface fragile, et encore plus, une surface finie qu'il ne faut pas abimer (placage, mélaminé, stratifié, surface vernie...).
Elles sont par contre déconseillées pour travailler "en plein" (c'est à dire plonger dans le matériau à usiner), de fait de leur peu de capacité à évacuer les copeaux.
Elles sont plutôt recommandées pour faire la passe de finition d'un pourtour de calibrage, notamment (quelques millimètres). Dans ce cas de figure, elles n'ont que peu de matière à enlever, pas de difficultés à évacuer les copeaux et trouvent tout leur intérêt de fraise de finition, car plaquant le matériau vers le bas plutôt qu'en ayant tendance à le relever.
On trouvera bien des fraises "à mortaiser" avec ce type d'angle, mais pour usiner des profils alu. Elles y trouvent aussi tout leur intérêt, en ne provoquant pas d'éclat ou de bavure en surface, tout en ayant la possibilité d'évacuer les copeaux d'alu vers le bas (puisqu'il s'agit ici de profils creux).

A savoir pour terminer que ce type de fraise, de part sa tendance à sortir du matériau qu'on usine, est plutôt préconisé pour des machines stationnaires, et non pour des machines portatives, toujours à cause des risques de rejets.😉

Qu'elle est cette essence de bois ?

par flb il y a 3 ans
Xxxazerty
Je ne suis pas d'accord

S'il y a bien un bois que ça n'est pas... c'est l'if. Cet arbre à un tronc bien plus tourmenté, avec des formes de lobes, qui finissent au cours de sa croissance pas enfermer des parties d'écorce. Si la couleur pourrait faire penser a de l'if, sa forme, ses cernes ou encore l'écorce, pas du tout.

Traces ondées au rabotage, est-ce réglable.

par AlexisL il y a 4 ans
Xxxazerty
( Modifié )
Je ne suis pas d'accord

Sauf qu'en ce qui concerne le talonnage... et aussi concernant le fait que le rouleau entraîneur arrière soit fixe, Olivier dit des conneries ! 😤
Et pour ne pas me répéter, le lien vers mon commentaire sous la vidéo ici : youtube.com/wa...55YD5uFF4AaABAg