L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

tarpan

Trusquin de 4 sous

Cette création contient 1 retour d'expérience.

Trusquin de 4 sous

Matière d'oeuvre

Micocoulier
Barreau de hêtre
Manche de cuillère de cuisine
Bout de lame de scie à métaux

Outillage utilisé ET PROTECTIONS INDISPENSABLES ASSOCIÉES

Scie japonaise
Vilebrequin et mèches
Râpe fine
Tarauds

EPI :
Néant

Etapes et choix :

Je voulais un trusquin, y a 36 façons d'en faire, x choix techniques possibles, mais pour une fois j'ai pas cogité 3 ans (enfin, si, mais au final j'ai tout laissé de côté pour y aller à l'instinct, de manière minimaliste)

Donc, me voilà confortablement installé au dos d'un ticket de réduc Auchan, à griffoner 2-3 idées et mon crayon suit un tracé imaginaire me conduisant à un trusquin de forme triangulaire.
Pourquoi ? Ben pour avoir une base large pour un tracé le long d'un chant droit, et une "pointe" plus fine fine pour pouvoir suivre un chant courbe…

Cette forme m'a immédiatement fait penser à mon bout de micocoulier qu'il me restait…

Je vais donc opter pour une surface de contact en bois de bout.

Je décide de réaliser le plus gros du travail sur l'ensemble et ne scier le trusquin qu'à la fin, pour plus de commodité, notamment de maintien de l'ensemble.

Je commence par raboter le tour pour être propre et plus ou moins régulier.
Je fignole au racloir.

J'attaque le perçage en bois de bout en Ø 14mm correspondant à mon barreau de hêtre récupéré sur un vieux lit de bébé.

Ensuite j'ai besoin de percer un puit non débouchant perpendiculairement et légèrement affleurant au premier (en léger décalé donc) .
Je trace l'emplacement du trajet sur la tranche et j'ai eu l'idée d'utiliser une fausse équerre comme guide visuel de perçage (sans ça j'étais mal) … et ça a super bien fonctionné 🙂

Je suis bien tangent avec une bonne zone de contact avec le barreau pour le taquet bloqueur (qui dispose d'un biseau à son extrémité)

Comme système de traçage j'avais le choix entre la mine, la pointe ou la lame, c'est la dernière option que j'ai retenue, avec un bout de lame de scie à métaux (que j'avais conservé depuis le collège, inséré dans une boule de cyprès, le reste y est tjrs, ça tient super bien inséré vert puis séché)
Affutée en chisel.

je scie en travers du barreau, sur un peu plus de la moitié (1er essai = échec car j'ai pas laissé assez de longueur après le trait de scie et ça a cassé, pour le 2nd j'ai doublé et ça tient) l'emplacement de la lame.
Et je taraude le bout pour y visser une vis de maintien.

Le tout assemblé avec le taquet de maintien (râpé en oblique sur 3cm au bout) qui me reste à fignoler un peu…
Passage à la cire maison.

Côté dimensions, la largeur de la base est de 60mm pour 22mm de haut, la largeur de la pointe dans les 35mm. Le tout épais de 30mm pour la prise en main, le barreau permettant de tracer à 16cm du bord.

Temps :

On va dire 30mn de plaisir

Coût :

néant

Difficultés rencontrés :

Vu que j'ai pas cherché de symétrie maniaque, je dirai aucune difficulté particulière…

Bilan :

Et voilà, ne me reste plus qu'à trusquiner…

(ne cherchez pas de contrepèterie dans "Je me trusquine le bout de pin" , yen a pas 😜 )

Mis à jour

1 retour d'expérience

tarpan
( Modifié )
Evolution…

Au bout d'un moment la portion de bois de bout tenant la lame a fini par casser (en fait la vis exerçait une poussée déjà forte et en cours de traçage, les fibres du bois à marquer faisaient dévier la lame, ajoutant une contrainte à la tige qui n'a pas supporté)

Donc j'ai du changer de système et opter pour un clou légèrement taillé en "micro-lame" , du coup ça dévie bien moins dans les fibres, la vis ne sert plus qu'à l'empêcher de tomber en dehors du travail (alors qu'elle devait retenir la lame en cours de travail, sous forte traction) donc bien moindre couple de serrage et moins de contraintes sur le bois.

Pour le coin, je précise son usage : Il sert de "frein" si on veut, une fois la tige réglée à la bonne distance (déjà elle fait 14mm dans un trou de 14mm, donc très ajusté, elle bouge pas toute seule, loin de là ! ) le "coin" sert seulement à assurer un freinage suffisant pour que ça ne bouge plus en cours de travail.

Du coup pour une meilleure préhension, je lui ai ajouté un "chapeau" :


Discussions

tarpan  a publié la création "Trusquin de 4 sous".
il y a 10 mois
dneis

Design intéressant.
Comment desserrer la tige une fois que le coin est enfoncé ?

tarpan

Ben… en retirant le coin 🤷‍♂️
Il sert de "frein" si on veut, une fois la tige réglée à la bonne distance (déjà elle fait 14mm dans un trou de 14mm, donc très ajusté, elle bouge pas toute seule, loin de là ! ) le "coin" sert seulement à assurer un freinage suffisant pour que ça ne bouge plus en cours de travail.

J'ai ajouté un retour d'expérience à ce propos ;)

tarpan  a ajouté un retour d'expérience "Evolution…".
il y a 10 mois
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.

Caractéristiques

 1 finition
 0 quincaillerie

Publications associées

0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres créations de tarpan 
Voir aussi