L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Simon Daniel

Poinçon en acier maison – Tutoriel inclus, aucune machine requise


Estampille à frapper pour marquer ses créations et ses outils, faite d’une bande de tôle d’acier tordue pour former la marque et brasée au bout d’un morceau de fer.

La première que j’ai faite, celle de gauche sur les photos, imprime très bien sur le bois debout, mais pas sur le bois de fil. C’est dû à ce que la marque ait une grande surface de contact sur le bois, comme on le voit sur la coupe schématique ci-dessous. Pour pouvoir imprimer plus à l’aise sur le bois de fil, j’ai fabriqué une deuxième estampille avec un profil de coin. Il m’a suffit pour cela de biseauter ma bande de tôle avant de former la marque. (Cette deuxième estampille a par ailleurs les coins du carré légèrement relevés, mieux pour marquer des surfaces convexes.)

Voici comment j'ai procédé pour fabriquer ces estampilles :

1. Fabriquer la marque
Pour former la marque, j’ai utilisé du feuillard, dont j’ai découpé une bande d’environ un millimètre et demi de large à la cisaille à tôle. N’importe quelle tôle d’acier conviendrait. Plus la languette est fine, moins la marque sera épaisse, et moins elle sera vulnérables aux contraintes horizontales, donc plus elle sera solide. Pour avoir un profil en coin comme sur la deuxième estampille, il faut biseauter le bord de la tôle avant de découper la bande.

Puis, à l’aide de pinces, d’un petit marteau et d’une enclumette de bijoutier, et d’outils divers, j’ai plié la bande de tôle à la forme de ma marque. C’est une étape minutieuse et longue, et je m’y suis repris à plusieurs fois. Attention à plier dans le bon sens, surtout si vous voulez un bord biseauté ! La marque doit apparaître « à l’envers » sur la tige, car elle sera « inversée » dans le bois. La pince à circlips est un outil précieux pour former les arrondis.
Quand j’ai été content de la marque, j’ai aplani, sur du papier de verre, le côté qui sera brasé sur ma tige en fer. Là encore, attention à poncer le bon côté !

2. Préparer le support
Au moyen de touret et lime, j’ai aplani la surface qui recevrait la marque en même temps que je la mettais à la perpendiculaire de l’axe de la tige.
Pour tiges, j’ai pris la douille d’une mèche à douille carrée et une un morceau de la tige d’une tarière.

3. Préparer la brasure
Comme flux de brasage, j’ai utilisé du chlorure de zinc, dont j’ai préparé une toute petite quantité dans un pot en verre en mettant un morceau de zinc dans de l’acide chlorhydrique. Attention ! ça chauffe et ça dégage beaucoup de vapeurs qu'il ne faut pas respirer. Préparez ça dehors.
Après réaction – le zinc avait disparu – il restait de l’acide chlorhydrique, qui aiderait à décaper.
(J’ai appris après coup que l’âme décapante du fil de soudure utilisé en électronique, qui fonctionne si bien, était simplement de la colophane... Si j’avais su, je n’aurais pas fait de chlorure de zinc, et j’aurais utilisé uniquement de la colophane.)
Puis j’ai nettoyé les pièces au savon de Marseille et j’ai évité de les toucher avec les doigts.

Comme brasure, j’ai utilisé du fil de soudure pour électronique, qui a une température de fusion d’environ 180 °C. De l’étain pur (231 °C) aurait convenu aussi.
Ces brasures « basse température » empêchent que je me serve des estampilles pour pyrograver ma marque : la brasure aurait fondu, et ma marque se serait détachée, avant que l’estampille ne soit assez chaude pour marquer le bois. Pour contourner ce défaut, j’ai tenté de braser ma marque avec du zinc (419 °C.) Mais soit que je n’ai pas assez chauffé (au chalumeau – le bord de la tige de fer commençait pourtant à rougeoyer,) soit que je n’ai pas fluxé correctement, le zinc ne mouillait pas sur le fer.

4. Braser
Pour chauffer, j’ai simplement utilisé une bougie. J’ai monté ma tige de fer dans un étau de sorte que la surface à braser soit à peu près au-dessus de la flamme, et j’ai attendu que la température monte. Attention à la suie qui se déposerait sur la surface à braser. Quand cela arrivait, j'essuyais simplement la surface avec un chiffon. Ça retirait une partie de la soudure présente, mais il restait toujours un film, qui suffit pour la suite des opérations. (La bougie a parfaitement fonctionné pour la première estampille, mais pour la seconde, pas moyen de chauffer assez, alors que les conditions étaient les mêmes, et j’ai eu recours au chalumeau.)

Une fois la température atteinte, j’ai fluxé la surface, et j’ai étalé un film de soudure dessus. Puis j’ai déposé, juste après les avoir trempés dans le flux de brasage, les deux éléments de ma marque sur la surface étamée. (La surface doit être assez chaude, car l’eau contenue dans le flux la refroidit. – Problème évité avec la colophane.) Attention aux vapeurs, ne les respirez pas.
La marque adhérait tout juste à la surface, par tension superficielle de la soudure. J’ai laissé la température monter encore un peu, puis j’ai redressé ma tige dans l’étau pour pouvoir ajuster à mon aise la position des éléments. Avant cela, j’ai apporté un peu plus de soudure là où il fallait. On veut de la brasure partout dans l’interstice entre la surface et la marque, et même que ça déborde un peu. Mais attention à n’en pas trop mettre : la brasure s’accumule dans les recoins, et ça altère l’empreinte laissée dans le bois.
Puis j’ai ajusté la position des éléments pendant que la brasure refroidissait.

Puis aplanissage s’il y échet, test pour voir l’empreinte réelle, re-chauffe et ré-ajustement si besoin. Enfin, fignolage à la lime, nettoyage, et huilage.

J'ai estampillé toutes mes créations et outils, sans dommage pour les estampilles jusqu'à présent.

Mis à jour

Discussions

Simon Daniel  a publié la création "Poinçon en acier maison – Tutoriel inclus, aucune machine requise".
il y a 7 mois
Erebor

J'adore!
Merci beaucoup pour toutes les précisions ça fait un moment que je veux m'en faire une mais jusqu'ici je ne voyais que la gravure comme méthode! Mais là c'est carrément accessible!

Cinq Sens du Bois

Super intéressant comme procédé ! Bravo pour le résultat et merci pour le partage !

fab83

j'ai une vielle marque de mon grand père réaliser suivant se procéder à ceci près qu'elle n'est pas monté par brasure sur de l'acier mais fixer sur un morceau de bois dur pour le coup avec ton procédé c'est plus durable

JeffBurlu
( Modifié )

Superbe ! Et merci pour les détails techniques, c'est du partage ça 👍

Et aussi.... La photo avec le commentaire "ceci est une reconstitution..." m'a fait sourire 🤭

Ara

Les enfants ne faites pas cela chez vous !

JeffBurlu
( Modifié )

Ara 👍 C'est ça ! En même temps moi qui fait des lames de couteau il ne se passe pas une journée sans que je me fasse une ou plusieurs cloques aux doigts !

artiste : Kamwei Fong

Superbe ! Quelle patience de chipoter avec de si petites pièces, et le résultat semble vraiment précis.
J'ai aussi fait un fer à marquer, mais à chauffer :

Corentintin

Classe !
Super précisions, d'exécution et d'explication. ;)
Merci pour ce partage.
Ya de l'astuce pour faire des marquages ces jours-ci !

Boris Beaulant

C'est top ! Et merci pour toutes ces explications.

alex3979
( Modifié )

Classe ! Quel est la taille de la marque ? Le travail du dessin doit etre un vrai jeux de patience

Simon Daniel
( Modifié )

alex3979 La première marque a huit millimètres de côté, la seconde neuf et demi.

ren22
( Modifié )

Merci pour ces explications. Génial !
Question sûrement stupide où trouves tu la mèche à douille carrée ? Faut il privilégier un type d'acier ? J'avoue ne rien y connaître 😀

Simon Daniel
( Modifié )

J'ai trouvé la mèche à douille carrée dans un bac de ferraille... Le type d'acier n'a aucune importance, n'importe quel morceau de fer avec la bonne forme convient. C'est juste un support pour la marque, sur lequel on ne frappera pas si fort. Je pense que même un morceau de cuivre de section suffisante conviendrait.

ren22
( Modifié )

merci Simon Daniel ! Sympa!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 859 vues
14 commentaires

Publications associées

0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école

Licence

Licence Creative Commons
Autres créations de Simon Daniel 
Voir aussi