L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Aurik

Cuillère en noyer


Voici une cuillère en noyer grandement inspiré de l'artisan Woodmans Finest.

Cuillère réalisée à la hache, couteau, couteau croche et couteau pour kolrosing.

La cuillère fait 15,5 cm de long. Environ 4-5H de boulot.

La cuillère n'a pas été poncé excepté la partie avec le motif pour avoir un bon support pour le kolrosing. Le kolrosing a été tracé avec un couteau à Kolrosing puis huilé ensuite j'ai rajouté du café moulu, rehuilé et refermé au brunissoir (une veille cuillère arrondie a fait le boulot). Le noyer semble être un bois très adapté pour le kolrosing. Mes premières expériences n'étaient pas concluantes. Avec celle-ci j'en envie d'en refaire surtout que j'ai plein de motif à essayer.

J'ai ensuite fini de huiler à l'huile de chanvre le reste de la cuillère puis réalisé une finition au brunissoir (une première pour moi). Je trouve que le brunissoir permet bien de refermer les fibres du bois et donner un résultat proche d'un ponçage fin (technique dont j'ai plus d'expérience).

Je suis très content du résultat de celle-ci car elle va pouvoir me servir de base de modèle pour les autres surtout que j'ai réussi à y mettre plusieurs effets dans cette cuillère.

Vivement la prochaine 😊.

Mis à jour

Publications associées


Discussions

Aurik  a publié la création "Cuillère en noyer".
il y a 9 jours
dependancesbois

superbe ! et le motif aussi ! c'est vraiment sympa cette technique.
tu as une photo de ton couteau de kolrosing ?
J'attends le mien bientôt!

Aurik
( Modifié )

Voici une photo de quelques outils dont mon couteau kolrosing. J'avais acheté juste les lames. Les manches sont maison.

dependancesbois

Très beaux outils !!!

Cinq Sens du Bois
( Modifié )

Ce qui est fou, c'est qu'on a jamais fini d'apprendre... Je ne connaissais pas le kolrosing, et souvent j'ai cherché des solutions plus sympa qu'essayer de marquer mon bois au fer à souder. Je te remercie infiniment pour m'avoir permis de découvrir cette technique, je vais tester ca ! 🙏

Encompagniedescopeaux

faut faire un tour sur Boissellerie Forestiere y a plein de pas à pas :) !

Cinq Sens du Bois

Ces sujets ont l'air passionnants !!! J'ai pas assez d'une vie pour découvrir ces univers autour du bois... !
Merci pour cette porte ;).

tarpan

Très beau, ça rend vraiment bien.
Comme une pyrogravure à froid…

Le couteau tu le tiens comme un stylo c'est ça ?

Aurik

Bien droit quasiment à 90°. On peut aussi réaliser avec un couteau mais ayant une lame épaisse style buschcraft.

Alban
( Modifié )

Super rendu !
Est-ce que tu pourrais nous expliquer ce qu'est le brunissage dont tu parles ? Mes rapides recherches sur le ouèbe m'indiquent que c'est généralement pour le métal ou le cuir et que ça peut être chimique, je suis à côté de la plaque. J'ai pas trouvé pour le bois !

Encompagniedescopeaux

consulte le superbe pas à pas de la Boissellerie Forestiere ici même 😉

Aurik
( Modifié )

Oui c'est bien expliqué dans le pas a pas ci dessus. C'est surtout indispensable pour le kolrosing ici afin de permettre de refermer les fibres du bois et ainsi coincer le café. En gros on frote avec quelques choses de bien lisse voir poli et rond. On peut se servir de ce qu'on a sous la main. Moi ici j'ai utilisé une de mes premières cuillères que j avais poncé et huilé et dont je ne me servais pas. Ça as fait le taffe. Pas besoin d'investir de fou. J'ai fait du coup un coup sur toute la cuillère. C'est une première pour moi. Ça donne un côté lisse et un peu poli et je trouve qu'on se rapproche d'un ponçage très fin A voir sur les prochaines.

tarpan

Alban certainement car c'est (mal) traduit de l'anglais "burnished" qui vise à rendre un aspect "bruni" aux canons de fusils;

Alban

Merci à tous ! J'étudie ça de plus près, ça a l'air d'offrir pas mal de possibilités.

Encompagniedescopeaux

tarpan le mot anglais burnish (polir par friction) et le mot français ont en fait la même racine vraisemblablement.
"Dans l'ancien haut-allemand brûn signifie à la fois brun et brillant ; ancien scandinave, bruni, incendie, feu. On conçoit comment le même radical a pu donner brun, ce qui est noirci par feu, et brunir, rendre brillant comme le feu, d'où polir."
le terme de brunissoir m'a été mentionné par un sabotier concernant le fait qu'avant la généralisation du papier abrasif on frottait la surface du sabot avec un os poli (brunissoir) afin de lui donner un aspect glacé, poli.

tarpan

Mais du coup Brunehild (Brynhildr) avait-elle les cheveux bruns ou brillants ? 🤔

auFildesArbres

Sans parler étymologie, je trouve que "brunissoir" n'est pas approprié dans le cas du kolrosing. Comme tu le mentionnes, Adrien, dans le mot brunissoir il y a cette notion de bruni (brun, brûlé) qu'on n'a pas pour le kol.
Pour ma part, je préfère parler de "polissoir" (les miens sont en buis) et réserver le terme de brunissoir pour le travail sur tour où la friction à grande vitesse provoque effectivement une légère brûlure du bois. Dans ce cas, le brunissoir peut être en bois dur ou en corne.
Je chipote ? ;)
Fil

tarpan

auFildesArbres Oui, parce que ça fonctionne aussi avec du métal, de la pierre, du verre etc…, tout matériau lisse et plus dur que le bois à polir…

Aurik
( Modifié )

auFildesArbres Je ne trouve pas que tu chipotes. En anglais il utilise le terme "BURNISH" qu'on pourrait traduire par polir. Il y a une vidéo très sympa qui vient de sortir sur une chaîne youtube que j'aime beaucoup et qui m'a beaucoup appris. Vidéo sur le BURNISH

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
329 vues
18 commentaires

Caractéristiques

1 essence
 1 finition
 0 quincaillerie

Publications associées

0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres créations de Aurik 
Voir aussi