L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Simon Daniel

Châsse de rasoir « coupe-chou » monoxyle


Le truc simple, pour que l'entaille dans laquelle la lame se loge soit nette, c’est de faire le trait de scie dans un morceau plus large que la châsse finale, puis, (en prenant soin de stabiliser les deux « côtes » l’une par rapport à l’autre, en insérant dans le trait de scie des morceaux de carte téléphonique ou autre chose de ce genre,) de scier et raboter jusqu’à la forme finale. Ainsi, les petites déviations et arrachure du sciage initial vont partir avec le bois qu’on retire pour arriver à la forme finale.
Pour que l’entaille soit aussi bien au milieu du bois, il suffit que le morceau soit aussi plus épais que le produit final, et on retire de l’épaisseur là où il faut pour centrer l’entaille.

Pour les rasoirs peu évidés comme celui en photo, le trait de scie est probablement trop étroit (à moins d’avoir deux millimètres et demi de voie…) et la lame s’enfonce peu dans la châsse. J’ai ici élargi de dessus du trait au ciseau, mais maintenant que j’ai une lime couteau, je me servirai de celle-là.

Mis à jour

Discussions

Simon Daniel  a publié la création "Châsse de rasoir « coupe-chou » monoxyle".
il y a 1 mois
sebg
( Modifié )

sympa! sobre pas de fioriture.
d'où provient la lame?

Simon Daniel
( Modifié )

sebg D'un coupe-chou récupéré d'occasion. Le marquage dessus est illisible, mais de par sa forme, je la tiens pour française.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
252 vues
2 commentaires

Caractéristiques

1 outil
 0 quincaillerie

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école

Tags

Licence

Licence Creative Commons
Autres créations de Simon Daniel 
Voir aussi