L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

dneis

Petit rabot Buis et Ipé de type Krenov


Intro

Mon premier rabot.

Enfin plus précisément ma première fabrication de rabot. J'ai acheté un lot d'une trentaine de rabots de toutes sortes, plus ou moins en bon état. Du coup, j'en ai remonté un paquet, affûté bien des fers, si bien que j'ai appris pas mal de chose sur la géométrie, la fabrication, le réglage de ces petites bêtes là. Et il faut dire que je suis fan des rabots en bois, j'en ai deux métalliques qui depuis ne servent plus tellement !

Dans le lot il y avait un tout petit rabot en chêne, avec fer et contrefer, malheureusement tout dévoré et donc plein de petits trous. J'ai décidé de garder les fers et refaire un corps.

Fabrication

Je suis parti d'essences de bois plutôt dures. J'avais une planche en Ipé que j'ai dû refendre à la main (d'où les marques de sciages restant visibles sur les flans du rabot), et un beau bloc de buis que j'ai aplani à la défonceuse faute de raboteuse sous la main.

Découpe précise de l'angle pour l'appui du fer à la scie à onglet, ajustement au racloir car la scie à onglet n'était pas parfaite, puis collage.

L'axe métallique est travaillé à la lime pour l'amincir (passage des doigts dans la lumière pour évacuer les copeaux) et aussi créer une surface d'appuis plus importante pour le coin en buis. Axe acier diamètre 8mm. Une fente sur l'extrémité permet de connaître et régler l'orientation de l'axe car il est monté serré dans son trou.

Contenus associés


Discussions

dneis a publié la création "Petit rabot Buis et Ipé de type Krenov".il y a 1 an
TipausteWoodWorking
 

Dommage pour les petits coups de scie, le rabot est beau.
Pourquoi n'as tu pas fait une semelle en une seule essence de bois? N'as tu pas peur que le buis et l'Ipé ne s'use pas en même temps. Une semelle de la même épaisseur que les flancs en Ipé aurait été un plus je pense.

👍

dneis
 

Il aurait fallu enlever vraiment trop de matière pour faire disparaître les traits de scie, donc j'ai fait au mieux. D'ailleurs c'était la première fois que j'utilisais la scie à refendre, d'où le résultat approximatif.

C'est vrai qu'une semelle en Ipé aurait rajouté de l'homogénéité. Et j'ai l'impression que l'Ipé est plus dur car le Buis est déjà rayé (bon, il est aussi plus exposé au centre).

Mais c'est toujours pareil : il faut choisir entre raffinement et temps de réalisation. Là ça aurait nécessité un jour de plus, et comme je l'ai fait à Noël chez mes parents, avec pas mes outils, ben j'ai fait au plus simple.

On verra bien à quoi ressemble le prochain !! Ipé massif, ce serait la classe. [j'ai un rabot en Azobé massif dont je dois refaire le coin, j'ai hâte de m'en servir].

Nico39
 

Etant en cours de réalisation moi aussi de mon 1er rabot c'est intéressant. Le mien est un peux différent mais je note ton axe métal, j'était partie sur cette option (6mm laiton), mais je ne comptait pas le limer (une erreur?).
Très beau 1er rabot

dneis
 

Merci.
Il faut que l'axe comporte un méplat sur lequel s'appuie le coin, pour avoir un contact de type plan sur plan. Sinon, tu auras un contact de type cylindre sur plan et les pressions de contact seront trop localisées et donc trop importantes sur le coin qui va se marquer (cf zone rouge sur la vue en coupe).

La plupart du temps, on voit des axes en bois, mais à chaque fois ils comportent cette zone plate pour réduire les pressions localisées. L'axe métallique permet d'avoir un axe moins encombrant dans une zone d'accès déjà réduit pour les doigts.

alex29

Je vais réaliser un rabot du même type (en érable et noyer), et je pense également mettre un axe en laiton plutôt qu'en bois. Je trouve plus joli, et comme ça prend moins de place ça devrait permettre une meilleure évacuation des copeaux. Est-ce que l'axe n'a pas tendance à sortir de ses trous ? J'ai peur qu'il bouge latéralement vu qu'il n'y a rien pour le bloquer dans ce sens... tu n'as pas ce soucis ?

dneis
 

Alors justement, le méplat bloque l'axe latéralement par rapport au coin, donc pas de risque que l'axe se balade. Et même sans le méplat, le risque que l'axe bouge est très faible s'il est monté serré dans sont trou.

Si tu veux dire que l'axe peut sortir de son trou du fait de sa flexion propre, alors c'est qu'il est sous-dimensionné. Attention, le laiton possède un module élastique plus faible que l'acier, et une limite élastique en général inférieure aussi.


Je ne sais pas si l'érable est très adapté. Traditionnellement, cormier ou chêne vert en France, ou charme. Hêtre ou buis outre Manche.

Le noyer, c'est certain que c'est trop tendre.

alex29

Bien vu ! Je n'avais pas pensé que le coin allait de fait empêcher l'axe de bouger.
Le noyer sera pour les flancs, le corps du rabot sera en érable. J'avais cette possibilité de combinaison, je verrai si ça fonctionne... ça restera une première, autant pour utiliser que pour se faire plaisir à réaliser, donc pour les suivants j'étudierai mieux les bois ;-)

dneis
 

Des artisans anglais utilisent l'érable -hard maple- pour faire des rabots. Toutefois je n'ai pas l’impression que ce soit traditionnel.

Mais pour une première, je comprends, c'est déjà bien de cerner la géométrie et le fonctionnement. ;)

Concernant la géométrie de la lumière, pense juste au fait qu'elle ne doit pas trop s'élargir si tu rabote la semelle pour la replanir. (voir par ici, le coin et la géométrie de l'embouchure).

alex29

Merci dneis pour le pas à pas super intéressant ! Je ferai attention à l'angle de 100° . Je posterai des photos quand il sera terminé.

jacojack
 

beau travail...je pense me fabriquer des petits tout petits rabot ;;;;
crois tu cela faisable;;;;

dneis
 

Merci.
Oui, c'est faisable et ça existe. En Angleterre ils ont tout plein de jolis petites rabots en buis.
Pour info, Celui ci a un fer de 28mm.

C'est aussi dans mes projets de faire des rabots miniatures. A suivre !

jacojack
 

a bientot... c est le type de fer qu il me faut ;; 1 cm...2 cm...

sanglier
 

manque un carré de cuir au talon pour choc du marteau au desserrage du fer
le mien est en charme (en deux morceaux symetriques collés et 4 boulons cachés , semelle azobé

dneis
 

C'est vrai, on voit souvent ça sur le nez des varlopes car frapper à cet endroit écrase plus les fibres que frapper au talon où là on est en bois debout (moins fragile).

J'utilise un petit maillet en bois à bout arrondi, ça limite l'endommagement du fût des rabots.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
357 vues
14 commentaires

Caractéristiques

 0 finition

Contenus associés

0 collection
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
Autres créations de dneis 
Voir aussi
Admin