L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

The anarchist toolchest

The anarchist toolchest

Lost Art Press
The anarchist toolchest
 Couverture
The anarchist toolchest
 Arrière

Ouvrage

Titre
The anarchist toolchest

Contenu

Résumé
[Traduit à la main]

Dans ce livre, Christopher Schwarz, un auteur et travailleur du bois internationalement connu, résume les innovations utiles et inutiles en matière d'outils apparues dans le domaine du travail manuel du bois ces dernières décénies.

Le résultat est une liste d'outils réduite au strict minimum, mais pouvant faire face à l'écrasante majorité des situations, et un coffre à outil unique à réaliser pour ranger ces outils.

En plus de fournir des informations précieuses à la réalisation d'un coffre robuste pour ranger les outils (le "anarchist toolchest"), le livre aide également à réaliser des achats éclairés et durables dans une jungle de produits pas toujours de bonne facture.
Sommaire
[Traduit à la main]

Mémoire
Prologue : Désobéissez-moi (8)
1: Les artisans du passé (12)
2: La liste d'outils (28)
3: [Don’t Think of a White Bear] (34)
4: Ce n'est pas un couteau (48)

Raisons
5: Rabots essentiels (58)
6: Outils de marquage et de mesure (114)
7: Outils à biseau essentiels (152)
8: Outils de frappe et de perçage (186)
9: Scies essentielles (230)
10: Kit d’affûtage essentiel (266)
11: Aides d'atelier essentielles (282)
12: Outils supplémentaires bon à avoir (308)

Expérience
13: Le compte des trois tables (338)
14: Base de la construction du coffre (354)
15: Utilise des queues d’aronde pour la carcasse (382)
16: Le maintien (406)
17: Le couvercle (418)
18: Support à scie et stockage des rabots (432)
19: Quincaillerie, peinture (442)
20: Après la guerre (454)

Annexes
A: Outils: 1678-1973 (462)
B: Sources (467)
Epilogue (472)
Index (476)
Sujets
-

Détails

Collection
-
Traduction
-
Nombre de pages
475
Année de parution
2011
Domaine public
Non
Prix public
45,50 €
Cette fiche est complétée et contrôlée collaborativement par la communauté. Si vous détectez des erreurs ou des manques, apportez vos propositions !
Mis à jour

1 critique

Etienne31
A lire !

Pour plein de raisons, j'ai naturellement tendance à me tourner vers le travail du bois à la main. Et cela pour les raisons suivantes :

  • Etant encore jeune, j'ai peu de place chez moi et l'achat de machine n'est pas prévu avant mes 40 ans, à vue d'oeil.
  • J'ai, par conséquent, besoin d'aller dans des ateliers collaboratifs et ne m’octroie que heures par semaine. Par conséquent, chaque heure compte. J'ai donc envie de ralentir le rythme, et faire tout tranquillement.
  • J'ai quelques fois une impression désagréable quand j'utilise des machines efficaces, mais puissantes. Ca fait du bruit, c'est désagréable, ça fait de la poussière, bref, c'est pas toujours mon truc. Même si, pour faire de beaux meubles, je le fais volontiers. Au contraire, faire passer mon rifflard pour aplanir se fait calmement, avec un joli "zwip" bien agréable.
  • Pour l'aspect financier, j'ai tendance à vouloir acheter des outils qui durerons toute ma vie, en prenant bien soin d'entretenir le tout. Et quand je me dis que, à la place d'acheter une combinée, je peux acheter tous les outils nécessaires à de la menuiserie forever, je suis bien tenté :)

En bref, je veux travailler à la main. Cependant, cette méthode ne fait pas légion :s Et quand vient le moment de chercher de la bibliographie sur le travail à la main, la littérature anglophone est (à peu de choses près) bien seule ... En particulier, les outils à main de qualité sont également principalement anglo-saxons ...

Et à force de recherches, je suis tombé sur ce livre qui est, à mon sens, le meilleur livre sur le travail du bois à la main du moment. (J'ai d'ailleurs ouïe dire que la traduction française est en voie de se concrétiser). J'y ai trouvé beaucoup d'infos, de conseils, ... Et même si l'anglais peut rebuter certains (eh oui, mais les termes techniques s'apprennent vite), on comprend.

Et pour ceux qui se demandent pourquoi "anarchiste", c'est le mot choisi par l'auteur pour désigner une consommation raisonnée, de qualité et pas de masse. Il prône d'une part l'achat d'outils de qualité (note : cela ne veux pas dire chers, ni récents) qui tiennent longtemps, en opposition aux outils de mauvaise qualité qui nécessitent des achats successifs, entretenant une société de consommation. D'autre part, il prône également l'utilisation de mobilier solide et durable en opposition à du mobilier bas coût et cassable facilement, entretenant de nouveau une société de consommation (style IKEA).

Bref, tout cela pour dire : Français expérimentés qui m'écoutez : ECRIVEZ !

Enfin, si vous voulez voir la réalisation de ce coffre à outils, allez donc voir le blog de Sébastien Gros.

Publié Mis à jour

Discussions

Atelier Ebénix
 

Merci @Etienne31 je crois que le père Noël pourrait me faire très plaisir avec cet ouvrage, je partage cette philosophie ! mais la barrière de langue me faire hésiter ! Bien qu'il m'arrive de suivre quelques vidéos sur YouTube en anglais, j'ai peur de ne pas arriver à suivre ! A+

Philippe Gelard
 

Cette critique éclairée et cette philosophie intelligente me tente bien! Je note! Merci!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.