L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

LionelDraghi

Petits trucs en vrac

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Petits trucs en vrac
+

J'aime bien regarder les trucs et tours de main des autres. J'apprends beaucoup comme ça, et je trouve que c'est très stimulant. Alors à mon tour de partager.

Ca me parait également un bon endroit pour raconter certains ratages, qui avaient pourtant tellement l'air de bonnes idées! :-)
Eux aussi peuvent inspirer des idées meilleures.

Je vais essayer d'en rester à un format une idée / une photo, court et efficace, quoi.

Oui, bon... j'y crois pas moi même :-), alors on verra bien ce qui se présente!

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Règles, équerres et aimants

Certains l'auront remarqué, je suis assez fan des aimants (voir ma butée de réglet ou ma tracette).

Mais un aimant peut être utile sans recours à un montage complexe. J'en laisse en particulier traîner un près de mes équerres et réglets, parce que c'est une façon très simple de les assembler dans des configurations inhabituelles.

Petit exemple ci-dessous : je dois reporter un trait à 5 cm du parement, mais côté contre-parement et sans le démonter.
Y a d'autre façon de faire, bien sûr, mais celle là est assez simple, rapide, et sans mesure / soustraction intermédiaire.

C'est aussi une façon de tracer une parallèle en utilisant deux équerres, ou une équerre et un réglet lorsque l'on ne dispose pas d'un bord de référence.

Autre exemple, le réglage de l'équerrage de ma scie plongeante. C'est un peu pénible de tenir la lame sortie, l'équerre (en faisant attention qu'elle porte bien à plat et pas sur une dent), et le tournevis pour faire les ajustements fins.
Alors je supprime le besoin de la troisième main, en faisant tenir l'équerre sur la lame avec un aimant.

Pour plus de facilité de manipulation, on peut toujours faire une petite poignée ergonomique.
Une autre possibilité est d'utiliser directement les petits aimants pour tableau.

Ca permet même de faire une pseudo glissière assez pratique, sans aucune autre pièce.
(on fait glisser avec facilité l'équerre ajoutée comme si elle était liée à l'autre par une glissière)

Exemple ci-dessous avec une jauge de hauteur improvisée.

Pour un assemblage un minimum fiable, il faut que l'aimant ait une taille suffisante en débord sur les deux équerres, et un diamètre de 15 mm me semble un minimum.

Publié Mis à jour

Partager  

Butée de profondeur pour fraises à queue de 12 mm

Ce fraisoir Wolfcraft, que j'ai acheté en GSB, a le bon goût d'avoir une butée de profondeur qui s'adapte sur une queue de 12, c'est à dire sur beaucoup de mes fraises.

Depuis que j'ai réalisé ça, j'ai eu plusieurs occasions de monter l'un sur l'autre.

Premier exemple (déjà raconté dans je ne sais plus quel article) : pour faire affleurer un aimant, il fallait rentrer la fraise à façonner de 2mm précisément.
Je ne me voyais pas faire ça avec un bout de scotch en repère.
Une butée, c'est plus facile à régler avec précision, répétable, et plus sécurisant.
Faut juste faire attention à bien serrer la bague.

Idem quand tu as plein de tête de vis à enterrer dans un lamage, c'est quand même plus pratique que le bout de scotch.
Et puis je suis un peu maniaque, si une tête de vis rentre plus qu'une autre, c'est limite si je ne vais pas ajouter une rondelle pour que l'oeil ne soit plus accroché par cette irrégularité!

Cerise sur le copeau, tu peux tenir la butée pour positionner facilement ce premier perçage (la pointe laissée par la fraise permet de reprendre le perçage derrière).

Publié

Partager  

C'est quoi comme diamètre? Heuuu... c'est un couvercle de Benco.

Je travaille le bois dans un garatelier, comme j'ai lu quelque part, qui est même plus précisément un céliatelier.
Il faut bien que ça ait quelques avantages.
En fait, je n'en ai pas trouvé beaucoup, si ce n'est que je peux me gaver de Kinder Country juste en tendant la main.

Quand je trace des arrondis, c'est parfois avec pour seule contrainte l'esthétique, la dimension étant libre. Je reconnais que j'ai la flemme de sortir les compas!
Si j'ai à portée de main un truc rond qui va bien, je l'utilise!

Dans l'exemple ci-dessous, j'ai utilisé la largeur d'un réglet, la largeur d'une équerre, et le diamètre d'un couvercle de faux-café.
Je ne connais pas une seule dimension de ce que j'ai tracé, mais le résultat me semble bien proportionné, c'est tout ce qui compte.

Et c'est là que mon céliatelier m'est bien utile : une belle ressource en couvercle et en boite de conserve!

Pour des diamètres un peu plus grands, les boîtes de vernis et peinture sont une autre ressource utile. Mais mon atelier n'étant ni chauffé ni bien isolé, je n'y conserve pas mes colles et vernis.
Alors je sors mon compas.

Pour les diamètres plus petits, j'utilise un pochoir pour cercle, que je trouve plus pratique que le compas. Un détail pratique sur le Maped : les cercles sont circonscrits dans un carré bien visible, ça facilite parfois le positionnement (c'est pas toujours l'axe la référence).

Tous les trucs ont leurs limites : pour les diamètres beaucoup plus grands, j'utilise bien sûr un grand compas. On va pas non plus aller chercher une roue de secours ou un couvercle de poubelle à chaque fois, sinon on est pas sorti de l'auberge!

Et malheureusement, tout ce qui à l'air rond ne l'est pas forcément assez.
Exemple sur une petite poignée d'un cercle vite fait avec ce qui me tombait sous la main : un rouleau de ruban adhésif.
J'ai cru que, le diamètre étant grand, moyennant une reprise à la ponceuse à bande, on y verrait que du feux.

Raté, j'ai dû retracer au compas.

Note au passage : si j'avais installé un pivot réglable sur mon montage de ponçage, pour poncer directement en arc de cercle, l'esquisse au rouleau de scotch n'aurait probablement pas posé de problème.
Une bonne idée de projet pour le Week-End!

Publié

Partager  

Percer au centre d'un cylindre sans connaitre le centre

Petite astuce pour perce au centre d'un cylindre, sans en chercher le centre.

Exemple ci-dessous, je souhaite percer dans le rond de 16, qui est coincé dans un ICO de diamètre 20 extérieur.

Je perce à 20 dans un bloc.

Je ne desserre pas le bloc, et je place mon rond dedans.

Je remplace le foret et je perce au diamètre désiré.
(Le serre-joint est juste la pour empêcher le rond de glisser dans la table de perçage).

Ce truc est bien sur plus pratique quand on a un foret du bon diamètre.
Si ce n'est pas le cas, on peut utiliser un foret à diamètre réglable, ou s'arranger avec du scotch.
Photos au prochain épisode!

Publié

Partager  

Perçages de taille quelconque

Suite au commentaire de YvesR, je fais un petit point sur les perçages "qui ne tombent pas justes", car on a pas tous sous la main un foret de 23,75 mmm...

J'utilise pour ma part trois outils, par ordre croissant de diamètre à réaliser.

1. Tout d'abord, les mèches à bois réglables.

Ce n'est pas cher, on trouve en GSB un modèle qui couvre les diamètres 22 à 75 pour une dizaine d'euros, et si on vise la qualité, il y a un modèle Bosch qui couvre 15 à 45 mm et vaut environ 25€.

Contrairement à ce que l'aspect asymétrique pourrait suggérer, il n'y a pas un délire de vibration, et la coupe est très nette. C'est utilisable avec une perceuse à main pour les petites valeurs.

Seule inconvénient, la graduation n'est pas forcément très précise, et on tombe rarement sur le diamètre désiré au premier essai.

2. La scie cloche réglable Wolfcraft
C'est une sorte de trépan à trois lames, prises dans une spirale, et donc en tournant on modifie le diamètre. Voir la vidéo de la marque : youtube.com/wa...h?v=gNm6cc7ov_E
L'outil est surement plus à l'aise sur le plâtre que sur le bois dur, mais je l'ai déjà utilisé sur du contreplaqué et du bois tendre sans grosse difficulté.
La aussi, il faut un peu tatonner pour trouver le bon diamètre, et la finition n'est pas extraordinaire (je ne ferais pas les logements de haut-parleurs sur des enceintes audiophiles avec cet outil!).
Mais sur perceuse colonne, ca marche comme un trépan.

Côté prix, il faut compter sur une quarantaine d'euros, et on couvre les diamètres 40 à 130 mm.

Notez que les autres trépans se trouvent à la moitié de ce prix, y compris ceux qui couvrent jusqu'à 200 mm de diamètre.
Je n'en ai jamais utilisé, mais un commentaire quand même : je me méfie des blessures, deux barres de 10 cm qui tournent sous la perceuse, ce n'est pas anodin.
Alors si je devais en acheter un, je choisirais un modèle sous cloche en plastique pour la sécurité.

3. Le gabarit pour défonceuse
On trouve pléthore de modèle, et à vrai dire, pour un usage occasionnel, on a même pas besoin d'un gabarit, on en bricole un ad hoc en 5 minutes.

Pour ceux qui ont la flemme, et n'hésitent pas à acheter en ligne, il y a par exemple ce modèle chinois de belle facture, que l'on trouve à moins de 20€ livré.

Notons également que l'on fait avec une défonceuse de très beaux usinages, et des profils que l'on ne peut pas faire sur une perceuse colonne par ailleurs.

En conclusion, et si je devais conseiller un équipement, je ferais l'impasse sur le trépan : les mèches réglables permettent pour un prix modique de couvrir les petits diamètre, et à 75 mm on est déjà dans le domaine de ce que l'on sait traiter avec la défonceuse.

Publié

Partager  

Le compas à diviser poussé dans ses retranchements

J'aime beaucoup cet outil, le compas à diviser.
Il permet de de répartir vis ou tourillons en marquant juste le premier et le dernier perçage.

Je m'en sert dès que j'ai plus de 4 vis à répartir sur une distance quelconque, sauf les cas ou ça tombe juste, bien sûr.

Quand je vois les gars répartir les vis à l’œil dans les vidéos, même si c'est sur des parties cachées ou sur de l'outillage, le gène du maniaque en moi se révolte!
D'un autre côté, si je dois répartir 5 vis sur 789 mm par le calcul, c'est le gène de la feignasse qui se révolte.

Pour éviter la guerre civile intérieure (et notez avec quel subtilité je frôle un thème du moment sans l'aborder), je trouve que ce compas est un bon compromis : rapide et suffisamment précis pour cet usage.
(En réalité, ce n'est pas très précis, mais pour répartir des vis, si c'est au mm, c'est plus que très bien).

Le mien à une portée d'environ 80 cm, si on se limite à l'usage classique des encoches.

Mais que faire si je dois répartir mes vis sur 90 cm?

En triturant un peu l'objet, je me suis rendu compte que je pouvais le mettre en travers, et utiliser les deux demis bras aux extrémités, et pas seulement celui qui a l'encoche du bon côté.

Sur l'image ci-dessous, je vais mettre des vis à un cm du bord inférieur, les deux vis extrêmes sont à 3 cm des côtés.

Et, au lieu d'utiliser les encoches, je trace le croisement de chaque montant orienté par exemple à droite vers moi avec la ligne des vis.

Comme toujours, c'est plus clair sur l'image!

D'un point de vue théorique, pas de mystère : les montants utilisés sont tous parallèles et équidistants, c'est le principe de ces multiples parallélogrammes déformables.
Ils vont donc découper toutes droites qui les croise en segments égaux.
C'est pour ça que je peux mettre le compas en travers.

D'un point de vue pratique, il y a quand même un inconvénient, j'ai du tracer la droite sur laquelle les vis s'alignent.
Je n'ai pas à faire cela habituellement, les encoches situent en x et y.

Voilà comment gagner 10 cm.
Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour le feignant.

Publié Mis à jour

Partager  

Repérer les bosses et les creux au réglet, sans regarder!

Enfin, bon quand je dis sans regarder, c'est un peu exagéré, mais faut bien teaser un peu!

Le principe est le suivant : on met une règle souple sur le flanc, en appui sur la surface dont on veut tester la planéité, et on la fait vibrer.
Elle va, comme une onde, avoir des nœuds (point fixe) la ou elle est en contact avec la surface, et un ventre (déplacement maximum) entre ces nœuds.

Conclusion, pas besoin de se pencher pour savoir ou raboter, c'est la ou ça ne bouge pas.

Une vidéo vaut mieux qu'un long discours (même si elle n'est pas terrible).

Publié

Partager  

Fraisage de petites pièces

On trouve sur internet des montages spécifiques pour présenter les petites pièces à la défonceuse sous table.
Ce sont des montages qui ressemblent à des serres-joints posés à plat sur la table.
On trouve des modèles "Do it Yourself" ou des modèles commerciaux. Je mets ci-dessous deux photos d'exemples.
Le modèle industriel est un Rockler à environ 70$, dont on trouve des équivalent "no name" à 20 € un peu partout. (Cherchez "small piece holder" sur votre moteur de recherche).

Pour ma part, je ne suis pas fan d'avoir un serre-joints métallique, fut-il en alu, qui traine si près de la fraise.

D'autre utilisent des serres-joints en bois, pourquoi pas, mais là ce n'est pas pour la fraise que j'aurais peur, mais pour le serre-joints.

Une autre possibilité pour ceux qui ne veulent pas perdre de temps à faire un montage dédié est d'utiliser un serre-joint normal, peu coûteux en GSB, mais équipé d'un mors en caoutchouc un minimum épais.

Le modèle présenté ici est un Magnusson que l'on peut trouver chez Casto et Brico-Dépôt.
Il est livré avec deux paires de mors de réserve, on a donc le droit à plusieurs erreurs!

Ce ne sont pas des serres-joints que je recommanderais pour un usage habituel professionnel ou intensif, mais pour cet usage ils sont parfaits.

Publié Mis à jour

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.


Discussions

LionelDraghi  a publié le pas à pas "Petits trucs en vrac".
il y a 7 mois
mmahieu
( Modifié )

merci pour le partage, c'est vraiment sympa
bon, faut que je trouve des aimants corrects...🤔

LionelDraghi

Je reconnais que j'utilise Amazon pour ce genre de petits achats : plutôt que d'oublier, je commande pendant mon bricolage dès que j'identifie le besoin, sur mon tel.

Ce qui est compliqué avec internet quand on a pas d'idée précise, c'est de choisir!
Si tu tapes "aimant 15 mm", tu as des dizaines d'offres, allant en fonction de l'épaisseur et du matériaux de 1 kg de traction à 8 kg!

A la quincaillerie du coin, c'est probablement plus simple :-)

rapabois

LionelDraghi sur le site supermagnete, tu trouveras des infos utiles pour choisir.

mmahieu

merci rapabois et LionelDraghi
je vais les contacter pour voir s'il peuvent envoyer en Guadeloupe à un tarif honnête...
c'est pas le genre de produit qu'on trouve au bricobidule du coin, malheureusement

Padou

Si tu as un vieux disque dur qui traine, démonte le, tu y trouveras une paire d'aimants particulièrement musclés

Ara

Padou une paire ? C'est pas 1 seul avec une plaquette de la même forme ?

En tout cas attention en jouant avec : le pincement de doigts te guette !

LionelDraghi
( Modifié )

Ah oui, merci, site très intéressant!

Padou

Ara Ça dépend des modèles

rapabois

Padou je confirme. Il faut des petits tournevis variés et solides pour démonter un disque dur : torx, cruciforme.

rapabois

Ara j'en ai trouvé deux sur le disque démonté récemment, un Maxtor assez ancien.

Ara

1 idée 4 images belle performance !

rapabois

Une série qui commence fort. On attend les épisodes suivants de la saison 1 avec impatience.

J'ai un petit lot d'aimants collectés en majorité par mon père†. Certains ont une puissance dangereuse. J'ai marqué la boîte pour m'avertir de ne pas en approcher n'importe quoi.

LionelDraghi  a publié l'article "Butée de profondeur pour fraises à queue de 12 mm".
il y a 7 mois
JPM
( Modifié )

Excellentes idées
Petite question : on ne risque pas de magnétiser les outils ?
Une équerre avec de la limaille ce ne serait pas top!
C’est la raison pour laquelle je n’ose pas essayer!
Jean-Paul

LionelDraghi

Très bonne remarque! J'ai moi même eux quelques petits soucis de cet ordre là.

Ceci dit, démagnétiser est aussi facile que magnétiser.
Je vais trouver une petite vidéo pédagogique sur YouTube, et ajouter le lien dans l'article.

Et pour ceux qui n'ont pas d'aimants, on trouve sur internet des gadgets à 5€ pour magnétiser et démagnétiser par exemple les tournevis (que je n'ai jamais essayé).

philipili

Cool pour le guide de profondeur. J'ai deja eu des anneaux qui ne tiennent jamais, et le sctoch c'est bien mais pas très précis ni pratique. Top de savoir que le wolfcraft s'adapte bien.

LionelDraghi  a publié l'article "C'est quoi comme diamètre? Heuuu... c'est un couvercle de Benco.".
il y a 7 mois
LionelDraghi  a publié l'article "Percer au centre d'un cylindre sans connaitre le centre".
il y a 7 mois
Ara

Bien vu !

YvesR

Merci pour ces petits partages qui peuvent se montrer très utile. J'attend la suite avec impatience en particulier comment percer à un diamètre x. L'autre jour, j'avais besoin de percer à 48 mm , bien sur aucune scie cloche ne correspond. Par contre, j'ai trouvé cela chez Bordet : Guide pour cercle Défonceuse, ça devrait pouvoir faire du bon travail.

LionelDraghi  a publié l'article "Perçages de taille quelconque".
il y a 6 mois
LionelDraghi  a publié l'article "Le compas à diviser poussé dans ses retranchements".
il y a 6 mois
mmahieu

👍👍👍

sciunto
( Modifié )

Il y a aussi la technique de l'élastique pour répartir régulièrement, que José Das Neves a partagé ici pour les queues d'arondes.

LionelDraghi

Tout à fait, c'est une technique simple comme je les aime!
Je remets le lien pour référence :

JPM

La répartition par Thales c’est rapide et très précis ( voir la vidéo de Brice chaîne LVP).
Jean-Paul

mmahieu

après il est toujours possible d'utiliser la bête jusqu'à n fois sa longueur, en marquant les points des extrémités et le milieu (pour jusqu'à 2 fois la longueur), et ainsi de suite (2, 4, 6 fois, mais il faut savoir rester raisonnable 😉). il est (en général) assez facile de faire une division par 2☺)

LionelDraghi  a publié l'article "Repérer les bosses et les creux au réglet, sans regarder!".
il y a 6 mois
LionelDraghi  a publié l'article "Fraisage de petites pièces".
il y a 13 jours
rapabois

Bonjour,
maintenir juste ce qu'il faut, si on ne leur demande pas plus, c'est un usage intéressant de serre-joints à petit prix.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 714 vues
23 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école

Tags

    Aucun
Autres pas à pas de LionelDraghi 
Table des matières