L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

nicolbn

Piètement et customisation établi wolfcraft mastercut 2500

Piètement et customisation établi wolfcraft mastercut 2500
+

Ajout d'un piétement fixe et d'une presse sur mon établi wolfcraft


Partager  

Piètement et customisation établi wolfcraft mastercut 2500

Il y a 2 ans, j'ai acheté un établi wolfcraft pour y fixer une défonceuse sous table et ne plus travailler au niveau du sol.

Ayant progressé en menuiserie, son côté branlant ne me satisfait plus.
Je voudrai pouvoir raboter des planches sans que l'établi ne se fasse la malle.

Par chance, pile au moment ou j'entreprenais ce projet, mon voisin se débarrassait de 2 piètements en chêne fait maison.

Je vais détailler ici les différentes étapes de transformation (ce n'est qu'une fois fini que j'ai pensé à faire un pas à pas, d'ou l'absence de photos en cours de projet)

1- Première étape: la jonction entre le plateau et le piètement:

Le mastercut disposant d'une plaque en métal horizontal dans les 4 coins, j'y ai percé un trou M6 pour boulonner dessus une pièce de jonction.
Cette pièce (x4) est faite dans une chute de chêne. J'y ai incrusté 2 vis pour la fixation côté établi.

Heureusement, les côtes du piétement ont une largeur assez proche de celle de l'établi, j'ai juste ajuster au formes existante pour tout faire rentrer.

Une fois les pieds ajustés, j'ai boulonné la pièce de jonction en place et collée les piètements.
Après séchage, j'ai tout démonté et vissé les pièces de jonctions dans les pieds pour plus de solidité.

2- Le plateau bas.

Réaliser entièrement avec des chutes, le plateau bas sert à la fois à rigidifier l'ensemble et entreposer du matériel (aspi + cyclone notamment).

J'ai réalisé toutes les traverses (2 dans le sens de la longueur et 3 en largeur) à partir de chutes de planches collées entre elles.
Elles sont assemblé par tenon mortaise et boulonné à la tire entre elles et avec les pieds.
(premiers TM entièrement à la main)

Ici, j'ai eu un gros problème, les piètements n'étant d'équerre nulle part, il a fallut que je rattrape des écart d'équerrage sur mes épaulement de tenons, moi qui étais fière des mes sciages à angle droit...

J'ai vissé sur le dessus du cadre des chutes de tablettes pour finaliser le plateau, en aménageant un emplacement pour le cyclone (avec support pour pouvoir bouger l'établi)

3 - Etabli mobile

Un autre point important du cahier des charges: j'ai besoin de pouvoir bouger l'établi, notamment quand j'utilise la défonceuse sous table.

Ayant en stock des roulettes, j'ai copié un système trouvé sur l'air du bois.

4 - Optimisation de l'espace de rangement.

Mon french cleat mural n'étant pas extensible, j'ai voulu ajouter de l'espace de rangement dans le côté de l'établi.
Pour cela, j'ai récupérer 2 coulisses pour ordinateur et crée un volet à sortie total sur lequel j'ai fixé des barres magnétiques (ciseau à bois + bédane pour l'instant)

Ayant de la place derrière le volet, j'y est aménager un autre espace pour y ranger tout mon matériel d'affutage.
Ce panneau "extérieur" est monté sur charnières pour pouvoir y accéder plus facilement lorsque l'établi est sorti de son emplacement habituel.

5 - la presse de menuisier.

Un des accessoire qui me manque le plus, c'est la presse.

Le master cut n'étant pas du tout prévu pour recevoir une presse, j'ai du rusé pour arriver à mes fin.

La presse doit être fixée en 2 emplacements, AV et AR.
Pour la fixation AV, je l'ai boulonné sur une barre en métal de 35 mm de largeur, elle même boulonnée sur le rail inférieur de l'établi, à l'aide de vis TRCC retaillées.

La mordache côté établi a été boulonnée au travers du rail alu d'origine (avec tout un jeu de cale d'épaisseur), pour ajouter de la teue à l'ensemble.

Pour mener à bien l'entreprise de fixation de la presse, j'ai démonté l'ensemble du rail de côté et fait tout les ajustements rail/presse sur le dessus de l'établi.

Une fois la presse fixée, j'ai remonté l'ensemble puis réalisé la fixation AR (boulonnage à travers le plateau de l'établi et une "grosse" cale d'épaisseur).

6 - Premières impressions:

L'établi est beaucoup plus stable qu'avant, mais je vais rajouter un renfort sur la partie arrière pour plus de rigidité (croisillon en fil de fer, type haubanage d'aile d'avion).

La presse n'est pas tout à fais d'équerre avec le plateau, malgré tout le soin apporté aux différentes étapes du montage.
Un peu déçus de ce côté la, je verrai par la suite si je peux améliorer l'équerrage.

Publié


Discussions

nicolbn  a publié le pas à pas "Piètement et customisation établi wolfcraft mastercut 2500".
il y a 2 mois
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
428 vues
0 commentaire

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Voir aussi
Table des matières