L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Sanjo-Rokaku stylisé (cerf-volant japonais)

Restauration d'un bureau de marine XIXè

Restauration d'un bureau de marine XIXè
+

Bonjour à tous,
C'est l'histoire de... la restauration d'un bureau de marine de la fin du XIXè auquel je tiens beaucoup.
Cela faisait un certain temps qu'il se morfondait dans mon cagibis et j'ai sauté le pas en fin d'année dernière : lui donner une nouvelle jeunesse d'ici l'été. Voila qui est fait avec l'aide de Denis Hazeaux L'atelier l'Amarante et des amis de la Croisée Découverte.
Ce super projet m'aura pris 1,5 mois intensifs et j'ai appris beaucoup de choses sur la restauration de vieux meubles et la magie du vernis au tampon.
Voici les étapes de sa restauration en images.
Très heureux du résultat !!

Liste des articles


Partager  

A l'origine

Ce bureau familial a beaucoup servi et beaucoup vieilli avec les années.
Lorsque j'ai lancé le projet, il faisait pâle figure...

Le vernis était devenu quasi noir, les placages avaient sauté à de multiples endroits, l'abattant ne tenait plus en place. Bref, bien triste :(

Publié Mis à jour

Partager  

Restauration de la structure

1ère étape : Mise à nu et décapage des placages au racloir.

Le plus dur ici, c'est de bien affuter le racloir pour faire un travail propre et efficace.
Attention à ne pas traverser les placages...
Pour le reste, c'est de l'huile de coude :)

2ème étape : réfection de la structure
La plupart des assemblages ont été repris, refaits, renforcés...

Les pieds tenaient par la volonté du saint esprit...
Heureusement, la Croisée est bien pourvue en serre-joints : 10 pour refaire un pied ! 😉

3ème étape : réfection des placages en acajou
Difficile de trouver exactement les mêmes teintes mais les feuilles d'acajou de Cuba (0,6/10) dénichées chez Les Fils de J. George (une vraie caverne d'Alibaba avec des bois fantastiques) ont fait l'affaire. Colle de poisson et presse.

Une super semaine de travail passée à la Croisée Découverte fin février pour faire tout cela suivie de quelques jours à Nancy dans l'atelier de Denis pour apprendre les fondamentaux du vernis au tampon.

Publié Mis à jour

Partager  

La magie du vernis au tampon

Alors là, c'est assez magique.
La technique en elle-même n'est pas si difficile mais le résultat est vraiment impressionnant si l'on suit bien les conseils.
Merci Denis !!

Après une vingtaine de couches pour charger la surfaces en vernis, le résultat est déjà chouette

Suivies d'un ponçage à l'eau au 400 pour dépolir toute la surface.
Et encore là, il reste du brillant. Il ne doit plus en rester une miette.

Finition au tampon avec 3 goutes d'alcool et 3 gouttes de vernis.
Le brillant apparait comme par enchantement 😊
Impressionnant !

Publié Mis à jour

Partager  

Une méthode qui marche

Voici la méthode que m'a enseignée Denis, soit une vingtaine de couche minimum.

  • Ponçage fin jusqu’au 320 sens du fil
    -- Dépoussiérer
    -- Voire un nettoyage à l'alcool

  • 5 couches de vernis pour charger progressivement le support
    -- Mélange 70% vernis + 30% alcool fin (plutôt plus d'alcool que pas assez)
    -- Petit chiffon coton fin plié façon obturateur
    -- Essorer la goutte du tissus dans la gamelle
    -- Petits cercles puis tirer dans le sens du fil
    -- Puis un avion qui décolle et atterri
    -- FAIRE LE MOINS DE DEFAUTS DE SURFACE POSSIBLE

Sur le tiroir, par exemple, le vernis sèche quasi instantanément et l'on peut commencer la seconde couche dès que l'on a fini la 1ère.

  • Retouches des couleurs à l'aquarelle (non soluble dans le vernis)
    -- Faire plus clair que trop foncé

  • 10 couches fines
    -- Séchage une nuit

  • 1er égrenage papier de verre 320 à sec
    -- Objectif: enlever les défauts et aplanir la surface

  • 5 couches fines pour regarnir le support
    -- Mélange 90% vernis + 10% alcool
    -- Ne pas surcharger les coins

  • Séchage une journée minimum pour évaporer le maximum de l'alcool

  • Egrenage fin
    -- Papier carrosserie 400 à l'eau
    -- Bien dépolir la surface
    -- Enlever tout le brillant, il ne doit plus en rester
    -- Nettoyer finement à la laine d’acier 0000 dans le sens du fil; cela permet d'avoir une surface lisse lisse lisse et très douce...

  • Huile à vernir
    -- Quelques mini traces au doigt sur la surface à vernir pour faciliter la glisse du tampon
    -- mais attention, plutôt moins que trop

  • Couche finale au tampon
    -- Tapon de laine + toile un peu grosse aérée
    -- TENIR LE TAMPON PAR DESSUS - LE POIGNET EST IMMOBILE

  • UN PEU de vernis (surtout ne pas noyer)
    -- 3 gouttes d'alcool (pour garder humide et ne pas accrocher)
    -- 3 gouttes de vernis (pour révéler le brillant)

  • Recharger le tampon selon besoin/surface
    -- Tester sur la peau si nécessaire
    -- vernis : ça colle
    -- alcool : c’est froid

  • Le brillant va apparaitre progressivement à chaque passage jusqu'à briller comme un miroir

  • Cercles et grands huit AVION QUI ATTERRI ET DECOLLE
    -- Tant que l'on voit l'alcool qui s'évapore, le tampon travaille
    -- Ne jamais s'arrêter sur le vernis

  • Eclaircissage / déshuilage du vernis
    -- UTILISER UNE TOILE PLUS FINE ET LA DOUBLER
    -- Tampon avec quelques gouttes d'alcool pur
    -- LIGNES DROITES dans le sens du fil
    -- SANS APPUYER NI S'ARRETER pour éviter d'accrocher le vernis (mortel 😰)
    -- Jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de traces au doigt

Ensuite PROFITEZ !!

Merci Denis.😉

Publié Mis à jour

Partager  

Pose de la quincaillerie et vernissage du bureau

Les anciennes ferrures n'étaient vraiment pas dans l'esprit d'un bureau de marine. J'ai trouvé exactement ce que je voulais chez chez Khephren à Saint Ouen.
Bon... C'et beau mais ça pique...
Placement et alignement des repères pour encaster les ferrures.

Vernissage du meuble : bâti, tiroirs, abattant

Publié Mis à jour

Partager  

Résultat final très chouette

20 couches et beaucoup d'heures plus tard, le résultat est là !!😊
Très heureux de ce projet.

Publié


Discussions

Elibaudi  a publié le pas à pas "Restauration d'un bureau de marine XIXè".
il y a 3 ans
racmterrof

Bravo!

Olivier Vernhettes
( Modifié )

Très beau travail, il est comme neuf !

Sanjo-Rokaku stylisé (cerf-volant japonais)

pas neuf, non, mais rajeuni 😉

Kentaro
( Modifié )

Plus brillant qu'un sou neuf...!

(j'ai rien dit!! 😛 )

Olivier Vernhettes

J'avais pensé à rien 😇

sylvainlefrancomtois
( Modifié )
Sanjo-Rokaku stylisé (cerf-volant japonais)

merci

Kentaro
( Modifié )

Avec ses nouvelles ferrures dites "comme avant", il ressemble enfin à l'image qu'il aurait dû avoir depuis un siècle... Ou comment le monde moderne répare les erreurs des anciens...

Cela s'appelle une pirouette: Comment enfin ressembler à soi-même 🙃

Il fallait un grand courage pour changer les ferrures. Je n'aurais jamais osé.

Sanjo-Rokaku stylisé (cerf-volant japonais)

😉

Sanjo-Rokaku stylisé (cerf-volant japonais)

J'ai cherché à le remettre en état dans son environnement d'origine.
Et encore, il manque ls grandes poignées sur les flancs pour le porter mais pas trouver quelque chose qui me convenait.
pour la petite histoire, j'ai un aïeul breton qui fut corsaire du roi, pas pirate 🤨, corsaire 😜.

MOWD

Superbe!

DanaV
( Modifié )

Joli travail,
J’ai été surprise de la technique du vernis au tampon, qui ne correspond pas à la technique que j’ai apprise, mais qui a donné de très bons résultats. Comme quoi....😉
Eh oui , très important l’avion qui atterrit et décolle 😄

Sanjo-Rokaku stylisé (cerf-volant japonais)

👍

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
427 vues
13 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école

Tags

    Aucun
Autres pas à pas de Elibaudi 
Table des matières