L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Zorro

Un biscuit de pLUs

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Un biscuit de pLUs

Pour faire suite à ma première réplique de d'un biscuit Bien coNnu et répondre au défi que m'a lancé @fredouille, je me suis lancé dans la réalisation d'une réplique non officielle d'un autre biscuit de renom, le petit LU.

A première vue, il semble plus compliqué que le BN. C'est vrai sur de nombreux points : les encoches du contour, la gravure du texte et la finition en dégradé sont autant de difficultés supplémentaires. Mais bon, un défi est un défi !
Je rassemble tous mes outils et mes neurones et hop, on attaque

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

La conception

La première étape est très habituelle pour beaucoup, c'est la conception. Dans ce cas, je commence par réunir quelques images et photographies du biscuit. Dans le doute, je me mets également un paquet de gâteaux tout neuf à portée de main (miam !).

Je choisis de vectoriser une vue de dessus du biscuit pour me faire un plan. Inkscape me permet de finir rapidement cette étape. Une fois mis à l'échelle, le dessin est imprimé en A3. (Au besoin, tous les éléments sont publiés dans la rubrique des plans et liés à ce pas à pas). Je profite également de cette réalisation afin d'utiliser pour la première fois la nouvelle fonctionnalité des processus.

Publié Mis à jour

Partager  

Sélection des bois et premiers façonnages

Mon plan est prêt, imprimé et découpé. Je me rends donc dans l'atelier afin de sélectionner mon bois. Je n'ai pas un gros stock de bois massif et je pense qu'il faudra assembler quelques morceaux pour me faire un plateau. Après inventaire, c'est complètement inutile car il me reste un plateau de Bouleau d'une largeur jusque suffisante pour cette réalisation. Chouette, Une étape de moins ! Je la mets de côté et passe directement à la suite.

Afin de tester mon plan et pouvoir éventuellement recommencer un autre exemplaire un de ces jours, je décide de me préparer un gabarit en MDF de 15mm (ce que j'ai en stock). Je sors donc la scie à chantourner et je prépare cela. Rien de bien compliqué avec ce merveilleux outil que j'adore.

Mon gabarit terminé et ébavuré, je l'appaire à ma planche finale et j'utilise une fraise à copier de 16mm pour dupliquer la forme définitive. Quelques brûlures apparaissent, il est temps que je nettoie et que j'affute ma fraise. Rien de grave pour le biscuit.

Publié Mis à jour

Partager  

La mise en forme

Depuis le début je le sais, la difficulté réside dans tous les arrondis du biscuit. Les coins, les encoches, le trous, tout est rond. Même si je me réserve une bonne partie du travail à la main, je commence par travailler le contour entier à l'aide d'une fraise en quart de rond. Cela m'évite un long travail.

Après avoir terminé cela, je m'attaque aux 52 encoches. Un travail long et fastidieux, réalisé à l'aide de plusieurs outils. D'abord, j'utilise ma Dremel et deux fraises à graver de 1 et 3 mm pour dégrossir les encoches. Ensuite, j'utilise plusieurs limes et abrasifs afin de peaufiner le résultat. Tout n'est pas parfait, mais après 3h52 de travail, toutes les encoches sont prêtes (merci les processus pour cette précision 😜).

Publié Mis à jour

Partager  

La gravure et les trous

J'en arrive à une étape cruciale : la gravure du texte. Dans mon processus, je me suis réservé 2 heures afin de la terminer. Je réfléchis quelques minutes au bon outil et c'est à nouveau la Dremel qui s'impose dans mon esprit. Ma fraise de 1 mm sera parfaite. En effet, elle fait très bien le travail et je parviens à suivre de façon tout à fait correcte le tracé. Seulement 54 minutes plus tard, tout est terminé. Une bonne chose de faîte.

Avant de passer au ponçage, je n'oublie pas de prendre 20 minutes pour percer les 24 trous représentant les 24 heures de la journée. La perceuse à colonne est parfaite pour cette tâche et un petit passage d'une fraise quart de rond montée sur la Dremel permet d'avoir un chouette rendu.

Publié

Partager  

Ponçage

Bon, ça y est, il est temps d'en finir. Une des dernières étapes (et pas des moindre) : le ponçage. Assez fastidieux, mais peu original : passage au grain 80 -> mouillage -> grain 80 -> mouillage -> grain 120 -> grain 180 -> grain 240 + un petit coup de 320 sur la face supérieure. Le rendu est très lisse malgré le côté "filandreux" du Bouleau.

Publié

Partager  

La finition

J'attaque enfin une partie qui change de d'habitude : la teinte. Avant de toucher au biscuit, je réalise des tests sur une chute. Je choisis de tester l'utilisation de brou de noix, produit dont j'ai beaucoup entendu parlé. Je varie les concentrations :

  • brou pur
  • brou dilué par 2
  • brou dilué par 3
  • brou dilué par 4
  • brou dilué par 5
  • brou dilué par 10
  • brou dilué par 20

Le tout recouvert d'une couche d'huile de Lin sur la moitié de la surface pour tester. Les résultats sont dans les images à suivre. J'espère que vous verrez la différence.

Une fois les tests terminés, je choisis de débuter ma finition à l'aide de différentes dilutions de brou de noix afin d'essayer d'avoir un rendu simulant les ombres et les lumières en plus de la partie souvent plus cuite sur les bords. J'ai travaillé essentiellement avec les dilutions par 2 et 3 en plus du brou pur pour les endroits les plus sombres. Avec un pinceau, une dizaine de passages et 3 bonne heures, j'obtiens le résultat ci-dessous.

Avec le recul, j'aurais dû m'arrêter là. Mais bien sûr, j'ai été trop gourmand ! Je me suis dit : "Si tu veux pouvoir t'en servir convenablement, protège ton biscuit avec une huile". Quel c** ! Lors de mes tests, mes échantillons n'ont pas été particulièrement foncés par le passage de l'huile de lin. Du coup, j'y suis allé comme une fleur en ajoutant cette protection. Et là, j'ai eu une belle surprise ! Le biscuit à littéralement trop cuit ! J'ai donc obtenu une teinte plus (trop) sombre. M'enfin, ce sont des choses qui arrivent et c'est en faisant ce genre de chose qu'on apprend, je crois.

Publié Mis à jour

Partager  

Conclusion

Un petit projet qui m'aura tout de même pris 13 heures de travail pour arriver à un résultat que j'aime beaucoup sur la forme et un peu moins sur la teinte. Mais j'ai beaucoup appris sur la finition, notamment avec le brou de noix et l'huile de lin.

Si quelqu'un a des questions ou des remarques, qu'il n'hésite pas, je suis toute ouïe !

Publié

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.


Discussions

Zorro a publié le pas à pas "Un biscuit de pLUs".il y a 7 mois
Zeloko
 

Merci pour tous ces détails en pLUs !

Zorro
 

No problemo. D'ailleurs, tant que j'y pense, je ne sais pas si cela serait intéressant, mais je me suis pas mal interrogé sur la manière de partager les tests de finition que j'ai pu faire. As-tu une préférence : dans le pas à pas, la création ou peut-être la xylothèque ?

Zeloko
 

Dans le pas à pas, c'est là que ça me semble le plus désigné. Il y a l'espace pour y détailler les essais.

Dans la xylothèque, c'est pas censé parler de finition. Il n'est question là que de bois bruts.

Dans la création, ça serait pas très visible.

Zorro
 

Ok, cela reste dans le pas à pas alors. Merci

sylvainlefrancomtois
 

Ah les petits lu !!!!!!!!!!! joli travail !

Zorro
 

Merci bien.

ebene2016
 

miam miam trés beau travail !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
Autres pas à pas de Zorro 
Voir aussi
Table des matières