L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

ebenober

Un lit de style japonisant

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Un lit de style japonisant
+

Je souhaite vous présenter une réalisation que je viens d'entreprendre : un lit.
Ou plus exactement un bois de lit pour habiller le sommier et le matelas "nus" que j'utilise depuis longtemps, avec une tête de lit destinée à protéger le mur, améliorer le confort de la position assise pour lire au lit, et remplir une fonction décorative dans ma chambre.
Ce bois de lit aura ses propres pieds et ne supportera pas le poids de la literie et de son occupant, je conserverai les pieds actuels du sommier qui seront simplement masqués.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Description

Je ne sais pas faire des beaux plans sur Sketchup avec leurs superbes perspectives en 3D !
Alors soyez indulgents et j'espère que vous comprendrez mes petits croquis.
Ce lit sera composé de :
une tête de lit inclinée débordant de chaque côté du matelas (2100 pour un matelas de 1600)
deux longerons masquant les côtés du sommier
une traverse de pied masquant le bout du sommier et sur laquelle sont fixés les longerons.
Nota : tous les détails ne sont pas représentés et je modifie les cotes au cours de l'avancement du travail !

Publié Mis à jour

Partager  

Assemblage projeté pour la liaison longerons-pied

Je veux utiliser un assemblage japonais qu'on voit assez rarement mais que je trouve particulièrement élégant et bien adapté à ce cas.
Je ne connais pas son nom (si quelqu'un le sait, merci d'avance à lui). Il s'agit d'un tenon traversant avec une rainure en queue d'aronde dans laquelle on insère une clé.
Ishitani l'utilise dans une table, et bien avant lui Georges Nakashima dans les années 50.
Je suppose que cela va être assez délicat et je vais donc faire un essai préalable pour valider la solution, si je réussis à faire ça proprement !

Le "prototype" réalisé.
Pour simplifier, j'ai fait une rainure et une clé à flancs droits et non coniques, ce qui est sans doute mieux mais aurait compliqué pas mal la chose.
La rainure est faite à la défonceuse, et la clé à la scie à onglet.
Le résultat me semble concluant et je vais donc adopter ce principe, en modifiant un peu le processus d'usinage.
Pour faire les joues du tenon, je vais utiliser la défonceuse avec une fraise à surfacer plutôt que la scie à onglet par traits parallèles successifs (pas assez précis et propre)
L'intérêt d'un essai, c'est d'améliorer la méthode !
La clé est ajustée en la ponçant, elle rentre légèrement à force et tient bien.

Publié Mis à jour

Partager  

Fabrication du cadre

Le cadre comprend la traverse basse de la tête, les deux longerons latéraux et la traverse de pied, ainsi que les 3 montants de tête qui supporteront les planches formant la tête de lit proprement dite.

Je commence, comme tout le monde, par le débit. A la scie guidée sur rail.

Ensuite le corroyage, classique à la rabo-dégau.

Mise à longueur des pièces, à la scie à onglet.
Puis façonnage des tenons traversants à l'extrémité côté pied des 2 longerons.
Je commence par la rainure en queue d'aronde en bois de bout, à la défonceuse avec l'aide d'une platine spéciale pour améliorer la stabilité de la def. sur cette pièce étroite.
Les joues des tenons sont faites à la def. avec une fraise à surfacer.
Les épaulements sont sciés à la main. Mon atelier est petit et les longerons trop longs pour pouvoir le faire à la scie sur table.

Les grandes mortaises sur la traverse de pied sont démarrées à la mortaiseuse à bédane aux deux bouts, évidées à la scie sauteuse, et finies à la def. avec une mèche à mortaiser. C'est beaucoup plus propre et précis de cette façon.
Un premier montage à blanc pour vérifier que traverse et longerons s'assemblent correctement.
Ouf, c'est rentré ! avec juste ce qu'il faut de jeu.
Un petit peu d'ajustage pour la clé en la ponçant. Elle rentre bien sans forcer, en serrant légèrement.
Comme on dit "au quart de poil de c.. de grenouille" !

Les 3 montants à la tête qui reçoivent la traverse du bas ont été faits avant le début de ce pas-à-pas.
Je fais des mortaises à la domino en bas de ces montants et sur la traverse, d'un côté pour les montants et de l'autre pour les longerons.
Un montage à blanc pour vérifier cet assemblage traverse / montants de tête.

Ensuite un montage à blanc de l'ensemble du cadre avant de passer à la suite.

Je me doutais bien que ce serait une histoire à dormir debout ;-)

Publié Mis à jour

Partager  

La tête de lit

Réalisation des mortaises à la domino dans les 3 montants.
Elles serviront à la fixation des planches qui vont constituer la tête de lit.
Et exécution de la traverse de tête du haut avec son petit retour.
Inclusion d'une baguette de noyer américain aux deux extrémités, à but essentiellement décoratif.
(rainures à la def. et baguettes à la scie à onglet)

Présentation des 5 traverses formant la tête de lit après inclusion des baguettes de noyer .
Ensuite je pourrai passer à la finition :
ponçage, chanfreinage et application de Rubio incolore sur l'ensemble.

Je reprends l'ouvrage après une semaine de vacances.
Aujourd'hui, dernier ponçage et application du produit de dépoussiérage-préparation Rubio.
Montage à blanc pour vérifier que tout est bon.
Demain, application du Rubio monocoat Oil plus 2C.

Après, il n'y aura plus qu'à monter le tout.
A bientôt donc pour la publication finale de la création..........! ;-)

Publié Mis à jour

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Publications associées


Discussions

ebenober  a publié le pas à pas "Un lit de style japonisant".
il y a 2 ans
PLab
( Modifié )

j'adore ton assemblage !! ca va rendre tres beau ! hate de voir la suite

ebenober

merci

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

ça devrais être sympas !! on suit !!

ebenober  a publié l'article "Fabrication du cadre".
il y a 2 ans
Bricolo36
( Modifié )

Bonjour
Oui cet assemblage est très sympa mais sur ce genre de projet j'ai peur qu'avec le temps cela prenne du jeu? mais bon c'est conique on peut toujours régler je pense

ebenober
( Modifié )

Non finalement les clés sont droites. Le cadre que je fabrique sera indépendant du sommier, qui reposera toujours sur ses propres pieds. Il ne fait que l'entourer, sans en supporter le poids. Donc je ne suis pas inquiet ;-)

ebenober  a publié l'article "La tête de lit".
il y a 2 ans
Kentaro
( Modifié )

Voila qui avance bien! J'aime beaucoup cet assemblage!

Si cela prend du jeu, tu peux toujours coller une fine épaisseur à l'arrière de la clé. Cela compensera le jeu.

Sinon, j'aurais peut-être scié à la verticale au milieu du tenon, de manière à ce que la clé, en s'enfonçant, écarte les deux parties du tenon, et les plaque contre l'intérieur de la mortaise.

ebenober

Oui bonne idée, un petit morceau de placage de 7/10e. Et ton autre idée d'un tenon scié au milieu marche aussi. Il faudrait dans ce cas une clé un peu plus large. Mais je ne m'inquiète pas d'une prise de jeu : ce cadre ne supportant pas le poids du lit (et surtout celui de son occupant) cet assemblage ne va pas fatiguer et aura surtout une fonction décorative.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
657 vues
7 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école

Tags

Autres pas à pas de ebenober 
Voir aussi
Table des matières