L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Amsterixm

Arbre à chat

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Arbre à chat

Bonjour à tous,

Voici maintenant deux ans que nous avons emménagé et depuis ce temps nos deux poilus sont sans arbre à chat qui leur permettraient de grimper et d'avoir une vue surplombant le salon. Heureusement pour eux, il y a l'escalier qui leur permet d'avoir un perchoir.
Bref,je me lance dans la réalisation de ce perchoir tant désiré.

Au menu, un max de récupération et des assemblages nouveaux pour moi qui vont m’entraîner pour les projets à venir.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Conception

Pour être honnête, cette étape n'est pas encore totalement finalisée. En particulier en ce qui concerne la partie haute de l'arbre à chat.

Je publierais donc petit à petit les choix que j'aurais fait et les questions qui restent encore en suspens.

Je suis bien entendu à l'écoute de vos proposition afin de m'aider à finir ce projet.

Partir basse :

La partie basse qui présente la structure générale du projet avec :

  • 4 poteaux : 2 grands et 2 petits
  • Un escalier
  • 2 boites
  • Le tout sur un support de 80x80 cm

Les questions en suspens sur cette partie:

  • Comment fixer les boites sur les poteaux sachant qu'il serait préférable que cela reste démontable ?
  • J'aimerais réaliser le plateau en bois de bout texturé, qu'en pensez vous ?
Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation des boites

Pour le style des boites, certains d'entre vous aurons certainement déjà reconnus l'une des création de @Toutenbois (Samuel Mamias), qui avait réalisé cet assemblage pour une table de chevet. Ayant bien aimé le style de cet assemblage, j'ai repris l'idée pour les boites de l'arbre.

Au programme donc :

  • 24 tasseaux
  • 48 fourches
  • 12 panneaux assemblé, probablement, dans des rainures
  • 5 cercles pour laisser les chats circuler

Pour commencer, la structure des boites. Elle est réalisé en chêne que j'ai récupéré des fenêtres changées dans notre maison. J'avais conservé la plupart des ouvrants me promettant de récupérer tout ce bois (c'est trop facile de jeter)

Prochaine opération : le rainurage en vue d’accueillir les cloisons.

Mais avant, il faut repérer les parements puis les limites pour les rainures arrêtées.

On pointe la défonceuse sous table, en hauteur puis en profondeur.

Petit truc dans mon cas :
Mon guide parallèle n'est pas guidé par des inserts ou des rainures dans mon plateau, mais simplement maintenu par des serre-joints dans la largeur de ma table. Comme ma défonceuse est placée au milieu, lorsque j'ai une correction du pointage à faire, je ne desserre qu'un seul serre joint et je déplace cette extrémité du double de la correction à apporté, c'est super précis
Par exemple, si je dois corriger de 0.5 mm le pointage de la fraise, je déplace l'extrémité de mon guide de 1 mm, je suis alors 2 fois plus précis.

Ensuite, je trace l'encombrement de ma fraise.
/!\ ATTENTION /!\ Dans mon cas ma fraise (Ø5mm) n'a qu'un seul tranchant, il ne faut donc pas oublier de tourner la fraise pour tracer ses limites.

ces limites me servent ensuite à arrêter mon usinage, en entrée, puis en sortie

Au final, on obtient ça

Découpe des panneaux et assemblage a blanc d'une des deux boîtes. Je pense que je vais devoir retailler mes panneaux car c'est un peu juste.

après la retaille des panneaux, il a fallut faire les trous histoire de laisser circuler les deux affreux.
Rien de très exceptionnel, un clou, une défonceuse sous table. Je mesure la distance avec l’extérieur de la fraise puis on fait tourné autour du clou.

Publié Mis à jour

Partager  

La Chat'r'pente de l'arbre

Cet partie est une sorte d'entrainement pour moi, car je devrais bientôt m’attaquer à la réalisation de la charpente de l'appentis prévu pour la maison.

la structure de l'arbre à chat est réalisée à partir d'une vielle poutre en chêne que j'ai récupérer en même temps qu'un lot de bois, il y a maintenant quelques mois. En fait, c'est un peu a cause d'elle que je me suis lancé dans ce projet, car j'avoue qu'en la récupérant, je ne savais pas trop quoi en faire.

Je n'ai pas de photos à vous monter, mais la bête faisait à peu près dans les 300x25x12 cm, autant dire un beau bébé.

J'ai commencé par la refendre, ou plutôt à la déligner, à la scie circulaire, afin d'obtenir 2 poteaux de environs 12x12 cm.

Dans le lot de bois, j'ai également récupéré une contrefiche qui me sert pour faire la traverse diagonale.

Concernant l'âge des 2 bestiaux, aucune idée, mais qu'est-ce quelle sont dures !!!

Après avoir tracé les épures sur mon plan de travail, j'ai réalisé les 2 tenons (Oui, je sais, je me suis trompé, on est censé faire les mortaises avant...)

Puis j'ai réalisé les mortaises l'une...

Puis l'autre,

Enfin, on termine par le chevillage à la tire

Pour les chevilles, je me suis amusé a faire un petit montage pour les faire : Je découpe des baguette de section carrée au diamètre final, puis je rabote les angles dans mon petit montage.
Enfin, j'adouci les arrêtes au papier de verre G80

Publié Mis à jour

Partager  

Les marches d'escalier

Pour réaliser les marches d'escalier, j'ai collé sur chant des bouts de plateau de chêne d'environs 50 cm de long, pour 45 mm d'épaisseur qui traînaient dans mon atelier. Là non plus pas de photos des premières étapes, désolé.

En bref, après les avoirs délignés, coupés à longueur (avec une surcote, bien entendu) dégauchis puis rabotés, j'ai collé le tout sur chant afin d'obtenir un plateau de 26 cm de large et 60 cm de long que j'ai débité en parallélépipède de 25 cm de long, 12.5 cm de large et 3.9 cm d'épaisseur (bah oui, je visais 4 cm, mais faut que je règle ma rabot/dégau)

Pour la suite, il s'agissait de tailler dans la contrefiche les empreintes des marches. Pour conserver ce coté rustique que je souhaite avoir au final, je n'ai pas traité la face de cette pièce qui recevra les marches. Or comme elle n'est pas droite, j'ai du ruser pour positionner mes marches exactement là où je le souhaitais.

J'ai donc réalisé une sorte de boite à onglet sur mesure pour pouvoir guider ma scie lors de la coupe.

Il ne faut pas se presser car la lame de la scie attaquant le bois en biais, elle peut se déformer si l'on appuis trop fort. Néanmoins, je suis vraiment content du résultat final, même si mes encoches sont un millimètre plus large que mes marche. Tant pis, je collerais des lamelles sous les marches, ce sera invisible.

Afin d'affiner le visuel, j'ai biseauté les marches sur 3 faces, j'aime beaucoup le résultat

zoom sur le recouvrement des marches. Seules 3 marches sur 4 ont un recouvrement, la dernière respectant l'épure initiale.

Une question demeure : Comment fixer les marches

Je pensais mettre deux vis sur le dessus en rebouchant avec un bouchon de bois collé. Je ferais quelques tests pour voir ce que ça peut donner

10/12/2018 :
Tout petit up pour vous montrer comment j'ai rattrapé le défaut d'épaisseur (~1mm) des marches d'escalier.
J'ai tout simplement collé une lamelle de chêne d'environ 2mm que j'ai repassé à la scie sous table pour avoir la bonne épaisseur finale.

Publié Mis à jour

Partager  

L'embase

Disons que cet arbre à chat est un peu... massif :D
Donc pour assurer la stabilité de l'armoire Normande, nouvelle génération, je prévois de faire un plateau lamellé collé cerclé par un cadre.

Première étape : le corroyage.
Comme a mon habitude, je n'ai pas pris de photos de l'état des planches avant le délignage, mais c'était de vielle planche de 27 mm avec de très grosses marques de lames de scie.
Bref, j'ai déligné ces planches à 50 mm, soit une surcote de 10 mm par rapport à l'objectif d'épaisseur finale du plateau.
Concernant la surface à couvrir, l'objectif est de finir à 70 cm, et "malheureusement", je n'avais pas assez de bois pour avoir des bandes uniques, j'ai donc du faire des about avec les chutes des planches initiales.

Au final, ça fait un joli tas de copeaux.

Deuxième étape : le collage

Fait en 2 fois, une première par "bloc" de 24cm environ afin de pourvoir les repasser dans la raboteuse

Troisième étape : Le corroyage du plateau

Comme au final, je ne peux plus passer le plateau dans la raboteuse, je finalise en rabotant à la main.
Et bah sincèrement, j'ai beaucoup aimé l'exercice et je suis assez content du résultat. Ce n'est pas parfait, mais il ne s'agit pas d'avoir une planéité parfaite.

Quatrième étape : L'encadrement

Rien dans mon stock de bois je me permettais d'avoir la section nécessaire pour réaliser ce cadre, du coup, nouveau collage de 2 planches de chêne que j'ai ensuite délignés à 5.5cm (soit 0.5cm de plus que l'épaisseur finale du cadre).
Sur les 4 tronçons obtenus j'ai fait le premier onglet, puis en le mettant en position sur le plateau, j'ai tracé la position de la coupe d'onglet opposé, en maintenant la section précédent avec des serre joint.

Note: ce n'est pas parce que j'utilise un crayon de maçon, que je ne suis pas précis :D

Les sections du cadres sont mis en position à l'aide de lamelos (3 fois 2 lamellos l'un au dessus de l'autre)

Montage à blanc, puis collage 1 à 1 des 4 cotés en procédant par bord opposé, sans démonter les 2 autres cotés afin de garantir la bonne mise en position du cadre lors du serrage.
Autrement dit, après le montage à blanc, je met 2 cotés opposé en serre, puis je prépare le collage des 2 autres cotés.

Finalisation des bord : L'histoire veux que je viens de recevoir pour Noêl le livre de C.Schwartz sur les Rabots (ouvrage très passionnant pour ce que j'en ai lu pour l'instant) et celui-ci explique qu'il vau mieux un bon rabot pour finir une surface et notamment pour enlever les trace de brûlure de scie (trace apparue lors de la mise aux dimensions finales).
C'est propre et net, il n'y a pas photo, et quel gain de temps.

L'état final (avant la finition, qui fera l'objet d'un autre article)

Les coins

Quelques défaut tout de même : Un peu d'arrachement, des dés-abouts lors du collage du plateau.

Publié

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Contenus associés


Discussions

Amsterixm a publié le pas à pas "Arbre à chat".il y a 2 mois
Boris Beaulant
 

Voilà des petits minous chanceux ;)

Jeromyma
 

Sujet intéressant, je vais suivre.

Amsterixm
 

j'ai corrigé quelques fautes :P

Amsterixm
 

Petit up pour corriger l'épaisseur des marches d'escalier. Prochaine étape, j'attaque la base 80x80 cm et 40 mm d'épaisseur en lamellé-collé, j'ai déjà commencé à déligner ce week-end.
J'ai aussi mis à jour la conception, mise à jour à venir. Bientôt le plan.

Boris Beaulant
 

Pour info : pour que ça up vraiment, il faut jouter au moins un article ;)

Amsterixm
 

ok, merci Boris.
ca va venir avec la réalisation de la base

Amsterixm a publié l'article "L'embase".il y a 1 mois
Amsterixm
 

Pour le fun

BastienLB
 

c'est presque un arbre à Chat- Rpentier!

Amsterixm
 

Oui, c'est tout à fait ça !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
671 vues
9 commentaires

Contenus associés

0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de Amsterixm 
Voir aussi
Table des matières
Admin