L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

ClaudeG

Porte de style gothique

Porte de style gothique
+

Bonjour à tous,
ma fille m'a commandé une porte destinée à une chambre à l'étage de la maison qu'elle s'est construite.
Du livre "Doormaking patterns and ideas" ( Sterling publishing), page 103, ma fille a choisie une porte montrant une arche dans le haut; inspiré de cette image, j'ai créé un plan d'abord dans Sketchup, puis dans FreeCAD que je désire maîtriser.


Partager  

Fabrication d'une porte avec style gothique:

Préparation des montants et traverses:
le bas des montants a 2 mortaises, le haut en a une.
Les mortaises et les tenons sont taillés sur mortaiseuse horizontale munie d'un pantographe ( pantorouter).
Donc, et sur les mortaises et tenons, les centres doivent être indiqués, puisque l'outil travaille par les centres.
L'outil de coupe du pantorouter est une toupie, donc j'enlève le maximum de bois au banc de scie ou à la scie à ruban pour minimiser les copeaux lors de la coupe sur le pantorouter.

Sur la photo 3, j'utilise un bloc de bois de 20 mm pour ne pas coincer une pièce de bois entre le guide à refendre et la lame.
Sur la photo 4, je débite de longueur la traverse sur mon plateau de coupe.

Note: les montants ne seront débités de longueur qu'après l'assemblage de la porte.

Sur la photo 5, le centre du tenon à l'extrémité de la traverse supérieure est indiqué; ceci est nécessaire, puisque toutes les coupes tenons et mortaises sont alignées par le centre.

Taille des mortaise:
Sur le pentorouter, on place le gabarit de coupe de la mortaise et du tenon. La fente centrale coupe la mortaise, le pourtour extérieur taille le tenon.

Sur la photo 6, le gabarit est installé au centre de la patère du pantorouter; en largeur, le gabarit est centré, en hauteur le gabarit est placé pour arriver au centre de l'épaisseur du montant.
Le pantographe a un rapport de 2 à 1; un déplacement de 2 mm sur le gabarit produit un déplacement de 1 mm sur l'outil.
Sur la photo 7, je vérifie toujours mes dimensions en taillant une mortaise dans un rebus qui a la même épaisseur et même largeur. Je conserve cette pièce de bois pour vérifier le tenon au moment de sa coupe.
Sur la photo 8, je taille les mortaises des montants. On notera que j'ai dû supporter l'autre extémité du montant en me servant de mon autre établi à voir sur la photo 9.

Sur la photo 10, je taille le premier tenon; celui-ci est taillé avec le guide sur le haut du gabarit. L'extérieur du gabarit est utiliser pour tailler le tenon. Pour permettre un ajustement précis du tenon dans la mortaise, le gabarit pente; le tenon taillé avec le guide au fond du gabarit est plus grand que le tenon taillé avec le guide au bord. Donc à la taille du premier tenon en me servant du rebus dans lequel j'ai taillé un mortaise, j'ajuste la position du guide sur le gabarit pour obtenir l'ajustement.
Sur la photo 11, à la dernière partie de la coupe, le rebord est coupé en ravalant pour une coupe propre et sans poils qui retroussent.

Les traverses et les montants se rencontrent à 45°.
J'ai taillé ces dégagements à la scie à ruban et terminé au ciseau à bois pour la précision.

Fabrication et ajustement des arches.

Je n'ai pas taillé à l'avance les arches. J'ai choisi des les tailler en place après un marquage minutieux. Les extrémités ont été taillées à la scie à ruban; sur la scie à ruban, j'ai monté une lame avec carbures qui coupe avec beaucoup de précision; je coupais aussi très lentement.

Sur les photos 15 et 16, j'effectue le marquage.
J'ai eu peur d'avoir des difficultés d'assemblage. Donc j'ai décidé de taillé dans le haut des arches 2 demi mortaises. Voir la photo 17 ( chacune des arches a la moitié de la mortaise), j'ai taillé dans le haut de la traverse une mortaise qui aligne avec la mortaise des arches, et j'ai glissé un tenon flottant pour verrouiller le tout. On voit ce tenon qui dépasse sur la photo 23 à l'assemblage temporaire.

Sur les photos 18 et 19, je taille les courbures des arches à l'aide d'un gabarit et d'un couteau à pastille sur la toupie.

Le panneau dans la porte est composé de 5 planches maintenu par des rainures et languettes. La planche centrale a des des languettes aux extrémités et des rainures de chaque côté Les autre planches ont des languettes sur les extrémités et les côtés qui sont vers l'extérieur de la porte. J'ai taillé ces rainures et languettes sur ma table de toupie; j'ai un jeu de couteaux qui taillent les rainures et languettes avec un V sur un côté.

Sur la photo 21, je trace une ligne avec le bord du montant de la porte.
Sur la photo 22, j'ajoute 6 mm pour la languette.

Sur les photos 23 et 24, on voie la porte en assemblage temporaire et final. Notez la clé des arches qui dépasse au haut de la porte.
J'avais appliqué 2 couches de vernis avant le collage et assemblage.

Publié Mis à jour

Contenus associés


Discussions

ClaudeG a publié le pas à pas "Porte de style gothique".il y a 22 jours
trente six seb
 

Belle réalisation et beau pas à pas. Merci pour l'effort de partage.

Boris Beaulant
 

Joli travail ! Et merci du partage également.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
435 vues
2 commentaires

Contenus associés

0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de ClaudeG 
Voir aussi
Table des matières
Admin