L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

philipili

Coffre en bois facile pour débutant

Coffre en bois facile pour débutant
+

Coffre en bois de 1200x500x500mm en pin acheté en grande surface de bricolage pour 65€ (c'est le prix du bois uniquement, il faut rajouter le prix de la quincaillerie).

Inspiré d'un coffre vu sur le net ici. À partir de ces photos et dimensions totales extérieures j'ai fais un plan sur ordi en inventant l'épaisseur et la largeur des planches (ce que je n'aurais pas du faire...).

Ce coffre servira à stocker du linge de lit dans une chambre.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Achat bois pour un débutant

Pour une fois, je suis allé acheter du bois. Le critère du prix était plus important que le look donc j'ai pris du pin en grande surface de bricolage. J'aurais pu le faire en palette mais je n'ai pas encore le truc pour démonter et récupérer le bois de palette (pas la place, le bon type de palette, les bons outils, le temps, ...).

À partir du plan initial, qui utilisait des dimensions de bois qui n'existent pas, j'ai fait un premier calcul des quantités de bois à acheter. Je suis allé tout confiant au magasin et j'ai été forcé d'admettre qu'il faut absolument connaître les tailles de bois disponibles au magasin pour faire un vrai plan et savoir ce dont on a besoin pour ne pas avoir à raboter ou déligner des planches et ne pas avoir besoin d'outils ou de techniques trop avancées.

Au magasin, j'ai commencé à refaire tous les calculs. Par chance, les largeurs de planches disponibles au magasin tombaient pile-poile avec mes besoin : pas besoin de déligner (de faire de coupe sur la longueur), il faut 50cm de haut et de large et le magasin vend des planches de 10cm de large.

Je suis partis sur du bois « brut » vu que c'était moins cher et que ce n'était pas si brut que ça : planches droites et coupées nets, il y a juste à chaque fois une des deux faces qui est brute et que je vais devoir poncer (je ne l'imaginais pas encore mais j'allais devoir poncer énormément...).

Avantages/points positifs de ce choix :

  • à mon avis, le prix est attractif
  • c'est facile, on ne doit pas "faire perdre du temps" à un grossiste du bois qui n'aime pas s'occuper des bricoleurs du dimanche qui ne savent pas ce qu'ils veulent et qui ne comptent pas dépenser beaucoup de sous
  • les planches semblent bien dégauchies malgré qu'une des faces soit brute

Inconvénients :

  • le bois est moche. Beaucoup de packs de planches dans le rayon du magasin ont de gros défauts (planches cassées, manque des morceaux, noeuds vidés, problèmes de taille, ...), il faut bien choisir parmi les packs disponibles et ce n'est pas facile vu que toutes les planches étaient attachées entre elles.
  • les longueurs ne sont pas respectées... (l'étiquette dit 2400mm de long et on se retrouve avec du plus long mais aussi du plus court). Dans mon cas il fallait des longueurs de 1200mm et j'ai simplement coupé les planches en deux sans me préoccuper de la taille pour ajuster par la suite
  • le bois brut demande beaucoup de ponçage pour être nickel (il faudrait raboter mais je ne suis pas vraiment équipé pour raboter du pin pleins de nœuds)
Publié Mis à jour

Partager  

Découpe des planches

Je coupe à longueur définitive toutes les planches pour la structure extérieure du coffre. J'ai essayé de me rapprocher le plus possible des dimensions du plan initial, quand c'était possible.

Je trace à l'équerre le trait à couper puis j'utilise une petite scie à mains japonaise pour faire la coupe. Ce n'est pas vraiment plus lent que d'utiliser une scie sauteuse mais je dois dire que j'ai eu mal au poignet les jours qui ont suivi. Je manque d'entrainement et je force peut-être un peu trop.

Il restera à faire de même pour les planches moins larges (de 69mm) pour les renforts intérieurs.

Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation des panneaux

Sans grand serre-joint, j'ai du faire un petit système de serrage avec des planches, des vis et des cales. Sur une planche de mélaminé de vieux meuble, j'ai vissé deux cales en laissant assez de place entre les deux pour mettre le panneau que je veux créer (j'ai laissé plus ou moins 2cm de jeu). Les petites cales en triangle permettent alors de serrer plus ou moins assez bien les planches à coller pour faire le panneau.

Je place des planches en mélaminé (blanches comme vous le voyez sur les photos) pour serrer les planches avec des petits serre-joint en sucre (de chez Action. Je les avais vu et je n'avais pas osé en acheter mais un amis m'en a offert 8 et je dois dire que j'en suis super content, même s'il faut utiliser un maillet pour appuyer sur le bouton pour libérer le serre-joint si on sert un peu trop et, qu'à mon avis, il ne faut pas essayer de serrer à fond).

Les 4 premiers panneaux du coffre en lui même m'ont l'air bien collés. Il y a juste que pour le premier panneau je n'ai pas fais attention à l'emplacement du cœur du bois et je n'ai pas optimisé la disposition des planches pour éviter le cintrage. Voir ici et ici (cf. image ci-dessous).

Le panneau du couvercle me semble plus fragile (mauvais collage, mauvaise surface de contact entre les planches ou longueur du panneau trop longue, je ne sais pas).

De peur que les panneaux cintrent (à cause du mauvais collage, de l'humidité du bois qui change etc) j'ai temporairement calé les panneaux créés avec des gros morceaux de bois.

Publié Mis à jour

Partager  

Assemblage du coffre

Avant tout, il a fallu poncer tous les panneaux. C'était plus de travail que je ne l'aurais cru. Il vaut mieux avoir un bon rabot ou une ponceuse à bande "tank" parce qu'il y a beaucoup de planches à poncer et le rabotage fait beaucoup d'éclat à cause de tous les nœuds et de la qualité de mon rabot. En mixant mon rabot de paume, ma ponceuse excentrique metabo et ma ponceuse à bande Skil, j'ai finalement une surface pas mal. Ce serait tellement plus simple avec un bon gros tank ou une raboteuse.

Pour assembler les 4 panneaux du coffre, j'ai utilisé des "triangles" réalisés vite fait dans du mélaminé qui permettent d'utiliser des serres-joints pour tenir les panneaux serrés l'un contre l'autre.

C'est pas top mais le collage a fonctionné et j'espère que les planches de renfort intérieur et les planches du fond solidifieront tout ça.

Il n'y a pour le moment pas de vis, pour ne pas avoir de trou à reboucher et parce que la colle à bois colle super bien (deux bois bien collés seront plus solides que les bois eux-mêmes) mais pour les planches du fond et pour le couverte je compte viser parce que cet élément me semble plus fragile et parce que j'ai un système pour forer et viser en biais qui me semble adapté à ce genre de travail (les assemblages traditionnels ne sont pas du tout envisagés dans ce projet qui me donne déjà du fil à retordre pour avoir quelque chose de rectangle et de plus ou moins propre et qui me prend déjà beaucoup de temps).

Publié Mis à jour

Partager  

Assemblage du couvercle

Pour assembler le contour du couvercle, j'ai choisis d'utiliser le kit de visage caché de Wolfcraft (undercover jig set) que j'ai reçu à Noël. Ce kit est à priori moins cher qu'une lameleuse ou équivalente mais il est fourni qu'avec 10 vis de chaque sorte et 10 tourillons pour cacher les trous de vis alors qu'en plus on utilise une dimension de tourillon "non standard". On travail en trou de 9.5mm alors que les grandes surfaces de bricolages et même un magasin professionnel de la région (Fernand Georges) ne fournissent pas de tubes en bois de cette dimension. Je me demande où on achète ces vis et ces bouts de bois. J'imagine bien que Wolfcraft a fait exprès pour qu'on les achète chez eux mais leur site ne répertorie pas ces produits (ou alors ils sont cachés dans je ne sais quelle section de leur site).

(les vis sont schématisées par les traits rouge sur le plan ci-dessous)

Après, le panneau et le contour sont collés ensembles. Toute la construction n'est pas d'équerre à 100% et je n'ai fait que de donner quelques coups de rabots et de ponceuse pour mettre à même largeur les planches aux quatre coins du contour et j'ai pu coller et tenir tout serré avec les serre-joints.

J'ai fais une bête erreur qui se voit fort : le panneau du couvercle est plus petit que le contour du couvercle... Du coup, le contour dépasse. En collant les deux ensembles j'ai essayé de bien centrer le panneau sur le contour.

J'ai commencé à rectifier au rabot et à la ponceuse mais le problème c'est que je vais perdre un demi centimètre d'épaisseur sur les planches de mon contour à cause de ça... Ça rendra le couvercle plus légers (🤔) mais j'espère qu'on ne verra pas trop que les planches sont moins épaisses. En y réfléchissant, j'aurais du coller une petite languette de planche pour combler les trous...

Publié Mis à jour

Partager  

Achat quincaillerie et papier à poncer

Depuis le début, je mets des heures à poncer pour enlever les traces de sciage qui se trouvaient sur ce bois brut à l'achat et pour avoir une surface net parce que je n'avais pas de papier abrasif correcte. J'ai donc acheté du grain 40 en me disant que mes 60 et 80 ne fonctionnaient pas super bien.

Au final, mon gros problème était surtout que ma ponceuse à bande avait une très vielle bande qui ne servait plus à rien. Par contre, ma ponceuse excentrique ne fonctionne simplement pas super bien pour dégrossir du bois gauche à mon avis parce que même avec du grain 40 en bosch ça ne fonctionne pas beaucoup mieux. Par contre, une fois la surface bien dégrossie à la ponceuse à bande je peux y aller au grain 80 sans problème pour enlever les "grosses" marques laissées par le grain 40.

Pour la quincaillerie, j'ai d'abord visé trop petit. Je les garderai pour un coffret... Mon problème c'est que j'aime bien prendre mon temps pour me décider et dans ce magasin où j'ai acheté cette petite quincaillerie de Polly Pocket le rayon quincaillerie est inaccessible au client et il faut être accompagné pour y aller et j'avais donc le vendeur à côté de moi qui attendait que je choisisse. Il y avait tellement de choix et les prix étaient si élevés que j'ai fait n'importe quoi.

Je suis alors passé chez Brico Planit ou je suis tombé sur la panoplie charnières/pentures pour volets et barrières de jardin et là j'ai trouvé mon bonheur. De belles grandes pentures pour malle et une petite poignée pour ouvrir le coffre.

Publié Mis à jour

Partager  

Mise en place du fond du coffre

D'abord je teste simplement en mettant les planches prévues sur le fond. Elle sont trop longues et il manquera un petit bout de planche à la fin.

Je place chaque planche correctement au bord d'un côté du coffre et de l'autre côté, au crayon, je trace une ligne pour savoir où couper la planche pour qu'elle ait exactement la bonne longueur. Ensuite je peux recouper chaque planche.

Je ne colle pas les planches du fond. Chaque planche aura 4 vis et je dois maintenir immobile chaque planche durant toutes les opérations nécessaires au vissage et il y en a déjà beaucoup :

  • fraiser pour laisser de la place pour la tête de vis et ne pas fendre la planche en serrant. Il vaut mieux fraiser avant de pré-forer (quoi que...) parce que si on fraise un endroit qui est déjà pré-foré, on se retrouve avec un fraisage qui n'est pas parfait mais qui est hexagonale. Par contre, si on fraise avant qu'il y ait un trou, la fraise peut dévier et on peut avoir le fraisage qui n'est pas là où on le voulait. Cela dit dans mon cas j'avais un peu de marge et personne verra la mauvaise qualité du fraisage 😐
  • pré-forer, également pour ne pas fendre le bois
  • visser

Et je change l’embout entre chaque opération. Je bloquais la planche avec mon pied, avec les crampons de la semelle ça tenait bien la planche contre la précédente en laissant mes bras libres d'aller des deux côtés du coffre.

J'ai mis le côté le plus brut côté sol, évidemment, et à la fin j'ai redécoupé une planche (il manquait juste 1,5cm plus ou moins) que j'ai également vissé de la même manière en rajoutant une vis au milieu.

Je n'ai pas encore mis les charnières mais on a déjà un aperçu du rendu final.

Publié

Partager  

Rectification taille couvercle

Non seulement le panneau du couvercle était trop petit par rapport au cadre du couvercle, mais en plus, le couvercle est plus grand que le coffre...

C'est là où j'ai fais la plus grosse erreur je pense, c'est-à-dire que j'ai tenté de me rapprocher des dimensions du plan initial sans prendre conscience que mes planches et panneaux étaient trop courts. Une planche qui est sensée faire 2400mm en magasin mais qui en fait 2396 puis dans laquelle j'enlève 2 ou 3mm de trait de scie et du ponçage en bout de planche ça ne permet pas de faire deux belles planches de 1200mm !). J'aurais du adapter le plan au fur et à mesure de mon avancée.

Pour cela, il aurait juste fallu que je synchronise l'assemblage de la partie coffre (les 4 panneaux) avec l'assemblage du couvercle (le panneau et les 4 planches). Ainsi, j'aurais rectifier les dimensions de toutes les parties pour tomber juste, sans réellement ajouter d'étape compliquée au projet. Mais vu que j'ai assemblé le coffre sans avoir vérifié les côtes de mes planches pour le couvercle et qu'après, pour le couvercle, j'ai assemblé tout sans vérifier les côtes par rapport au coffre, je ne pouvais pas tomber juste...

Soit, pour "rattraper" ça, j'ai tracé sur le couvercle l'endroit qui dépasse du coffre.

Après rabotage et ponçage on obtient ce très beau mélange bois/métal. Parce que, évidemment, on tombe sur les vis cachées avec le undercover jig.

Le couvercle a une partie beaucoup plus fine que le reste, qui ne se voit que de l'intérieur, mais au moins le couvercle ne dépasse plus trop.

Publié Mis à jour

Partager  

Peinture, vernis et quincaillerie

Le coffre est teint avec un produit pour le parquet qui n'est pas à base d'eau. Ca promet une bonne résistance mais ça sent fort. Il fallait passer la couche le matin, laisser sécher toute la journée dehors et ensuite le rentrer dans une pièce isolée du reste de la maison sinon ça sentait dans toute la maison. Autrement dit, c'était horrible.

Le vernis c'était du vernis à base d'eau. Quel bonheur... Par contre, il ne faut pas faire de pause en laissant sécher le pinceau sinon ça fait des grumeaux qu'on étale partout. J'ai utilisé tout le pot mais je n'ai pas dilué, comme indiqué, avec 10% d'eau pour la première couche. J'aurais du le faire parce que la première couche est fortement absorbée par le bois...

Ensuite, j'ai pu assembler le coffre au couvercle grâce aux deux pentures. Là, on n'a pas envie de se louper. Alors, j'ai fait une petite simulation en tenant la charnière contre une caisse et en faisant pivoter une boite en carton pour jouer le rôle de couvercle, parce que l'air de rien on pourrait la fixer de différentes façons mais pas sur que ça passe dans tous les cas. Ok, je pense que j'ai compris.

Je la place de sorte que l'espace entre les deux parties soit entre les deux parties à assembler (ça parait logique en fait mais moi j'aurais plutôt placé les cylindres entre les deux pièces à assembler).

On dessine les endroits des trous, on préperce sans passer outre et on vis. Tout ça, pour les deux charnières, sans déplacer le couvercle d'un mm. Au final, dès qu'on ouvre le couvercle, un espace se crée entre les deux parties directement et cet espace va même jusqu'à 1 ou 2 cm donc il y a de la marge.

Ensuite, il ne reste plus qu'à placer la petite poignée et ce "simple coffre" est ENFIN terminé. J'écris enfin en majuscule parce que je ne me rendais absolument pas compte que la réalisation d'un projet ne consiste pas uniquement à en faire un joli plan sur Sketchup et à couper et coller les planches. Outre les obstacles et erreurs il y a aussi tout le travail d'apprentis (poncer, peindre, ...) qui prend énormément de temps.

En tout il aura couté 100€. 64€ de bois et 10€ pour les pentures et la poignée. J'ai compté la colle qui était un nouveau pot et le vernis mais pas la teinture ni les vis (8 vis du kit wolfcraft, ça doit couter cher ça :D et les vis du dessous).

Publié Mis à jour

Publications associées


Discussions

philipili a publié le pas à pas "Coffre en bois facile pour débutant".
il y a 1 an
philipili a publié l'article "Achat quincaillerie et papier à poncer".
il y a 1 an
philipili a publié l'article "Mise en place du fond du coffre".
il y a 1 an
Molock
( Modifié )

Salut , merci pour ton partage c'est pas mal.
J'aimerai pour tout et pour tout , combien d'€ ça t'as coûter le bois complet pour faire le coffre ??

philipili

Bonjour, merci. Comme dit dans l'article, le bois a coûté 65€. Ca comprend 3 packs de 5 planches brutes de 2m40 sur 10cm de largeur en 19mm d'épaisseur et 1 pack de 6 planches raboteeée de 6,9cm de large en 18mm d'épaisseur pour faire les renforts.

Il me reste 1 longue planche de 2m40 et des broutilles mais je n'ai pas encore scié le 18mm qui sera utilisé pour les renforts intérieurs.

Molock

Merci pour ta réponse , désolé je n'avais pas vu que tu avais déjà mentionné le prix du bois.
Et bien ça ne revient pas si cher que ça finalement, et puis c'est toi qui l'a construit donc c'est forcément mieux qu'un coffre dans le commerce ou on va payer beaucoup plus cher sans vraiment savoir quels matériaux ils ont utilisés ! 👍

philipili
( Modifié )

Molock je suis d'accord, même si là c'est pour mon beau frère et que j'espère qu'il sera content =)

philipili a publié l'article "Rectification taille couvercle".
il y a 1 an
philipili a publié l'article "Peinture, vernis et quincaillerie".
il y a 1 an
DewhitYoussef
( Modifié )

Bonjour,

Je découvre ton pas a pas et la conclusion que tu fais de ce projet et je me reconnais il y a 9 ans, fabricant mon dressing home made.
Au final et pour le prix, le suédois m'équipait mieux fini et avec bcp plus d'options que ce que j'ai pu acquérir via les gsb en bois pseudo raboté.
Mais au final voilà une jolie réalisation. Prends le temps de découvrir les façons de faire les finitions, etc,... et rdv à la prochaine réalisation!!

philipili

Merci pour les encouragements ! :)

DewhitYoussef
( Modifié )

philipili et surtout bravo, c’est du chouette boulot !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 346 vues
7 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres pas à pas de philipili
Voir aussi
Table des matières