L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
philipili

Archelle pour porte-manteau

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Archelle pour porte-manteau

Réalisation d'une étagère pour porte-manteau dans le style d'une pergola, avec des assemblages de charpentes. Le but est de faire de jolis assemblages mais sans aucune base, si ce n'est un tout petit peu de pratique en tenon-mortaise.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Comment faire les triangles ?

Faire de simples équerres est assez simple mais je voulais m'inspirer de toutes les pergolas, charpentes etc dans ce genre là :

Les images et les quelques sites parlant de charpente et de ce genre d'assemblage que j'ai vu parlaient d'embrèvement et ça a été retenu, sans tenon pour ce premier exercice.

Le reste sera fait avec un tenon-mortaise avec épaulements pour la partie contre le mur et un tenon "d'embrèvement" pour le dernier assemblage.

J'ai imaginé un assemblage sans colle avec des tourillons pour verrouiller le tout mais finalement le travail est assez complexe comme ça et je me contenterai de coller.

Le résultat recherché est celui-ci :

Avec Sketchup j'ai pu faire ces plans basé sur les contraintes que j'ai :

  • largeur et hauteur requise pour le porte-manteau (lattes de 90cm +ou- et hauteur de 30cm)
  • bois disponible de 50mm d'épaisseur (30mm pour les montants)
  • les 3 parties de chacune des deux équerres feront 30cm de longueur pour faciliter... rien du tout en fait

L'embrevement est fait en prenant quelques éléments théoriques :

  • utilisation de la bissectrice de l'angle entre le montant et l'"élément oblique"
  • profondeur correspondant à 1/3 de la la longueur
Publié Mis à jour

Partager  

Réalisation

Comment représenter la traverse/le montant oblique (d'ailleurs comment est-ce que ça s'appelle ? Une contre-fiche ? Un montant ?).

Le traçage était vraiment compliqué. On trace les mesures finies en laissant une marge. Tous les assemblages sont à 30mm du bord alors je trace ces parties là. Mais, si l'assemblage montant-traverse se fait facilement c'est autre chose pour le reste. J'ai rusé en superposant la contre-fiche sur le montant et la traverse, en la calant sur les marques à 30mm du bord. Le mieux aurait peut-être été de connaître toutes les cotes avant et de les tracer ?

La mortaise haute du montant est faite à la mortaiseuse, le reste des assemblages à la mains.

Ensuite, il y a le congé dans le centre. Le résultat n'est vraiment pas ce que j'imaginais mais je me dis que ce sera quand même plus joli comme ça (même si c'est assez peu réussi et j'ai même prolongé le congé par erreur sur tout le haut d'un des deux montants...).

Le cintrage/l'arrondis sera peut-être fait, en traçant comme je peux un arc (avec une fine languette de bois à courber sans doute), avec la scie à ruban de barbare et en finissant à la ponceuse à bande, pour ne pas devoir faire un montage compliqué à la défonceuse ou ne pas faire de gabarit pour deux pièces.

Il restera surtout à mettre une couche de produit pour foncer tout ça parce que je pense que ce sera beaucoup plus joli en foncé. Et aussi à mettre des lattes, bien sur, mais je n'ai pas encore de bois candidat ni vraiment d'idée autre que de simplement mettre les lattes comme sur le plan, si ce n'est de faire des queues d’aronde pour encastrer les lattes dans les traverses (avec un assemblage sans vis du coup).

Traçage de l'arrondis en courbant un reglet de 50cm. Découpe grossière à la scie à ruban et peaufinage à la ponceuse à bande. Report de l'arrondis sur l'autre "contre-fiche".

Publié Mis à jour

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Contenus associés


Discussions

philipili a publié le pas à pas "Archelle pour porte-manteau".il y a 24 jours
AtelierOSantal
 

en pratique on fait plutot le tenon en bas et l'embrevement en haut

philipili

Un tenon est plus solide qu'un embrevement ? Je demande ça parce qu'il me semble que d'avantage d'effort est fait sur l'assemblage du bas que sur celui du haut mais maintenant que j'y pense c'est difficile à dire d'instinct.

sylvainlefrancomtois
 

hello , le cintre est préférable sur l extérieur , c 'est plus esthétique et un effet visuel de tentions sécurisante .

Dans un petit ouvrage comme cela , il n y a pas besoin d embrèvement , cela dit en passant tu peux en faire pour t amuser mais dans ce cas aux deux assemblages c 'est plus esthétique aussi !

Les lamelles doivent déborder sur le coté , et il serait bien d y avoir une traverse qui relie les deux console (chantournée ou avec des pentes .

philipili

Pour le cintre, je ne suis pas sur de bien comprendre. On parle de la contre-fiche (ce que j’appelle ainsi faute de connaitre le vrai terme) qui ne doit avoir une courbure que sur l'extérieur ?

Pour le double embrevement je pensais au départ mettre un embrevement avec tenon en bas et un simple embrevement en haut puis j'ai réalisé que ce serait déjà assez compliqué comme ça mais c'est vrai que l'esthétique n'est pas pareil avec un tenon caché :D

Merci pour les lamelles, j'y penserai. Par contre, je ne comprends pas l'idée de la traverse : ce serait une traverse entre les deux équerre ?

En tout cas merci pour vos messages à tous les deux

sylvainlefrancomtois
 

@philipili en menuiserie , on appelle la jambe ,une écharpe (a l image d'une écharpe de Maire par exemple ) !

philipili a publié l'article "Réalisation".il y a 24 jours
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
254 vues
5 commentaires

Contenus associés

0 processus
0 fournisseur
Voir aussi
Table des matières
Admin