L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Fof

Une commode.

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Une commode.
+

Voici donc une petite commode que je me fabrique. Vous m'excuserez par avance, au départ, j'étais pas parti pour faire des photos, mais vu ce que j'ai rajouté à l'ouvrage au fur et à mesure, j'ai commencé à en prendre !

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

En vrac, partie 1.

En tout premier lieu. Le départ, ce sont les façades de tiroir. Ca fait longtemps que j'avais en tête un truc du genre. Une première couche de massif (ici en cyprès de lambert, qui restera brut, c'est cool pour les fringues d'un point de vue odeur), une feuille de quelques mm de movingui, collé dans une grande rainure, et rajout par dessus, d'une pièce sciée en symétrie de veinage, et en bord naturel. Comme j'ai teinté mon placage, ça implique de s'occuper un max de la finition de ce même placage avant de coller quoi que ce soit. Sinon bonjour la galère ensuite.

C'est ces deux façades, qui ont conditionné plus ou moins la taille de mon caisson. Je fais mon petit crobar, ma fiche de débit, et je tronçonne, dégauchis, rabote, assemble mes morceaux de makoré.
Comme j'étais parti, allez tiens j'assemble ça en queues d'arondes biaises (nejiri arigata) ! Bon, on va pas se mentir, c'est tout de même plus long que des queues d'arondes classiques, à tracer, et à exécuter (tout à la main, j'ai du mettre entre 6 et 8h pour assembler tout le caisson). Ce type de d'assemblage exige une rigueur de sciage vis à vis des traçages, que ce soit sur les queues, et les contres queues.
Je réalise également ma feuillure pour l'arrière du meuble.

Avant d'assembler le caisson en définitif, j'assemble mon entretoise en tenon-mortaise qui sera enfilée sur queue d'aronde. Je laisse en facade, une épaisseur qui est justement l'épaisseur de ma façade+moulure.

J'assemble ensuite mon caisson, je le serre, et je cheville le tout (c'est pas collé). Je viens ensuite le replanir.

Je prépare désormais mes pieds. Débit, corroyage, mortaisage, la queue d'aronde pour assembler le pied au plateau (c'est plus simple pour tracer et executer les assemblages lorsqu'on a des pièces parallélipipèdiques), et gainage. Rien d'impossible à l'egoine. Mais ça va tout de même drastiquement plus vite à la scie à ruban. je replanis ensuite mes pieds. Ah, un decaissement droit a été réalisé, pour plaquer contre le caisson, avec un retour en haut.

je colle ensuite mes faux tenons dans les pieds, je pointe le tout sur le caisson, je mortaise, et les pieds seront tenus par des coins queue de renard via l'intérieur.

Publié

Partager  

En vrac, partie 2.

Après collage du plateau, je fais mes tenons d'alèse, d'abord à la scie, et j'enlève au feuilleret (vu le bois ondé, je n'ai pas attaqué directement au feuilleret, grosse chance d'éclats, même avec un grain d'orge). Je nettoie et donne un micro creux au racloir.

Débit des alèses en poirier, et des moulures de tiroir.

Queues d'arondes des tiroirs, en ayant au préalable feuilluré les façades. Je fais ensuite mes rainure de fond de tiroir.

je fais ensuite mon fond de tiroir, structure à panneaux, tenon mortaise, avec des panneaux en cyprès de lambert. Ce la structure du cadre est feuillurée, pour s'adapter à ma rainure de tiroir.

Collage des moulures de façades, en les ayant au préalable biseautées.

Mise en teinte du plateau à l'acétate de fer, une première couche de finition dessus, et j'assemble mes alèses, chevillées à tire. le bandeau de devant est collé à plat joint, et tenonné sur les alèses. Je découpe ensuite mon plateau à la bonne profondeur.

Publié

Partager  

En vrac, partie 3.

Ajustement des moulures par rapport au caisson :

Et on profite en parallèle d'amorcer la finition de ce qui peut l'être.

Ajustement du fond, qui sera vissé. Il est à l'envers, mais il rentre dans les deux sens (gage d'un équerrage et de cotes nickel)

je place ensuite mon plateau, je pointe mes queues d'arondes, et je finis le traçage ensuite.

Je décaisse mes mortaises, notez le repère sur le ciseau. Pourquoi un ciseau japonais ? Il est en HSS, c'est pas du luxe niveau tenue de coupe pour du mortaisage dans un bois pareil. Je fais ma queue d'aronde à la fin, et je la contrôle au calibre.

Et hop on enfile ! Content, du premier coup sans bavure (j'étais pas hyper optimiste), ça n'a aucun jeu. j'avais peur ceci dit, sur le peu de matière qu'il me restait entre about de queue d'aronde, et alèse... Mais ça n'a pas bougé. Faudra pas lever la commode par le plateau complètement pleine, car elle est déjà sacrément lourde...

Et biseautage des chants pour finir au triplet riflard/varlope/rabot à replanir. Voilà qui rend mieux.

Publié

Partager  

En vrac, partie 4.

Ajustement des tiroirs... Kentaro ce sont les étaux, moi j'aime bien jouer avec les tiroirs en bois...

Et avec l'amorce de finition de la première façade, ça me plaît bien (cette première couche permet de faire ressortir tous les défauts qui m'ont échappé). Et prototypage d'un bouton. J'ai tergiversé longtemps là dessus. Au début j'étais parti pour une barre faisant toute la longueur, mais je perdais vraiment tout l'intérêt de mes facades. J'ai donc essayé de faire un compromis entre préhension, rappel de gainage des pieds, esthétique; solidité, etc... C'est ce que j'ai trouvé de mieux. Ces boutons seront vissés par l'arrière de la façade.

Publié Mis à jour

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Publications associées


Discussions

Fof  a publié le pas à pas "Une commode.".
il y a 6 mois
Folgansky

L'idée des pieds est pas banale et le bois magnifique, je n'en dis pas plus, j'attends la suite comme Noël

Niouniou

Ça promet !!!! Superbe bois et beaux assemblages, comme d'habitude, mais je ne m'en lasse pas !!

Fof  a publié l'article "En vrac, partie 2.".
il y a 6 mois
riton

Oooh la vache ! Tu ne t'arrêtes jamais ! 😍

Olistan

Ton rendement est incroyable ! Sinon, comment fais-tu pour avoir un stock de bois aussi variés ?

OPinacle

Le magicien est de sortie !

Fof  a publié l'article "En vrac, partie 3.".
il y a 6 mois
Herlem

Je veux voir unedes photos d'ensemble

trente six seb
( Modifié )

+1 avec riton et Olistan : on va se plaindre au Syndicat ! Il y a un gars, il arrête pas que de faire des cadences infernales !

trente six seb
( Modifié )

Euh je viens de voir la 3ème vague (comme Brice, je l'attendais...)

C'est traditionnel cette façon de mettre le plateau sur QA ? J'avais jamais vu. C'est balaize ! mais pas con.
Mais balaize...

dneis

J'avais déjà vu cet assemblage pour fixer une planche martyr sur un dessus de tréteau sans visserie

Fof  a publié l'article "En vrac, partie 4.".
il y a 6 mois
Folgansky

Allez bim une claque encore! Je n'avais vu ces ajustements de tiroirs que chez les japonais faisant du mobilier de bureau haut de gamme.

copeaux

heu!!!
la barre est haute, j'ai encore du boulot!!
j'vais p'etre me mettre au tricot!!

dneis
( Modifié )

Tiens Fof, je t'ai trouvé de la concurrence nordique pour les queues d'aronde 😁

Vanlig Sinking Etter Kjennerud-løvdal

(J’aimerais tellement savoir lire le norvégien, ce blog a l'air passionnant d'après les images !)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
722 vues
12 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres pas à pas de Fof 
Voir aussi
Table des matières