L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

olivimo

Intégration d'un piano numérique dans un piano acoustique

Intégration d'un piano numérique dans un piano acoustique
+

Bonjour à tous,

Je vais présenter ici les différentes étapes qui m'ont permis de transformer un piano acoustique en un piano numérique tout en conservant le meuble d'origine. J'ai réalisé ce projet sur un temps relativement court car ne sachant pas exactement où j'allais et ayant acheté un clavier numérique neuf, je voulais être sûr que cela fonctionnait pour pouvoir dormir sur mes 2 oreilles !

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Démontage du piano accoustique

J'ai pris beaucoup de plaisir à démonter le piano acoustique, j'avais l'impression de remonter le temps et j'ai pu apprécier le savoir faire des facteurs de piano...

C'est parti pour le démontage : dépose de la façade, retrait des touches, etc.
Plus de 100 ans de poussière accumulée !!
Le dernier accordeur à avoir annoté son passage sur les touches du clavier était passé en 1909...

On retrouve également du carton pour ajuster la hauteur du support du clavier !

Jusque là, tout se fait sans outil. Puis, avec un simple tournevis, on continue et on enlève le support du clavier ainsi que les marteaux. La mécanique est fascinante, je me suis beaucoup amusé sur cette partie démontage.

Publié Mis à jour

Partager  

Démontage du piano numérique

Voici la partie la moins passionnante et la plus stressante car le piano est encore sous garantie ...
Il s'agit ici de dévisser un nombre incalculable de vis et de manipuler précautionneusement l'ensemble car on sent que ce n'est pas trop costaud.

La bonne nouvelle c'est que la partie électronique est relativement simple et bien présentée. On distingue sur la photo ci dessous :

  • sur la plaque verte en bas à gauche : la partie commande (avec les boutons)
  • sur la plaque orange au centre : la partie amplification avec les E/S du piano (pédale, casque, usb)
  • sur la plaque verte reliée à la plaque orange : la carte mère
  • et les 2 enceintes

Voilà, donc le but est ici de retirer l'ensemble ainsi que la partie clavier afin de le placer dans le piano acoustique.

Publié

Partager  

Encastrement du clavier

Une fois le clavier numérique démonté, je le mets en place dans le meuble du piano acoustique pour analyser l'ampleur des travaux à effectuer 🧐

La bonne nouvelle c'est que le clavier tient en largeur. J'avais calculé avant de me lancer mais comme je doute à chaque étape, je vérifie quand même. Remplacer un clavier 85 touches par un clavier à 88 touches n'est pas trop commun. La bonne nouvelle, c'est que sur le meuble j'avais une petite marge de part et d'autre et au final, j'ai 20mm de rab ouf...

Jusqu'à présent, la vie était belle car j'étais dans le mode réversible pour les 2 pianos : en cas d'incompatibilité totale je pouvais revenir en arrière et revenir à une vie normale...
Je passe à la phase : "modification du piano acoustique" (ceci dit un menuisier ou ébéniste pourrait tout remettre d'équerre mais pas moi). Je décaisse donc la partie "table" du piano (nb je n'ai pas le vocabulaire adapté, n'hésitez pas à m'aider).

Malheureusement, cela ne suffira pas et il me manque 7mm. Du coup je n'ai pas d'autre choix que d'utiliser un panneau qui sera légèrement apparent... Je pensais utiliser un CP mais ce que j'avais sous la main était trop court (30 mm). En fouillant partout, j'ai retrouvé une très ancienne planche de chêne de 20 mm et je me suis lancé avec ça.
Pour limiter la surépaisseur de cette planche j'ai feuilluré l'ensemble. Cette planche sera solidaire sur le devant de la table et sera maintenue à l'arrière par des vis qui pourront jouer dans des trous oblongs en fonction de l'hygrométrie de la planche.

Publié

Partager  

Encastrement des enceintes et des commandes

De ce que j'avais lu ici ou là, les enceintes devaient être placées sous le clavier. Premiers essais pour une fixation par dessus le panneau avec un léger encastrement dans celui-ci.
Problème, ça ne passera pas sous le clavier ...

Du coup, je perce simplement deux trous dans le panneau et les monterai par le dessous : tant pis...
La position des enceintes est contrainte par la forme du dessous du clavier numérique, il ne faut pas se louper car on n'a pas beaucoup de marge !
Pour les boutons de commande : volume et changement de sonorités j'ai décidé de les placer sous le dessous du panneau.

J'ai confectionné rapidement (mais ça m'a pris du temps) un petit champignon en châtaignier et une petite rallonge pour la tirette de volume afin que ces commandes soient accessibles par le dessous.

Et pour terminer, montage de la platine électronique de commande. Avant de la monter j'ai dessoudé le switch correspondant au on/off du piano pour le déporter sur la pédale de gauche.

Publié

Partager  

Remontage de la table et de l'électronique

Installation de la table sur le piano acoustique avec les enceintes et la partie commande. On peut voir également le fil d'alimentation (qui pendouille provisoirement) qui passe par le dessous du piano.

Commande on/off
La commande on/off est assurée avec un bouton poussoir retrouvé dans mes cartons que j'ai positionné de manière à être actionnée par la pédale de gauche. La tige en bois d'origine vient donc activer ce bouton poussoir.

Pédale sustain
Cette dernière est positionnée comme sur les images ci-dessous. Il manque l'équerre visible dans une séquence d'images plus loin pour la maintenir par le dessus.

La platine sur laquelle repose la carte mère est fixée sur tourillons.

Mise en place du clavier numérique

Publié

Partager  

Suite et fin (ou presque)

Comme énoncé plus haut, j'avais 20mm de rab au niveau de la largeur du clavier. J'ai donc réutilisé les deux parties d'origines pour "boucher" les trous de part et d'autre.

Montage final

Travail restant
La longueur des touches des pianos numériques est légèrement plus grande (7mm), il me reste à reboucher une petite entaille avec les restes de ce que j'ai démonté.
Je dois retrouver de la feutrine rouge pour que cette dernière soit sur toute la longueur du clavier.

Publié Mis à jour

Publications associées


Discussions

olivimo a publié le pas à pas "Intégration d'un piano numérique dans un piano acoustique".
il y a 16 jours
sylvainlefrancomtois
( Modifié )

voilà du travail pas commun!

olivimo

oui, c'est vrai que hormis le forum que j'avais cité dans la page création, je n'avais pas trouvé excessivement d'informations et j'ai beaucoup appréhendé en craignant saccager à la fois le piano acoustique et le piano numérique (moi grave à mon sens) !

olivimo a publié l'article "Démontage du piano numérique".
il y a 16 jours
olivimo a publié l'article "Encastrement du clavier".
il y a 16 jours
olivimo a publié l'article "Encastrement des enceintes et des commandes".
il y a 16 jours
olivimo a publié l'article "Remontage de la table et de l'électronique".
il y a 16 jours
olivimo a publié l'article "Suite et fin (ou presque)".
il y a 16 jours
DewhitYoussef
( Modifié )

C’est original comme projet.
Comment sonne-t-il avec l’orientation de tes hp?

olivimo

Je ne suis pas un grand spécialiste, mais je trouve que ça sonne plutôt très bien et j'ai été agréablement surpris. Quand on ouvre le haut du piano acoustique on se rend compte de l'intérêt de conserver la table d'harmonie.

Kentaro
( Modifié )

Voila une démarche qui interpelle.

Il n'était pas possible de nettoyer le piano, le remettre en état et l'accorder ?

olivimo

Oui, c'est sûr ça interpelle, je comprends parfaitement !
Pour la petite histoire, quand nous avons acheté la maison (14 ans auparavant) les anciens propriétaires (11 héritiers !!) ne voulaient pas se "débarrasser" du piano et nous l'ont laissé en nous indiquant que ce dernier avait toujours fait partie de la maison et ce depuis au moins leur arrière grand-mère. Sachant qu'ils étaient déjà grand-parents, il ne nous en fallait pas tant pour que nous prenions la décision de le garder car il faisait finalement partie des biens "mobiliers - immobiliers" !!
En dehors des problèmes d'accordage, le piano a beaucoup souffert : de nombreuses touches sont complètement tordues et auraient demandés à mon avis un travail important de restauration. Ma femme et moi qui ne sommes pas pianistes avons pris la décision de cette transformation avant tout pour que les enfants puissent simplement s'amuser avec un instrument qui sonne juste et qui ne nécessite pas d'entretient régulier car l'utilisation est vraiment très occasionnelle.
Bref, je ne suis absolument pas grand fan du tout numérique et n'échangerai en rien la sonorité de mon diato contre un instrument numérique ;-)
De toute façon je conserve toutes les pièces du piano acoustique : seule la partie "table" est à refaire ...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
217 vues
6 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Voir aussi
Table des matières