L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Mig

Aspiration : Quand y’en a ras l’ bol… ben, faut pas qu’ça déborde !

Aspiration : Quand y’en a ras l’ bol… ben, faut pas qu’ça déborde !
+

Enfermer son aspiration dans un placard, un cagibi ou un local est une chose merveilleuse pour nos oreilles, notre nez et notre santé. Mais, si vos sacs d’aspirateur classique, ou pire, si vous possédez un tonneau collecteur sous un séparateur cyclonique, alors si d’aventure ceux-ci venaient à déborder, les conséquentes seraient plutôt fâcheuses en matière de dispersion des copeaux… je vous avoue que l’expérience que j’ai eue avec un séparateur cyclonique qui envoie tous les copeaux à l’extérieur de la maison est du plus bel effet, et pour preuve l'admiration enthousiaste des voisins ! 😡🤢🌚

J’ai donc imaginé utiliser une barrière infrarouge fixée sous le couvercle du tonneau plongeant à 10 cm comme niveau maximal de référence, déclenchant en cas de coupure du rayon infrarouge, un relais qui active une alarme flash à l’extérieur du local. C’est la montée du niveau de copeaux qui vient interrompre le faisceau.

Mis à jour

Partager  

Une barrière infrarouge en kit

Comme je suis une belle quiche en conception électronique, j’ai préféré acheter une barrière infrarouge en kit à 12€TTC,

Alimentée en 9Vcc par une alimentation à 4€, plutôt qu’une pile 9 Vcc prévue initialement > ICI

Or il se trouve que cette alimentation très simple à monter, possède comme système d’alarme un buzzer qui serait resté à l’intérieur du local sur la platine électronique, dans son boîtier propre.

L’idée générale, partant d’un boîtier contenant les circuits imprimés posés sur le couvercle du tonneau, consiste donc à déporter les diodes émettrices infrarouges ainsi que les diodes réceptrices de l’autre module, sur des rallonges qui plongent sous le couvercle du tonneau du cyclone. De ce boîtier, à partir des connexions pour le buzzer, partent 2 fils qui enclenchent un petit relais 9Vcc 1RT 250VAC qui va provoquer le démarrage d’une alarme clignotante rouge placée à l’extérieur du cagibi.

ICI

Donc, pour moins de 25 €, le système est tout à fait opérationnel.

Un bon dessin valant mieux qu’un long discours, voici le principe du montage.

ATTENTION: MON SYSTEME EST UN ASPIRATEUR CYCLONIQUE, MAIS LE MEME MONTAGE PEUT CONVENIR A DES SACS POUR COPEAUX SOUPLES? SEUL LE SUPPORT SERA A MODIFIER.

Publié Mis à jour


Discussions

Mig a publié le pas à pas "Aspiration : Quand y’en a ras l’ bol… ben, faut pas qu’ça déborde !".
il y a 22 jours
mmahieu
( Modifié )

question stupide:
quand les copeaux tombent dans la boite, ils coupent le faisceau infra-rouge ?
ça risque de faire une alarme continue ?
S'ils ne coupent pas le faisceau, ne risquent-ils pas de faire un cône qui bouche l'arrivée avant de couper le faisceau ?
pour ma part, j'envisagerais plutôt une jauge de contrainte qui évaluerait le poids de copeaux/poussières déjà déposés. En la tarant pour déclencher l'alarme à disons 2/3 de la capacité, ça devrait permettre de vider avant la catastrophe.
Il me semble que c'est le système employé dans toutes les chaîne d'emballage automatiques de produits vrac. Seul hic, je ne sais pas si on trouve un montage à un prix abordable pour les gens comme nous...
Ou encore un système de piston relié à un U contenant un liquide coloré qui sert d'index (// anciens baromètres à mercure)... pas besoin d'électronique, juste quelques tubes souples, 3 seringues, quelques connecteurs, calculs de pression et réglages...

Mig
( Modifié )

Bonjour mmahieu, aucune question n'est stupide, c'est ne pas la poser qui l'est.

Ce système fonctionne très bien puisque seules quelques poussières de bois traversant le faisceau ne vont pas déclencher l'alarme, celui-ci n'étant pas dans l'axe de chute des copeaux. Le capteur étant sur les côtés de la circonférence du tonneau, seul le tas de poussière ascendant va venir combler l'intervalle. Bien sûr que les solutions dont tu parles sont peut-être réalisables mais pourquoi faire simple quand on peut compliquer ? Euuuh... Une évaluation basée sur le poids serait vaine car la densité variable des bois et leur hydrométrie rendrait le poids d'un sac plein des plus aléatoires, de même pour le principe des tuyaux à liquides colorés, La pression dont ils témoignent est la correspondante linéaire d'un poids et se retrouve exposée à la même variabilité... faisons simple et fiable.

mmahieu

merci de ta réponse, le principal c'est que ça marche et que je me couche moins bête ce soir 😉

AtelierOSantal
( Modifié )

enfermer son inspiration....quel dommage!!!! ;)

Mig

Bien vu et corrigé... mais la dictée par reconnaissance vocale à ses charmes que les "coquilles" des cancres de classe ne sauraient égaler !

Mig
( Modifié )

Bien vu et corrigé... mais la dictée par reconnaissance vocale a ses charmes que les "coquilles" des cancres de classe ne sauraient en rien égaler !

DewhitYoussef
( Modifié )

Mig salut, en voyant ton schéma d'aspiration, ta turbine est en amont au cyclone? (Ca ne change rien au problème c'est juste pour mon info!!)
Très bonne idée cette mesure!

Mig

Rien sauf qu'il vaut mieux la protéger des chutes de bois qui filent dans les capots d'aspiration des machines... d'où le piège à bois placé en amont de la turbine (culotte à 45° en Y avec grille de séparation calibrée en travers du flux)

créolignum
( Modifié )

un capteur a ultrason est aussi très efficace.

Mig
( Modifié )

Je t'avoue y avoir pensé mais j'ai eu peur que l'encrassement possible de l'émetteur ou du récepteur puisse compromettre la fiabilité...

Niouniou

ce qui me fait peur, c'est l'électricité au milieu des copeaux et poussières fines... tu as noyé tout ça dans le silicone ou autres de façon à être très bien isolé électriquement parlant...?

Mig

Bonjour Niouniou. Ta remarque sécuritaire est bienvenue. Les platines électroniques sont en 9Vcc et enfermées dans une boite de dérivation étanche aux normes. Les diodes fonctionnent en 2,5V... et seules les ultrafines de bois (<50µm) seraient susceptibles d'être détonantes ou inflammables ? Or celles-ci partent avec le flux d'air à l'extérieur du cyclone. Je ne suis pas inquiet. Tant que j'apparais sur ce site, c'est que j'ai encore raison 😋

shuri

Top, ça m'est arrivé deux fois de projeter des copeaux via la turbine 🤣 je te copierai un de ces jour 👍👏

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
565 vues
13 commentaires

Publications associées

0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres pas à pas de Mig 
Voir aussi
Table des matières