L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

ThomasV

Bureau d'atelier mobile et démontable

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Bureau d'atelier mobile et démontable
+

Je me lance dans la construction d'un bureau mobile isolé pour mon atelier, voici donc un pas-à-pas pour documenter la construction et aussi profiter des avis éclairés des membres de l'air du bois. Une fois que le design sera terminé je rendrais disponibles les plans sous sketchup.

Liste des articles


Partager  

Description du projet et présentation

Je suis artiste plasticien et je fais de la sculpture.
Je travaille dans un atelier de 90m2 non chauffé, aujourd'hui je projette de fabriquer un bureau mobile pour cet atelier, il devra répondre aux problématiques suivantes :

  • Avoir un point chaud dans l'atelier sans chauffer tout l'espace (impossible, car trop grand), ce qui me parait plus économique et écologique.
  • Pouvoir faire le travail de bureau au chaud tout en étant à l'atelier
  • Il doit être assez grand pour permettre à deux personnes de travailler en même temps sur ordinateur
  • Protéger le matériel informatique et autre de l'humidité et des poussières
  • Il doit être démontable et manuportable afin de pouvoir me suivre dans un autre atelier
  • Il devrait pouvoir être upgradé afin d'être utilisé dehors comme cabane ou autre, ainsi les plans étant en open-source ils pourront servir à d'autre personnes et à d'autres usages.
Publié Mis à jour

Partager  

Principe de construction Version 1

Voici la version 1 du bureau, je la modifierais en fonction des commentaires reçu sur l'air du bois afin d'avoir une version définitive dont je publierais les plans et le fichier 3d, ainsi que les photos de la construction.

La cabine est sur roulettes afin de la déplacer dans l'atelier en fonction de l'humeur ou du travail à faire (si il faut libérer de la place pour des sculptures monumentales).

La cabine doit être démontable, l'idée est donc de la construire par bloc et de prendre comme point de départ les dimensions de la taille d'une planche standard en contreplaqué soit : 2500 x 1250 mm, ceci afin de limiter les découpes et les pertes de matériaux. Le volume est donc obtenu à l'aide de 14 panneaux de contreplaqué.

Pour cette version v1 le volume intérieur est de :
Hauteur : 2,196 m
Largeur : 2,29 m
Longueur : 3,542
Soit environ 8m2

Ce qui donne le résultat suivant :

Publié Mis à jour

Partager  

Budget

Le budget calculé pour la version 1 de la cabine, en faisant le choix d'un Osb classe 3, une ossature en douglas non traité et de laine de bois comme isolant est de 2000€.
J'ajouterais un budget détaillé lors que le projet aura atteint une version définitive.

Publié Mis à jour

Partager  

Le sol et le toit de la cabine

Le plancher de la cabine est constitué à partir de 3 panneau de 1250 x 2500 mm.
Chacune des 3 parties est composé d'un premier panneau de 8 mm d'une ossature bois en 45x120 et d'un panneau qui constitue le plancher en 18mm.

Dans le panneau, l'entraxe entre les montant d'ossature est de 60,5mm

La toiture est composée exactement de la même façon que le sol. La seule différence est une ouverture sur un des panneaux pour une fenêtre en polycarbonate de 10mm pour la lumière.

La toiture est plate. Elle est fabriqué de la même façon que le sol pour pouvoir marcher dessus et y stocker des choses. Un module supplémentaire pourra être ajouté à terme pour faire une toiture (basse) pour un lit ou stocker du matériel. Ainsi le trou vitré pourra être transformé en passage avec échelle.

Publié Mis à jour

Partager  

Les murs de la cabine

Les murs de la cabine sont de deux sortes :
Les murs en panneau larges sont composé d'une ossature bois de 45 X 90 mm avec une entraxe de 56,2cm et de panneaux en OSB de 9mm d'épaisseur.

Les deux autres pans de mur sont composés d'un assemblage de panneau en 1250x2500 en OSB de 9mm avec une ossature bois de 45 x 90 mm et un entraxe de 60,03cm. Sur cette grille peuvent être disposées des fenêtres ou des portes.
Les hublots sont là pour le moment pour faire joli, je ne les ai pas intégrés dans l'ossature pour le moment.

Publié Mis à jour

Partager  

Montage démontage de la cabine

Les panneaux qui composent la cabine sont assemblés par un ensemble boulon écrous entre les panneaux. Ils restent accessibles pour le démontage à l'aide de trappes. Il faudra dévisser les trappes, enlever un bloc d'isolant et on pourra alors déboulonner.

Le principe reprend celui utilisé par le design de la maison "France" de pin up house : pinuphouses.co...ny-house-plans/
Et notamment :
tinyhousedesig...h-Component.jpg
et
tinyhousedesig...-Assembly-2.jpg

Je n'ai à ce jour pas trouvé de connecteurs démontables qui iraient pour le sol et la liaison sol mur. Je ne connais que ce type de modèle : simpson.fr/pro...-d-ossature/934
Si quelqu'un connait un genre de connecteur qui pourrait aller avec mon projet je suis preneur ! Sinon je reste sur le système de boulonnage.

Publié Mis à jour

Partager  

L'isolation de la cabine

La cabine est isolée par de la laine de bois (choix écologique) en 120 mm d'épaisseur pour le sol et en 80 mm pour les murs.

Publié

Partager  

Les questions en suspens

Comme vous l'avez compris je ne suis pas un spécialiste, ainsi je me pose de nombreuses questions, je me tourne vers le forum si des utilisateurs plus expérimentés que moi peuvent m'aider ce serait top ! Je mettrais ensuite le projet et le design de la cabine à jour puis je lancerais la fabrication.

L'ossature bois :
J'ai essayé de faire une ossature bois la plus simple possible, il n'y a par exemple pas de Lisse haute ni basse. Je me demande si l'ensemble est correct. C'est quand même plus une cabane qu'une maison !
Pour le sol et le toit qui sont censés porter du poids j'ai fait le choix de chevrons en 120mm, est-ce suffisant ? Ou à l'inverse est-ce surdimensionné ? Les panneaux devant être manutentionnables il faut rester le plus léger possible.
Les roulettes qui servent de support au sol sont espacées de deux mètres, je me demande si le plancher ne va pas flancher au milieu.
L'osb qui sert de plancher est en 18mm, en sachant que l'entraxe est de 60,5cm je me demande si c'est suffisant ? Il faut cependant rester léger.

L'isolation :
L'isolation complique tout au niveau du design ! Je me demande si je ne pourrais pas m'en passer, pour un volume de 10m3 maximum qui ne semble pas difficile à chauffer rapidement. J'ai cependant pour le moment fait le choix d'en mettre, je pense que si les murs absorbent la chaleur le ressenti sera plus agréable.
J'ai fait le choix pour du 8cm dans les murs et du 12 cm dans le sol et le plafond, je ne sais pas si c'est judicieux ou si c'est trop pour garder le côté démontable. Je souhaiterais rester sur de la laine de bois pour l'aspect écologique.
De même il me semble impossible de mettre du pare vapeur à l'intérieur, car cela complexifie trop la structure et empêche de faire en sorte qu'elle soit démontable. A moins que ce soit possible de l'ajouter dans le caisson, mais je ne pense pas. Sinon je pense ajouter un petit extracteur d'air quelque part, qu'en dites-vous ? J'ai bien sûr peur que de la vapeur gagne l'isolation, je n'ai pas de recul là dessus, si quelqu'un à une idée ?
L'entraxe du sol et du plafond est de 60,5cm, l'entraxe des murs est de 56,2cm et 60,03cm, quelle largeur d'isolant me conseillez-vous ? (j'ai peur qu'en choisissant du 60cm, ce soit vraiment pénible de couper les quelque petits centimètres en trop).

Protection :
Aujourd'hui il est prévu que le caisson et donc l'OSB constitue directement la couche de surface intérieur et extérieur (mur, parquet) visible.
Je me demande avec quel produit protéger mon OSB, que ce soit des UVs (jaunissement) mais aussi pour le plancher, de l'usure.

Publié Mis à jour

Partager  

La cabine en extérieur

Dans un premier temps l'usage de la cabine est intérieur, elle est donc laissée comme dans l'image de présentation avec le bois des panneaux visibles.
Cependant dans un deuxième temps, pour le fun ou afin que le design serve à d'autres personnes, la cabine doit pouvoir être utilisée en extérieur en y ajoutant quelques éléments:

  • un pare pluie par-dessus l'osb. La question que je me pose c'est si l'on peut mettre le pare pluie par panneaux pour garder l'aspect démontable de la cabine sans nuire à l'étanchéité ?

  • Un toit en pente, fermé ou pas, isolé ou pas, permettant un couchage/stockage ou pas, plans à compléter.

  • Un bardage en bois, je ne sais pas si il y aurait des solutions pour garder l'aspect démontable ?
    Le top serait d'ajouter à la place d'un bardage des plaques d'aluminium (ref Le refuge tonneau dessiné par Charlotte Perriand : centredartdefl...-refuge-tonneau) cependant je me pose la question de la respirabilité du bois ? Ou alors en laissant un vide d'air entre le métal et le pare pluie ? Pas facile de garder l'aspect démontable et le côté étanche...

On me suggère sinon de mettre une peinture épaisse directement sur l'OSB ... À voir ?

Bon une image pour se représenter à quoi ça peut ressembler en aluminium, mais le design reste à améliorer !

Publié Mis à jour

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.


Discussions

ThomasV a publié le pas à pas "Bureau d'atelier mobile et démontable".
il y a 17 jours
DewhitYoussef
( Modifié )

Un pas à pas intéressant à suivre!
Pour le bardage extérieur, je pense que des tôles d’alu montées sur châssis eux même fixables sur la structure permettrait d’avoir la lame d’air , importante, et la demontabilité.
Ou carrément réfléchir à une toile comme une tente, peut-être plus ecolo que du métal pour l’usage.

ThomasV

Merci pour ton commentaire et les suggestions !

Papiercanson
( Modifié )

Salut, je suis dans le même cas que toi : on a un atelier collectif d'artistes et on a construit des caissons osb à l'intérieur d'un grand volume non chauffé mais couvert. Seuls ces volumes de bureau sont chauffables.

J'ai fait le choix pour du 8cm dans les murs et du 12 cm dans le sol et le plafond, je ne sais pas si c'est judicieux ou si c'est trop pour garder le côté démontable. Je souhaiterais rester sur de la laine de bois pour l'aspect écologique.

Chez nous ça suffit largement (laine de roche de 12 de mémoire). Même en été c'est très correct. Nos portes sont des isoplanes standard, même pas isolées. Les fenêtres sont en polycarbonates (comme tu as prévu j'ai l'impression), avec juste de la compribande.

De même il me semble impossible de mettre du pare vapeur à l'intérieur, car cela complexifie trop la structure et empêche de faire en sorte qu'elle soit démontable.

Comme tu as une double peau osb tu n'en as pas besoin (l'osb a une action pare vapeur tu le vois quand tu fais des simulations pour les mob en le plaçant côté chaud ou côté froid : le point de rosée change complètement) . En tout cas, nous on n'a pas du tout d'humidité sur ou dans les murs.

ThomasV

Merci pour ton retour ! Du coup pas trop de déperditions du côté des fenêtres en polycarbonate ?
Je n'ai pas bien compris pour l'OSB et le point de rosée. Tu veux dire que sur une MOB si tu le mets côté extérieur il y a un point de rosée qui se forme, mais pas si tu le mets côté interne ? Vous l'avez protégé avec un produit votre OSB ou laissé brut ?

Papiercanson

Fenêtres en polycarbonate : la déperdition est sûrement non négligeable. En tout cas, on chauffe modérément et à vrai dire on n'a pas une facture d'élec de dingue en hiver. Par contre on a bien mis la compribande et une fois les fenêtres fermées l'étanchéité est satisfaisante.

Pour le point de rosée : en fait ça dépend de la séquence de tes couches EXT > INT, si tu veux ce qu'on appelle des cloisons perspirantes ou non, il y a plein de paramètres (est-ce que tu finis par un bardage avec lame d'air par exemple,etc.). Nous, dans un endroit abrité tout comme le tien, on s'est pas enquiquiné : osb ext et int et laine au milieu et RAS (et on attaque le 3eme hiver). L'osb est brut de chez brut et on n'a même pas jointoyer les panneaux osb au mastic comme c'est préconisé. Je fais actuellement mon habitation / 2ème atelier sur le même principe : quasi une MOB mais dans un garage années 50 avec bac acier en couverture et là je fais un peu plus gaffe (isolant croisé, pare vapeur, etc.), car je veux surtout super isoler contre le chaud. En gros je fais une vraie MOB sauf que comme je suis sous abri, je ne fais pas tout ce qui est de l'ordre de la protection contre la pluie. J'utilise ce site pour les simulations : ubakus.de/u-we...chner/index.php?

J'espère t'avoir aidé à y voir plus clair.

ThomasV
( Modifié )

Merci pour les infos et le lien, c'est très intéressant ! Ce que je remarque sur ton lien c'est que le mieux serais de ne pas fermer avec de l'Osb les caissons à l'extérieur pour permettre à l'humidité de s'échapper.

FBang
( Modifié )

Bonjour, j'étais dans la même configuration que toi : Graphiste spécialisé en muséographie, je travaille dans une ancienne usine impossible a chauffer. J'ai résolu mon problème en modifiant un peu une serre de jardin acheté en GSB.
Avantage : c'est marrant, pas très cher et tu garde un maximum de luminosité. Le fait de l'avoir monté sur roulette permet de le déplacer dans l'atelier.
Inconvénient : l'inertie thermique est nulle et le polycarbonate fait un peu de bruit quand on bouge ( ce n'est pas trop problématique pour du travail de bureau sur ordinateur).

ThomasV

Merci pour ton message ! Je suis content d'avoir un retours sur la serre de jardin ! J'avoue y avoir aussi pensé ! Et le résultat est top classe ! Du coups en hiver tu laisse le chauffage toute la journée dans la serre ? Elle se chauffe rapidement ?

Boris Beaulant

Extra cette serre-bureau !

FBang

En hiver, je me chauffe avec un petit convecteur électrique, effectivement il se déclenche pas mal mais comme c’est tout petit ça chauffe très vite et il n’a pas besoin de tourner à fond. Au final la facture d’électricité n’est pas énorme. Et en été j’ai un petit ventilo et la fenêtre de toit de la serre.

ThomasV

Ok parfait merci beaucoup pour les infos !

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Projet atypique sympas , dans un bel ensemble à la philibert delorme (structure) 👍

ThomasV

Bien vu ;)

mmahieu
( Modifié )

Bonjour
Projet sympa et d'une utilité indiscutable
Le seul point qui me semble potentiellement problématique est de faire reposer le tout sur 8 roulettes. Si le sol est raisonnablement plat, pas de problème. Par contre si ça n'est pas le cas (usage en extérieur...), il y aura des porte-à-faux qui à la longue peuvent forcer sur les assemblages, entrainant entre autres un risque de gauchissement de l'encadrement des ouvertures qui peut être très gênant.
Pourquoi ne pas envisager une plateforme de type "caravane", avec deux longerons portant deux roues/roulettes fixes proches du centre de gravité, et 4 vérins (un à chaque angle) pour assurer la stabilité et l'horizontalité. les modules seraient simplement montés sur les longerons.

ThomasV

Merci mmahieu, remarque ultra pertinente ! Je la prends en compte !

MoFran

bref thiny bureau, moins démontable pour passer les portes? en fait vraiment deux projet différent intérieur et extérieur

ThomasV

Oui démontable pour passer les portes, mais intérieur et extérieur c'est le même projet.

rapabois

Bonjour,
le projet autant que l'exposé de la démarche sont très intéressants. Il y a beaucoup à apprendre en suivant le projet.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
495 vues
18 commentaires

Publications associées

0 collection
0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Voir aussi
Table des matières