L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

vct68

Escalier qui grince adaptation sur mesure

Bonjour,
Mon escalier en bois grince ce qui est normal vu que c'est une matière "vivante".
Je pense que c'est le frottent des contres marches sur les marches quand on se met dessus.
Comment corrigeriez vous le problème ?

  1. Retirer toutes les contres marches, voir si ça ne fait plus de bruit ? J'ai commencé mais comme tout est emboité j'ai souvent du mal à retirer juste la contre marche, pourtant c'est bien un élément qui vient à la fin , en finition non?
    Dans ce cas, que me conseillez vous : de raboter les contres marches pour laisser ensuite du jour partout et reclouer et ré-enfiller dans les rainures ?

  2. Solidariser avec des vis ? Le bois doit pouvoir travailler, bouger, donc je ne pense pas que ce soit un best practice. Ca jouerait le job car ça solidariserait mais ça risque de casser ailleurs sous la pression et dilatation / rétractation : j'ai bon ? L'idéal reste les clous n'est-ce pas..

Désolé pour la masse de question.
Je regarde de plus en plus de vidéos, que ce soit de Mamias, verdier, atelier vosgiens, etc et j'ai envi de comprendre pour mieux agir et surtout avoir des conseils de pro du bois.

Merci à vous
Vincent

Kentaro
 

IL y à Kyoto, dans l'ancien Palais de l'Empereur du Japon, un pavillon en bois, dont les lattes des terrasses et parquets ont été conçues spécialement pour grincer, et ainsi réveiller les dormeurs, au cas où un voleur ou un visiteur mal intentionné s'introduirait dans la chambre...

Santé !
 

Ils sont fous ces nippons 🤣

sylvainlefrancomtois
 

quelques photo de l'ouvrage svp !!

sylvainlefrancomtois
 

ben m...... , jamais entendu parlé !! quel peuple je suis fan ! super les liens ;)

Kentaro
 

On avait montré la chose au Président Mitterrand lors d'une visite présidentielle. Il s'emmerdait, le Japon ne l'a jamais passionné. Mais devant ce prodige, le Florentin a paraît-il levé un sourcil: "Intéressant!" dit-il...

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

4 réponses

1
flonflon

Bonjour.
J'ai beaucoup amélioré mon escalier qui grinçait en mettant des vis à bois partiellement fileté en bas de contremarches dans les marches. Bien sur il faut avoir accès au dessous de l'escalier. Ça m'a pris un quart d'heure.Salut

vct68

Donc ce n'est pas le haut de la contre marche qui grince à l'appui sur la marche ? C'est ce que je supposais car en fonction de l'appuie du pied on dirait que ça grince entre la "bascule" de la pointe vers le talon

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
etiennedesthuilliers

le bois est une matière vivante j' ai toujours bien aimé cette expression stupide et inappropriée à ce que je sache l' acier se dilate ' le béton se rétracte et se dilate et peu fluer dans le temps mais vous me répondrez que ce n 'est pas la même chose
si votre escalier grince c 'est que le constructeur a mal fait son travail , c est curieux les miens doivent être mort car ils ne couinent pas le plus souvent des marches trop faible en épaisseur des bois pas assez sec ou débité en dépit du bon sens que voulez vous tout cela s' apprend mais bon nombre de menuisiers ont du sauter des pages de leur livre de technologie
premièrement recaler les marches dans leurs entailles
en deux recaler les contre marches dans leurs entailles et visser les contremarche sur les marches
en trois soulever la marche en son milieux et mettre un tasseau collé pour que la marche ne puisse se déformer a votre passage
après tout cela faire monter quelqu'un sur l'escalier pour repérer la marche qui couine et parfaire le calage
au moment ou votre escalier deviendra plus monolithique les frictions des bois les uns sur les autres auront disparus et vous aurez tué votre matériaux que vous croyez vivant
la prochaine fois illustrer vos dires avec des photos cela permet de donner des conseils plus précis
etienne desthuilliers maître menuisier et spécialiste en escaliers du moins je le crois

Santé !
 

Oui, mais spécialiste en escaliers morts ou vivants du coup 🤔😉

etiennedesthuilliers
 

des escaliers silencieux

Santé !
 

Sinon, il n'y a pas que le problème des menuisiers qui auraient sauté quelques pages de leur manuel, il y a aussi et surtout le problème des escaliers faits à bas coût...

etiennedesthuilliers
 

bonjour dans d' autres activités je rencontre aussi des problèmes sur des escaliers que les clients ont payé fort chère, le prix n' est pas la seule composante , ni une garanti, il doit y avoir autre chose ?

Bricolo36
 

A bas coup il ne faut pas généraliser mon quart tournant en bois exotique de chez "Lapeyre" ne bronche pas d'un poil

etiennedesthuilliers
 

cher ami la maison lapeyre est en général assez sérieuse et les escaliers vendus ne sont pas dans la fourchette basse des prix de vente il y a beaucoup plus Economique car avec le prix bas vous avez en prime le cricri pour vous signaler que quelqu’un est en train de l emprunter

vct68

Le bois est "vivant" c'est que vous n'avez pas compris le sens premier. Un arbre c'est pas une matière inerte, c'est une plante qui grandit qui évolue... puisque en dire autant de l'acier et du béton? En tout cas c'est comme ça que je n'ai compris.
C'est mon premier post sur le forum donc le message d'accueil directement trollé je trouve ça chouette ! Ca donne vraiment envi de dialoguer et d'être dans l'échange, le partage.

Cela dit merci du conseil quand même, je vais voir ce que je peux recaler mais visiblement tout est rentré dans les rainures bien rikrak (donc surement frottement) ce qui risque d'être dur à sortir.

Je ferais des photos à l'occasion comme les jeux entres marches, contre marches, etc avant recalage.

L'escalier n'est pas un de bonne facture, il a 35 ans, et j'ai déjà beaucoup abimés la surface avec les travaux que j'ai réalisé mur et plafond, il est probablement avec les bonnes épaisseurs et et bien assemblé (au départ).
Pour info, j'ai un poele a 2m de l'escalier donc il est bien sec (c'est peut-être aussi une cause des grincements mais pas l'été)

Thibault Jehl
 

Ne t'en fais pas, les bons conseils du maître menuisier viennent systématiquement avec dédain et condescendance. Ma foi, si c'est le prix a payer pour bénéficier de sa science, on fera avec. Car en général, son avis est très bon à prendre.

Kentaro
 

Le Maître Menuisier n'est pas un troll.

Il n'est même pas du tout dédaigneux ou condescendant. Disons qu'il cultive un certain "détachement" et un style "Grand Siècle ciselé", ou même ciceronien. C'est un Dandy de la Menuise.

Ce n'est pas un homme du temps de chez Fessebouque et il n'a pas la politesse marshmallow des gamins du XXIème siècle... (tiens, moi aussi, on va dire que je trolle... ;) ). Mais c'est un Grand Monsieur, qui a beaucoup vécu, vu et connu, et qui vient ici pour partager.

Relis ce qu'il a dit, il tout dit.

J'ai failli moi aussi m'énerver avec lui, et puis on a un peu causé, et j'ai découvert un Monsieur avec un grand M.

Je me délecte désormais de ses interventions... ;)

(et pour info, les escaliers, il connait... C'est même un Artiste des escaliers...).

Thibault Jehl
 

Kentaro Relis mon message toi aussi, je ne disais pas le contraire. Il a un savoir de dingue c'est clair, on est tous très content qu'il nous corrige. Il faut juste accepter, et j'ai appris à le faire, son ton qui est méprisant à souhait. Messieurs les dandy du rabot, on adore vos critiques pleines de verbe mais méfiance, l'anti-jeunisme mène droit au vieuconnisme.

Kentaro
 

Thibault, te voilà gilet-jeune ? ;)

Dans mon message précédent, il y avait des éléments permettant de comprendre pourquoi M. Desthuilier n'est pas méprisant. Il est ironique, détaché, un tantinet primesautier dans son style, un peu "Vieille France", mais ce n'est pas du mépris.

Il faut dire qu'au XXIème siècle, dès que quelqu'un n'est pas d'accord avec soi, on considère qu'il nous méprise... "Comment, tu n'es pas d'accord avec Moi, c'est donc que tu méprises mon opinion ? ;) " C'est ce que j'appelle le savoir-vivre et la morale gloubiboulga à la fessebouque... ;)

Thibault Jehl
 

Comme j'expliquais dans un message privé, le soucis je pense vient uniquement de la première phrase et de l'insulte "stupide". Le reste du message ne me pose aucun problème, on peut critiquer sur cette plate-forme c'est même le but.

Santé !
 

Thibault Jehl, il faut savoir lire et surtout interpréter la syntaxe d'un texte.

Dire qu'une expression, à fortiori communément utilisée, est stupide n'est pas une insulte. En aucun cas Étienne ne traite personnellement fonfon de stupide.

etiennedesthuilliers
 

Thibault Jehl
bonsoir sans faire un cours de français stupide qualifie le mot expression , stupide veut dire d un raisonnement dénué de sens et pour éviter une mauvaise compréhension j ai ajouté inapproprié je ni vois pas d insulte

vct68

Entendu, je ne le prend donc pas pour moi alors, merci de ton intervention :)

sylvainlefrancomtois
 

Je suis d'accord avec ce qui est dit , j'ai un peu d’expérience dans les escaliers ,mais Mr etiennedesthuilliers lui est une sommité dernier représentant des rampistes français , alors on l'écoute , moi le premier même si cela gratte un peu parfois les conseil d'un maître sont à ce prix !

Bienvenue a toi sur le site en tout cas !

Kentaro
 

Mais qui êtes-vous donc, M. Desthuilliers ?

https://www.lairdubois.fr/trou...

Dalida

le bois est une matière vivante j' ai toujours bien aimé cette expression stupide et inappropriée à ce que je sache l' acier se dilate ' le béton se rétracte et se dilate et peu fluer dans le temps mais vous me répondrez que ce n 'est pas la même chose

Ça me rappelle moi en fin de soirée, quand les gens qui m'apprecient ont la bonté d'âme de me rappeler qu'il est temps que j'aille me coucher !
:D

Je ne suis pas maître es expression, mais le bois vivant ça me rappelle une poutre en chêne de section on ne peut plus généreuse et tout aussi pliée par le poids et plus de 100 ans passés.
La même, est redevenue presque droite une fois la couverture remaniée et passablement allégée.

Pour l'acier, je ne mettrai pas ma main à couper mais je ne crois pas qu'on en croise beaucoup à mémoire de forme.

Et pour le béton, je suis fils de maçon, ai pour ainsi dire grandi dans les treillages et là je suis formel, il n'en fera jamais autant.

Alors expression certes inexacte scientifiquement mais que l'on comprend bien que certaines réactions manquant peut être d'un peu de vivant !

etiennedesthuilliers
 

bonjour , je critique simplement le fait d expliquer les problèmes que peut avoir la mise en oeuvre du matériaux bois par l' énoncé du fait que le bois est un matériaux qui comme les vivants a des réactions difficiles à contrôler . pour moi c 'est au menuisier de trouver des solutions élégantes aux problèmes que pose ce matériaux très hétérogène
par contre je regrette bien souvent que le choix du matériaux, le sens de son débit, l' anticipation de sa déformation à venir ne soit que peu enseigné et que cette lacune entraîne bien souvent des litiges et des problèmes,
avec un peu d 'humour comme dit mon gendre corse en dérision achète du bois corse il ne travaille pas

Dalida

etiennedesthuilliers : pour moi c'est juste le "stupide" qui est en trop.
Il m'est arrivé de défendre ici Le Sanglier qui fait rarement dans la dentelle...
Donc je n'ai aucun soucis avec le style de chacun même s'il est brut de décoffrage.
Mais dire de l'expression de qqun qu'elle est stupide c'est le traiter de stupide car on ne prête des propos stupides à qqun qu'on pense intelligent.
Et je me doute que tu as très bien compris.

Dommage que tu ne reconnaissaise pas simplement ton abus de langage.

J'apprécie tes interventions et y apprends toujours beaucoup.
Mais dans ce cas, je regrette simplement un mot malheureux que j'aurais pu avoir moi même (ou quiconque) en d'autres circonstances.

Est ce si difficile d'entendre que de dire à qqun qui est stupide ou qu'il utilise une expression stupide (ce qui revient au meme) sans même le connaître, c'est juste inapproprié ?

Et ne recadre pas encore la question en te justifiant techniquement, ce n'est pas le sujet et encore tu le sais bien...

Mathieu, maître de pas grand chose et qui aimerait que tu le prennes pas trop mal...
;-)

Dalida

etiennedesthuilliers : et puis tu sais, il n'y a pas que sur les forums qu'on croise des boiseux d'exception, par contre pour moi, autant que le savoir et la maîtrise technique, la passion de la transmission.
La modestie, c'est la signature des grands, la certitude, c'est la signature d'autres.

etiennedesthuilliers
 

Dalida bonjour je suis fort dessus de votre réaction et je trouve triste que vous n ayez pas pris le temps de me lire avec plus d attention j ai fait une réponse sur le sens du mot stupide il qualifie le mot expression un point c' est tout . de plus je ne suis qu' un menuisier comme il en existe beaucoup et je suis ravis de savoir que certains collègues trouvent grâce a vos yeux
mais rassurer vous l' age m' a appris a être modeste car on ne sait jamais qui l'on a comme interlocuteur
bonne soirée et bonne continuation dans votre passion

bernardrebout
 

Le bois est un matériaux farceur, même mort , il travaille et même le dimanche et les jours fériés!!
Concernant les grincements , ma moitié qui a beaucoup de sens pratique , lorsque nos planchers grincent comme ils sont bombés par les déformations de la maison, saupoudre les fentes de talc et pouce la poudre à l'intérieur des fentes et les grincements disparaissent , le talc faisant office d'agent anti frottement et le grincement disparaît!
Avec sa densité de 2,7 pas de problème de pénétration.
Je l'utilise pour faciliter le glissement des pinceaux dans mes recettes de peintures
C'est également génial en été dans les chaussures en cuir pour les porter pieds nus.
Kentaro , je modifie un peu ton commentaire , Etienne n'est pas un grand Monsieur, c'est un Immense Monsieur , modeste par rapport à son volume de connaissances et d'expérience et je crois que nous avons une chance énorme qu'il s'intéresse à nous..... quand il signe , le menuisier, je rigole à chaque fois ,sachant qui il est vraiment!

vct68

Et ben, quelle tournure ça prend.
Merci à tous pour votre intervention. Je ne vais pas m’étaler plus longuement sur le commentaire de etiennedesthuilliers : j'avais mal interprété sa prose alors que c'était mon premier post sur le forum.
Cela dit il m'a donné des conseils. A moi maintenant de faire des photos et de passer à l'action.
J'ai remarqué que l'esprit de partage était bien là !
Je vous donne des nouvelles très vite.

dneis
 

ça ne va surement pas plaire à tout le monde mais face à tout ce que je lis je ne peux m'empêcher d'apporter quelques précisions.

ça me rappelle une poutre en chêne de section on ne peut plus généreuse et tout aussi pliée par le poids et plus de 100 ans passés.
La même, est redevenue presque droite une fois la couverture remaniée et passablement allégée.

Dans le jargon de la mécanique, cela s'appelle simplement le retour élastique: une fois la structure déchargée, elle reprend sa forme initiale. En gros, tous les matériaux "solides" ayant un domaine de déformation élastique présentent cette propriété, que ce soit de l'acier, du béton, du bois, une coquille de noix de coco ou bien un roseau.

Pour l'acier, je ne mettrai pas ma main à couper mais je ne crois pas qu'on en croise beaucoup à mémoire de forme.

La mémoire de forme me fait penser à aux alliages à mémoire de forme, qui concerne plutôt des matériaux métalliques justement.

J'ai l'impression -mais je me trompe peut-être- que Dalida fait allusion au fait que la poutre revient à sa forme initial au bout d'un certain temps. C'est lié au caractère plus ou moins visqueux des matériaux (qui en gros s'écoulent avec un temps caractéristique propre: le miel coule plus vit que le bitume par exemple). Ce qui nous amène aux notions de fluage et de relaxation (fluage évoqué par etiennedesthuilliers d'ailleurs).

Le matériaux bois est complexe. Il réagit fortement à la température et à l'hygrométrie. De plus, ses caractéristiques mécaniques varient selon l'orientation que l'on choisit par rapport aux fibres. Et sa microstructure est complexe aussi ! Bref, c'est un tas de cellules végétales. Et donc des fois c'est compliqué de comprendre et/ou d'expliquer ce qu'il arrive à notre bout de bois préféré. Mais en tout cas, il n'y a rien de mystique ;)

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
vct68

Bonjour,

Avec beaucoup de retard je vous montre mon escalier en bois. Je n'ai rien eu le temps de faire dessus, j'ai d'autres travaux prioritaires.
Ne jugez pas de la poussière, c'est un maison en travaux inhabitée :)

Cela vous permettra de voir la conception générale et l'assemblage.
J'ai réussi à retirer une contre marche mais pour le reste c'est très enfiché dans les feuillures.

Le bruit n'est presque pas présent lorsqu'on marche sur la marche très près du poteau central.
Je pense que le vissage devrait largement aider mais dois-je d'abord donner un peu de jeu à l'ensemble des contre-marches pour éviter les frottements ?

sylvainlefrancomtois
 

les contremarches ont l'air fines et en sapin , du coup il y a pas mal de retrait à priori ,donc elles ne font pas ou plus leurs offices de mise en tension de l'escalier !
Je ferais sauter les cabochons et je resserrerais les tiges filetées dans un premier temps !

Comment arrive le limon extérieur au mur ? il n'y a pas de demi poteau ?

Bricolo36
 

Bonjour Sylvain, moi aussi je suis étonné de ne pas voir de demi poteau l'ensemble me parait léger

kaj

J'ajoute mon petit grain de sel à ce débat très fourni.
Les solutions E et F pourraient convenir dans ce cas.

vct68

Super l'article, merci! Le plus dur sera de me lancer à faire des perçages/vissage... techniquement c'est bon mais esthétiquement il faudra que je remettre de la pâte à bois donc

kaj

Comme tu as accès en-dessous avec les solutions E et F il n'y a pas de vissage apparent au dessus. Le vissage des contremarches à l'arrière lui est visible, mais c'est moins gênant.

sylvainlefrancomtois
 

kajmed pour F il pourrait même coller les recharges à l’acrylique , qu 'en penses tu ?

kaj

Sylvain, oui vu que les recharges sont placées en tension, aucun besoin de serrage ni de vissage en façade. Les recharges ont aussi l'avantage de cacher les jours éventuels.

sylvainlefrancomtois
 

+1

vct68

Et si j'envisage la solution F, il faut que je prenne un bois dur ou un sapin conviendrait ? Une épaisseur à me conseiller ? Moi j'aurai tendance à prendre le plus fin possible pour ne pas altérer la marche, type 1cm. Il faudrait déjà que j'essaye préalablement de mettre des tasseaux pour en vérifier le résultat.

Donc étape 1 : visser les contres marches à la place des clous pour plaquer tout ça
étape 2 : envisager la solution F qui me semble plus esthétique n'ayant pas envi de moulure supplémentaire

J'ai juste ?

sylvainlefrancomtois
 

vct68 oui, et F c'est ce qui se rapproche le plus de la mise en tension classique (si tu as lu mon article en bombant les champs supérieurs) et pose facile (acrylique au pistolet) ,je ferais en hêtre comme les marches !

kaj

je pense que tes marches font 45 mm d'épaisseur, le nez également et que les contremarches font 15 mm, dis moi si je me trompe. A cette condition une rechange de 15 mm serais envisageable et il resterai 30 mm de nez ce qui est acceptable, reste aussi à voir comment arrive les contremarches dans le poteau central.
Ta démarche est la bonne.
Pour ce qui est de la résistance en compression de la recharge il n'y a aucun souci
Sylvain, si tu vois autre chose à dire, ferais tu de la même façon?

kaj

sylvainlefrancomtois t'es plus rapide que moi, j'étais en train de rédiger.

sylvainlefrancomtois
 

kajmed désolé donc +1 ;)

sylvainlefrancomtois
 

+1 y a assez de nez !

vct68

Bonjour à vous!
Ahhh les contres marches servent à rigidifier la marche pour diminuer la flexion ? Et donc peuvent diminuer le grincement... ?

Pour resserer les tiges, quelle tension doit-on appliquer ?

Les limons contre les murs sont fixés à du carreau de platre de 7cm et les limons qui montent sont tenus sur des supports en bois qui sont fixés sur la dalle de l'étage (béton)

sylvainlefrancomtois
 

ici explication de la mise en tension d'un escalier par les contremarches !
https://www.lairdubois.fr/pas-...

Resserrement des tiges maximum ! (vérifier le niveau avant de resserrer)

Santé !
 

Comme m'a toujours dit mon papa :
1/4 de tour avant la casse.

Bon courage :D

vct68

:) celle là il faudra que je la ressorte pendant un repas de famille

vct68

Bonjour, un petit mot pour vous dire que j'ai commencé à visser les contres marches aux marches dans la partie invisible de l'escalier jusqu'au quart de tour.
Je voulais voir le résultat avant de faire tout vu qu'on verra les vis ensuite.
J'ai mis 4 à 5 vis de 50 mm avec nettoyage préalable en espacant un peu les contres marches.
Ca rigidifie, ça s'entend, ça grince moins mais craque un peux, comme si le tout était trop solidarisé maintenant.
Par contre j'ai remarqué plus précisément que le grincement vient plutôt du haut de la contre marche qui rentre l'avant bas de la marche.
Je pense que la solution de rajouter une contremarche ou une moulure sera plus complète une fois que j'aurais tout vissé.
J'espère juste que je ne vais pas trop mettre tout sous tensions.

La marche fait 45 mm pour info.

Voilà pour les news, je vous laisse commenter au besoin

sylvainlefrancomtois
 

les meilleures solutions sont dans le message avec illustrations de kajmed !

Santé !
 

Les vis et les clous ne sont pas efficaces sur le long terme.

Pourquoi ne pas avoir choisi la solution E ou F de kajmed qui semble très pertinentes ?

kaj

Solutions du livre de Wilibald Mannes (je ne fait que transmettre)

vct68

Je vais aussi faire la solution F (dans un second temps) mais je voulais procéder par étape pour voir les différences. Rajouter des vis est assez mineur et si ça devait m'enlever tous les grincements je me serais arrêté là.
Par contre la solution F est plus complexe pour moi il faut que j'achète du bois et que je m'achète du matos pour être plus précis dans mes découpes.
En tout cas je ferais des essais avec un bois tout simple au préalable.

Je prend beaucoup de temps car toute la maison est en chantier donc je suis partout à la fois mais ça suit son cours :)

Bricolo36
 

Bonjour une solution à essayer, percer un trou dans les joints, du diamètre du tube et injecter de la mousse expansive?
Ce n'est qu'une idée
Bonne journée

kaj

Une proposition pour relever les mesures dans le cas F avec des piges et une sauterelle, bien vérifier la hauteur des deux cotés et l'équerrage marches limons. Chant supérieur bombé de 2 mm

vct68

Waouw trop sympa, merci pour ce schéma et toutes ces explications !
J'aurais dû prendre une prestation chez vous, je suis d'alsace, on est voisin :)
Bon c'est peut-être à ma portée, je vais voir ça.

Merci encore!

vct68

Bonjour à tous, j'ai testé brièvement la proposition de rajouter des contres marche et ça semble résoudre largement le souci.
Là c'est coupé à la va-vite juste pour vérifier que la solution est bonne.
Le plus long ça va être de prendre les mesures.
Je me demande si je vais pas d'abord me faire des gabarit en aggloméré ou osb à chaque fois pour éviter les erreurs.

Vous sauriez où acheter du bois correct pour cela dans les environs de Mulhouse ?
Quels outils vous utiliseriez : scie sauteuse et circulaire devraient suffire ? (je n'ai pas de scie onglet ni circulaire sur table, ni rabot dégo)

kaj

Et pourquoi pas du contreplaqué de 15 mm ? Une scie sauteuse, une scie sterling et un rabot à main feraient l'affaire. L'ajustement sur les coupes en pointe demanderons de la précision ensuite un petit cassage d'arêtes à la cale bien à plat.
Je laisse la parole aux collègues...

kaj

Une idée, les contremarches peuvent être de teintes différentes, peintes, d'un bois plus clair. Regarde ici ou encore

vct68

oui merci, effectivement si je change de teinte, alors je peux prendre le contre plaqué par exemple bonne idée. Peut-être même du MDF.

Ou alors retirer toutes les contres marches mais alors :

  • sécurité amoindri pour les enfants
  • plus de bruit
  • plus de chaleur qui montre
  • plus de réutilisation possible du dessous de l'escalier comme rangement
    Et surtout je ne crois pas qu'elles peuvent toutes sortir car elles ont été montées avec les limons directement. Pour celle que j'ai réussi à extraire j'ai eu bien du mal à la remettre.
kaj

Je ne pense pas que retirer les contremarches soit une bonne idée parce que tu as rigidifié l'ensemble en vissant ces dites contremarches et d'autre part il faudrait reboucher les entailles. Le cp me semble meilleur en résistance et en emploi que le mdf , mais je ne suis pas l'exécutant c'est toujours assez facile de conseiller c'est à toi de juger avec tes moyens…

sylvainlefrancomtois
 

+1

Santé !
 

+2 😁

vct68

Hello tout le monde. Ca fait longtemps que je n'était plus revenu pour donner des nouvelles. J'ai fait milles autres choses et l'escalier a pas bougé.
Par contre j'ai quand même fait deux essais.
Je me demandais si en nourrissant le bois ça n'irait pas mieux, du coup j'ai fait un test à l'huile (d'olive, ne rigolez pas), que j'avais sous la main juste comme prototype. J'ai carrément oublié que j'avais de l'huile de lin en stock.
Et ben mauvaise idée ! Ca ne donne pas de glissement mais plutôt de la résistance (peut-être que le bois gonfle) et cela fait des gros grincements.

Ensuite j'ai coupé du contre plaqué pour deux contres marches et ça marche pas mal, ça grince toujours un peu mais c'est moins pire.
Du coup je vais utiliser cette méthode.
Par contre c'est vraiment galère de suivre les courbures du bois, je vais essayer àavec un gabarit en carton pour tirer une ligne au crayon. En fait sous le nez de marche les hauteurs varies d'un centimètres à l'autre.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Bricolo36

Je ne vais pas répondre exactement à la question mais parler de mon retour d'expérience (REX) dans mon ancien taf.
Il s'agit de l'aménagement de deux chambres dans les combles de ma maison.
J'ai gardé les solives apparentes qui soutenait le plafond du RDC et le sol en lattes et terre battue du grenier.
Apres avoir descendu tout le sol j'ai posé et cloué un ctp sur les solives. Il m'a servi de plafond
Ensuite j'ai calé un 1/2 chevron pour servir de support au nouveau sol et c'est la que j'en viens à la question......
Dans une chambre j'ai cloué ce calage ainsi que l'agglo qui le recouvrait ensuite posé un parquet flottant.
Dans l'autre j'ai tout vissé......
Vous comprenez la suite.........la partie clouée grince l'autre non

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
455 vues
4 réponses

Contenus associés

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Navigation
Admin