L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Sensy

Besoin de conseils pour une finition.

Bonjour à tous!! Je suis en pleine fabrication d'une "river table" plateau en niangon (si je ne me trompe pas) de 80mm ep. Mais voila, j'ai un problème pour la finition, je compte la vitrifier en 3 couches mais étant donné que mon vitrificateur a une finition transparente plutôt mat, comment pourrais-je faire ressortir le veinage de mon bois avant la vitrification? Je voudrais avoir une brillance comme un bois huilé mais sans huile.
Merci d'avance si quelqu'un a une astuce, je suis prenneur.
Bon travail à tous.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

3 réponses

0
ebenober

Attention avec le niangon, bois gras ! Bien le dégraisser à l'acétone avant finition.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
etiennedesthuilliers

bonjour
si j ai bien compris on met un coup de vernis à la gomme laque , en général vernis a l alcool puis on utilise un vitrificateur malheureusement je ne connais pas la composition du vitrificateur . ce qui me pose question c' est le résultat que donne ce procédé, et la compatibilité de l 'un avec l autre et l' accroche entre les deux produits
j ai quelques doutes avec les vitrificateur a l' eau , mais vous allez pouvoir éclairer ma lanterne
il y a bien un petit chimiste dans les passionnés

Jean Galmot
( Modifié )

Notre ami bernardrebout devrait pouvoir nous aider.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0
Fof

Un coup de gomme laque au pinceau sur le bois brut avant ton vernis.

Sensy

Yes, bon a savoir, tu as déjà essayé du coup? Ca rend bien?

Fof
( Modifié )

La gomme laque est souvent ce qui réchauffe et réhausse le bois le mieux. On s'en sert souvent de fond en lutherie, justement avant un vernis en base aqueuse par exemple, qui reste très sobre et met peu en valeur le bois si on ne fait rien en dessous. t'as plusieurs teintes de gomme laque, du plus clair au plus foncé. La clair est en fait décirée, c'est de la super blonde et elle est quasi translucide. La lemon par exemple est plus coloré, ambrée (mais est encore translucide, bien évidemment).

Nicoel

On peut passer du vernis acrylique sur la gomme-laque, intéressant !

Process particulier dans ce cas ?

Fof

La gomme laque c'est compatible avec à peu près tout en fait, tant que ce n'est pas à base d'alcool, qui est le solvant de la gomme laque.

Fof

Enfin j'ai jamais entendu parler d'incompatibilité avec la gomme laque, et je n'y ai jamais été confronté non plus. j'en ai même déjà fait sur de l'epoxy, ça pose aucun souci.

Nicoel
( Modifié )

+1 pour la gomme-laque. De plus c'est un produit "naturel" donc contact alimentaire sans risque.

Fof

Alors attention, naturel ne veut pas dire non-toxique. Je vais prendre la térébenthine pour exemple, produit naturel et pourtant assez toxique.

Nicoel
( Modifié )

Fof +1, d'où mes guillemets ;-)

Tu peux ajouter les venins, le curare, la digitaline, etc... toutes substances 100 % naturelles.

En ce qui concerne la gomme-laque, on a affaire à une substance qui enrobe les bonbons et les médicaments depuis fort longtemps donc risque limité.

Merci pour l'indication de compatibilité. Tu as un process particulier entre gomme-l et vernis à l'eau ?

Fof
( Modifié )

Tiens je ne savais pas pour l'enrobage des bonbons et autres médicaments, merci !
Non rien de spécial, une fois la surface préparée pour un vernissage, on peux y aller gaiement au pinceau. Une couche bien chargée pour bien faire ressortir les couleurs, on égraine (l'avantage de la gomme laque c'est que ça sèche vite, même si ça tend en plusieurs jours quand on fait un vernis au tampon) et on peut passer au vernis à proprement parler, pinceau ou pétard (la gomme laque, certains l'appliquent au pistolet, aussi, avec de bons résultats).

Nicoel
( Modifié )

Fof Noté !

J'ai découvert la gomme-laque il y a peu et, pour mon usage en tournage, elle ne présente que des avantages, j'adore.

Il me semble qu'une des limites et que sa résistance mécanique est plus faible que du vernis synthétique.

Et, important pour une table, elle se dilue dans l'alcool donc repas no-A !

:-)

Fof

Oui c'est un peu moins costaud que les vernis synthétiques (et encore, bien souvent les monocomposants qu'on trouve partout dans le commerce sont souvent pas extra en dureté, et finalement assez fragiles). Mais on arrive a donner une certaine dureté à un vernis au tampon en faisant des séances de "bodying" musclé en fin de session de vernissage (entendre par là décharger son tampon complètement et faire des passes très rapides et ferme sur son vernis, ça le tasse et le durcit bien).

Nicoel

Finition à l'huile de coude donc :-)

Je vais bientôt lancer une fiche sur ADB à propos de la gomme-laque, ça permettra un échange enrichissant je pense.

Sensy
( Modifié )

Yes! Supers conseils, merci beaucoup! Je vais mettre tout ça en pratique et une fois fait je publierais le projet fini, à bientôt et encore merci!!

Tarazhilt

Si c'est bien du niangon, alors attention, c'est un bois "gras". Faire un essai sur une chute pour vérifier l'effet obtenu!

etiennedesthuilliers
( Modifié )

Tarazhilt
bonjour , faire un essai c est l’idéal, mais la tenue dans le temps est un autre problème.le niangon même dégraissé au tricolore pose des problèmes il exsude un jour placé au soleil , pour ma part je ne vernis jamais du niangon que j' ai finalement bannit de mon stock de bois

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
260 vues
3 réponses
0 vote

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation