L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Fresh

Quel bois pour une "boite à lire"?

Bonjour à tous,

J'aimerais votre retour d'expérience, je voudrais fabriquer une boite à lire qui restera forcément soumise aux intempéries et l'objectif est qu'elle dure dans le temps.

Une structure sera faite en lambourde classe 4.
à la base je pensais faire les cotés, le fond et le toit en OSB3 juste parce qu'il m'en reste pas mal d'un projet précédent. L'OSB sera peint ensuite avec une peinture à boiserie blanche.
Mes deux questions sont:

Pour le toit, j'ai peur que ça pourrisse rapidement, quelqu'un as-t-il déjà vu comment vieillit l'OSB3 laissé à l'extérieur?
Pour la peinture, est-ce que ça accroche bien sur de l'OSB?

Merci pour votre retour et bonne journée à tous.

Fresh

Merci à tous pour vos réponses !

Je vais oublier l'OSB pour ce projet, ce serait dommage que ça soit pourris dans 2 ans.
Vu que je n'ai pas de rabo/dégau, je pense que je vais partir sur des lames class IV de GSB.
Et effectivement, le but est que ce soit étanche sinon les livres.....

Je ne connaissais pas bien le principe des travaillons, je vais plus me renseigner, merci pour l'idée.
Bonne journée à tous.

Florian

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
?

5 réponses

2
hedjour

Sinon vous avez toujours le principe des tavaillons pour le toit.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
SebD

Le châtaigner est donné inputrécible (c'est avec ça qu'ils font les piquets de cloture si je ne m'abuse) ça pourrait être pas mal. c'est peut être sur la question des jointures qu'il faudra faire attention à rendre étanche pour ne pas mouiller l'intérieur.

Oak

Tout à fait. L'exposition à l'eau nécessite une bonne ventilation ou une étanchéité.

Du Red Cedar saturé peut aussi faire l'affaire.

AtelierOSantal
( Modifié )

Chataignier résistant à l humidité mais sujet aux fentes sur bois de bout

SebD

Celà le rend impropre à ce genre d'usage selon toi ou il y a des techniques de compensation à mettre en oeuvre?

Erebor

J'ai une terrasse en châtaigner brut de sciage depuis 3 ans et elle se porte très bien. Sur de grandes longueurs (4m) le bois a travaillé d'a peine 1cm (et aucune fente) donc moi je partirai sur le châtaigner, c'est très agréable à travailler et la teinte gris clair qu'il prend au fil du temps est très jolie (enfin ça c'est mon avis).

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2
Oak

Salut.

Ça vieillit mal. Ce n'est pas fait pour.

Dans le cas ou tu voudrais tout de même l'employer il faut que tu apporte une attention particulière aux chants.

Dans le meilleur des cas tu le double avec un autre matériau. Une chute de Linoléum par exemple.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
Kentaro

Tu peux recouvrir le coffre en OSB avec un bardage en dosse, pas très cher.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1
rapabois

Bonjour,
pour les mangeoires, qui sont également très exposées aux intempéries, la LPO Auvergne préconise "mélèze, pin, cèdre rouge, chêne", voire le CP marine.

Quelles essences étaient-elles utilisées pour les chalets et refuges de montagne anciens ?

hedjour

Le mélèze qui pousse sur place.

Oak

Le cèdre rouge non raboté et huilé.

Jean Galmot
( Modifié )

Valchromat?... ok je ➡

Oak

Grâce au Rubio pluie intense alors

Erebor

😂

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
189 vues
5 réponses

Publications associées

0 collection

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi
Navigation