L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

cosmith

Kezuroukai - compétition japonaise de rabotage


Il y a du niveau dans l'affutage !


Discussions

cosmith a publié la trouvaille "Kezuroukai - compétition japonaise de rabotage".
il y a 5 mois
fab83

les japonais dans toute leurs splendeurs sa ne sert à rien hormis à être jusqu’au-boutiste dans se qu'ils entreprennent 😀

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Je connaissait cette video , Les japonais m'éclateront toujours !!

Une question à 100 balles : combien de personnes savent quels sont les outils présentés a environ 40 secondes de la vidéo ?? (indice :indispensable aux charpentiers)

Corps et Bois
( Modifié )

sylvainlefrancomtois Cordeau à tracer avec porte encre🙂 on peut même parler de ficelle à tracer car elles sont assez fines. Je ne connais pas le nom dans sa langue originelle.

Corps et Bois

sylvainlefrancomtois ce sont vraiment de belles pièces!

Corps et Bois

sylvainlefrancomtois Sumitsubo, c'est son nom. J'en ai un plus moderne pour le traçage sur pièces et épures. C'est vraiment très fin comme tracé, un régal!

sylvainlefrancomtois
( Modifié )

Corps et Bois Bref l’ancêtre du cordex moderne ! 👌

Oak
( Modifié )

sylvainlefrancomtois j'en ai tapé des kilomètres de celui-là 😆

Les petits bonheur du cordex. Le vent qui se lève au moment de taper. Le remplir ras la gueule et ne plus pouvoir le rembobiner, le voir se vider dans la sacoche ou le faire tomber du toit et n'avoir que le crochet dans la main 😍

Anthropovergnat

Ah, l'esprit de compétition... je crois que je ne comprendrai jamais ! Ceci étant cela dénote un remarquable savoir-faire.

Kentaro
( Modifié )

Ce n'est pas nécessairement l'esprit de compétition ni le résultat qui est important...

Ce qui est important, pour les japonais, c'est "la manière de faire", et d'atteindre la perfection dans cette "manière". C'est le "yarikata".

C'est comme les joueurs de golf qui jouent sur les toits, comme dans un bowling. L'important n'est pas de jouer, de gagner, mais de "bien faire", d'obtenir le geste parfait. D'où ces japonais qui miment le jeu de golf sur le quai du métro...

Même chose pour les joueurs de Pachinko, ou les adaptes de la cérémonie du thé.

Ce qui fait que dans ce cas du rabot, ce qui importe, ce n'est pas la longueur du copeau, mais "comment" on l'obtient. Bien sur, le juge de paix qui permet de juger de la manière, c'est la longueur, mais celle ci est secondaire.

En tout cas, cela n'a rien à voir avec un concours à l'occidentale.

On dira que cela n'a pas de sens, mais pour eux, cela en a bien un... Et ce qui est intéressant, c'est d'essayer de comprendre... 😉

fab83

Nos cerveaux d'européens pour qui bien souvent seul le résultat compte ont bien du mal à comprendre 😁
Personnellement j'ai tendance à préférer se côté la des japonais plutôt que leurs jeux télé extravagant 😁
Mais bon on ne les apprécierais pas autant s'ils n'avaient pas cette dualité

Kentaro
( Modifié )

fab83 Le Japon est un millefeuille... 😉

A noter que l'un des premiers créateurs et promoteurs des jeux TV japonais débiles dans les années 90, fut Beat Takeshi, alias Takeshi Kitano, un des plus grands cineastes japonais, auteurs de films d'une immense séduction (Sonatine, Dolls, Zatoichi, Hanabi) et primé à la Mostra de Venise...

youtube.com/wa...h?v=kSXw6_j6vMM

Terkou
( Modifié )

une question bête, pourquoi rabotent-ils en tirant?
je suis totalement novice dans les métiers du bois, mais je pousse mon rabot.
J'imagine qu'il y a une logique qui doit être la même que les scies japonaises où on tire. mais je ne sais plus trop le pourquoi du comment.

Kentaro
( Modifié )

Parce que les Japonais font tout à l'envers... (ou peut-être parce que c'est nous qui faisons tout à l'envers, on ne sait pas trop...).

Par exemple, quand ils disent non, c'est comme s'ils disaient oui... Quand ils ont la grippe, ils ne prennent surtout pas de douche ou de bain chaud. D'ailleurs, il se lavent avant d'entrer dans le bain... ils roulent à gauche... Bref, y sont pas comme nous... 😉

Donc, pour répondre à ta question, ils tirent, parce qu'un jour, ils ont eu envie de tirer, et nous, de pousser... Y a pas d'autres raisons... 😉

Kentaro
( Modifié )

Je conseille d'ailleurs, à ceux qui veulent comprendre pourquoi les Japonais "ne font pas comme nous", l'excellentissime livre de Luis Frois, jésuite du XVIIième siècle, qui réalise le premier traité d'"anthropologie", en découvrant l'altérité d'une civilisation qui est tout autre que celle de l'Europe.

abebooks.fr/97...-2906462055/plp

iai13

Même si ce n’est pas forcément le cas des charpentiers qui doivent se déplacer en travaillant sur de grandes longueurs, je pense qu’il ne faut pas négliger le fait que traditionnellement les artisans japonais ne travaillent pas debout mais accroupis, assis, en seiza ou tateiza, en coinçant la pièce de bois avec un ou deux pieds et dans cette position il est plus facile et moins fatiguant de tirer que de pousser sur l’outil.
Moins évident avec un rabot, plus accessible avec une scie : travailler en tirant force moins sur la lame ce qui permet notamment d’être plus précis et d’utiliser des lames moins épaisses sans risquer de les tordre.
Ceci dit les japonais ne travaillent pas toujours en tirant, ils utilisent les ciseaux à bois en poussant et de notre côté, la plane de chaisier, la vastringue et le racloir de tonnelier, outils comparables au rabot s’utilisent en tirant …

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
558 vues
16 commentaires
Autres trouvailles de cosmith
Voir aussi