L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Olivier80

Trois petits tours (à bois) et puis se tordent...


Bonjour
On partage les réussites mais il est intéressant d’apprendre des erreurs des autres.
Je devais tourner un pot/vase de 25cm de profondeur et un col d’environ 11cm.
C’est la première fois que je tournais si profond à la limite de la hollow forme.
Comme tout le monde je compte mes sous et je trouvais qu’investir 200€ dans un outil spécifique de creusage profond n’était pas justifié et que je pouvais faire avec ce que j’avais.
Et ben j’ai réussi mais j’ai eu une grosse frayeur vers la fin du creusage ma gouge a accroché au fond et un très violent stop s’en est suivi.
Quand on voit l’épaisseur du métal qui a été tordu on peut imaginer les forces en présence et que j’ai eu de la chance d’être au fond du trou, ce qui a empêché de sauter vers le po^vre tourneur. De plus ce n’est pas un outil bas de gamme, l’acier est de qualité et cela me fait réfléchir aussi à propos des tûtos que l’on voit pour fabriquer ses propres gouges avec du métal de recup....

Voilà un petit partage qui j’espère sera utile à d’autres tourneurs. Je commence à économiser pour acheter ftfi.fr/bois/a...modele-6601.htm


Discussions

Olivier80 a publié la trouvaille "Trois petits tours (à bois) et puis se tordent...".
il y a 5 mois
Boris Beaulant
( Modifié )

Salut Olivier80, merci de nous partager ta mésaventure. C'est toujours instructif de voir ce qui peut arriver.

Par contre, je me suis permis de déplacer ta publication dans les trouvailles. Ca n'avait pas sa place dans les création si le sujet ce centre sur l'incident. J'espère que tu comprendras.

Bons copeaux pour la suite !

Olivier80

Boris Beaulant je ne suis pas vraiment convaincu qu un retour d’expérience soit plus à sa place dans trouvailles plutôt que parmi les réalisations

Boris Beaulant
( Modifié )

Barf, c'est certes pas une pleine trouvaille au sens découverte. Mais c'est clairement pas une Création dans le sens où la définition a été mise. Et c'est avant tout ce qui a motivé le déplacement. Pour que la rubrique Créations ne devienne pas un fourre-tout. Mais reste bien un réceptacle à projet terminés. C'est sa force.
Mais je comprends ton point de vue. Reste qu'il n'y a pas de lieu dédié aux accidents. Forte heureusement, il n'y en a pas tant que ça.

Par ailleurs, ce n'est pas la première trouvaille du genre :


Après, en publiant le petit vase comme sujet principal et en ajoutant l'incident en retour d'expérience, là on aurait été dans la logique. L'incident n'est pas le propos principal de la publication et le vase a sa place dans les créations.
En présentant ça, je sais qu'on va chercher à jouer sur les mots. Mais la nuance de classement est de taille.

Je ne tiens pas à faire le relou avec ça. Juste à garder la justesse de ce qui fait l'intérêt global de la plateforme. On sait où est quoi.

julienbouche

Wow. Impressionnant. T'as du te faire une belle frayeur.
Merci pour le partage, qui est un bon rappel et qui, heureusement, ne se finit qu'avec la casse d'un outil.

cocoM
( Modifié )

garde ton outil tel quel, laisse le dans une caisse à outil et dans 100 ans les boiseux du futur se demanderons "mais à quelle utilisation très spécifique était destiné cet outil à l'angle si particulier" ;)

Trêve de plaisanterie, pour ce genre de creusage je préfère utiliser un anneau (un termite oneway en l'occurence), en cas d'accroc je trouve que c'est moins violent que tous les outils qui raclent plutôt que couper. Par exemple j'ai déjà eu un gros accro avec dans une loupe de frêne, et bien l'anneau a cassé mais le choc a été finalement assez peu violent et le support d'anneau n'a pas bronché.

Sans aller jusqu'à l'outil de creusage profond à 200€, il existe des porte outils spécifiques (type RS768 chez sorby) qui vont rentrer dans la pièce à creuser, et ainsi limiter le levier entre zone de coupe et manche, ça donne plus de contrôle et limite le risque de ce genre d'accidents.

Olivier80

Merci cocoM jai aussi un anneau mais je ne sais pas bien m’en servir je n’arrive pas à avoir une belle coupe il glisse beaucoup sans rien enlever. Je pensais que c’était réservé aux petites pièces style gobelet.
J’ai utilisé un porte outil plus court qui rentrait de 10cm dans le vase, c’est d’ailleurs sur ce porte outil que ma gouge s’est pliée.

cocoM

oui pas facile l'anneau, surtout très compliqué à affûter je trouve. Le termite est vendu avec une meule conique blanche, mais sur une perceuse elle ne tourne pas assez vite, il faut acheter un cône diamanté pour réussir à affuter avec une simple perceuse, ou bien utiliser la meule avec une défonceuse sous table.
Après il faut réussir à bien capter le geste : imagine un cadran d'horloge, à la gouge à creuser tu travailles quelque part entre 9h et 10h ; et bien à l'anneau c'est plutôt à 7h30/8h. La "pointe" du cône formé par l'anneau étant tournée vers le bois qu'on va couper.
Je me suis fait quelques "bol" en bois tendre à l'anneau pour bien voir ce qui se passe et comprendre la logique de cet outil, maintenant je n'utilise quasiment plus que ça pour les creusages en bois de bout (je suis bien tenté par les crochets mais ça attendra que la bourse soit d'accord).

Olivier80

cocoM merci pour ces conseils. Je ne comprends pas bien,“La pointe ... formé par l’anneau”, l’anneau est à la base du cône Côté le plus large, moi je tourne le sommet du cône (plus petit diamètre) vers le bois et talonne sur la surface du cône.

cocoM

Olivier80 ok, c'est bien ce que je voulais dire, quand je parlais de la pointe je pensais au sommet du cône, même moi en me relisant je ne trouves pas ça clair.

etiennedesthuilliers

bonjour
vous avez fait plusieurs erreurs dans votre approche
l outil n est pas adapté au travail
le bras de levier était trop important
la partie emmanché a subit un traitement thermique différent du corps de l outil
la partie coupante était trop importante par rapport a la souplesse de l' outil qui lui suite a la vibration a raccroché
le manche de l'outil était prévu pour un tournage normal et non pour un tournage profond la moralité de l histoire est qu'il faut bien vérifier avant d exécuter ce genre de travail et utiliser un support adapté plus proche de la partie a usiné que le travail du tourneur n est pas aussi facile qu'il ni parait et que la reflection doit vous guider avant l' action il ni a pas de mauvais outils mais une façon inadapté de l utiliser
bien amicalement et toutes erreur doit être un moyen de progresser

ebenober
( Modifié )

Quand un outil s'appelle HAMLET, ce n'est pas très étonnant que l'histoire puisse tourner à la tragédie ! 😆
Heureusement tu t'en sors bien.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
0 coup de coeur
468 vues
11 commentaires
Voir aussi