L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

neophyte

Le bois va remplacer le béton ?


Tour de 85 métres en bois, sans béton.
A l'heure ou le sable devient rare !
Ou le ciment consomme trop d'énergie à sa production, et rejette trop de carbone.
Le BTP Français commence à lorgner et produire en bois des immeubles.
Le bois matériaux d'avenir ?

Mis à jour

Discussions

neophyte a publié la trouvaille "Le bois va remplacer le béton ?".
il y a 8 jours
charpentejess
( Modifié )

Bonjour,

Tout d'abord merci pour cette trouvaille.
Bien qu'étant conscient des impacts dramatiques du "tout béton" à de nombreux échelons, je serai en ce qui me concerne plus modéré sur le propos "bois matériau d'avenir".
En effet il me semble que la gestion de la ressource bois au niveau mondial est déjà très discutable actuellement (voir à titre d'exemple une trouvaille publiée ici sur la gestion du bois en Roumanie), je n'ose imaginer l'impact s'il fallait produire suffisamment pour remplacer le béton.

Je me méfie également du "green washing" à outrance par les gros du BTP, qui nous vendent la fameuse "maison en bois écolo"...
En effet, j'ai le sentiment que certains entretiennent à dessein l'amalgame entre la performance thermique des structures ossature bois (que je ne remet pas en cause) et un habitat soi disant respectueux, écologique, responsable etc …
Ok une MOB ne consomme pas grand chose une fois construite, ce qui est très bien (et encore il faudrait voir la durabilité sur au moins un siècle de ce genre bâtiment) mais il ne faut pas s'imaginer que la construction en elle-même est "écologique" parce que c'est du bois , ce qu'on essaie trop souvent de nous faire croire.

Non seulement le peu de bois qu'il y a dans la structure n'est presque jamais géré de manière durable (sauf scierie locale).
Ensuite, cela génère l'utilisation de quantités astronomiques de panneaux de particules (agglo, OSB...), constitués à grand renfort de produits chimiques.

Pour finir, afin d'obtenir la performance thermique qui nous fait rêver (et satisfaire au passage notre chère norme RT 2020 ), le principe est l'étanchéité à l'air : on y va a grand renfort de silicones, mastics PU, mousses PU, membranes, scotchs, patchs, j'en passe et des meilleurs.
Tout une faribole d'accessoires dérivés du pétrole est mise en œuvre pour créer un bâtiment "écologique".
Quid de l'impact de la fabrication de ces dérivés en eux-mêmes? de la fabrication des panneaux de particules? J'ose à peine évoquer les coffrages en polystyrène noyés dans la terre pour isoler la dalle...

Pardonnez ma digression mais cela me tenait à cœur de revenir sur cet amalgame qui me semble dangereux entre bâtiment énergétiquement performant et bâtiment écologique.

Merci à ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout,

Un charpentier qui un jour s'est barré parce qu'il en avait marre de passer des cartons de mastic et des kilomètres de scotch pour faire de "l'écolo".

Grabouille

Bonjour,
Je crois que vous avez raison.
Personnellement, je manque de repères et de chiffres sur ce que "coute" (écologiquement parlant) une construction en béton, en ayant les mêmes performances énergétiques.
Mais il parait évident que dans une MOB, on utilise beaucoup de plastique...

neophyte

Bon, ben je vais contre argumenter 😊

Amateur, ayant fait moi même ma maison en bois, j'ai connu les travers a éviter !
je n'ai pas utilisé : d'aggloméré, polystiréne, laine de roche , mousse expansive peinture glycéro, ou lasure.
L'osb est avec un taux quasi nul de COV .
Il est vrai que j'ai du utiliser quelques rouleaux pour étanchéifier les membranes : c'est Suisse , ils sont à base de tissus ou papier avec encollage.
J'ai aussi du utiliser quelques cartouches de mastic : sans COV.

la guerre du BETON / BOIS :

Le sable devient rare.
Le ciment nécessite des fours, de l'énergie, et rejette du carbone.
L'acier même probléme : minerai de fer devenant rare, four, charbon, et rejet de carbone.

Le Bois est renouvelable, et en plus il emprisonne le carbone !

L'argumentation des grosses boites de BTB :
Le bêton va devenir trop cher, manque de main d'oeuvre, taxe carbone.

Le bois : fabrication des modules en usines.
Sur le chantier : montage plus rapide, plus silencieux, moins de nuisance, moins de main d'oeuvre.

Il faut se mettre en tête, que certaines matiéres vont quasiment disparaitre !
Les mines ne sont pas inépuisables.
C'est acté, que dans 20 ans les entreprises automobiles ne feront plus de moteurs à essence!
Dans 5 ans, ils seront interdit à Paris.

De gré ou de force, nous n'auront pas le choix, la nature aura le dernier mot.

trente six seb

La discussion est intéressante. Il n'y a pas de solution parfaite. Et vos arguments sont tous entendables et alimentent ma réflexion.

Ce qui me choque, c'est de foutre un gratte ciel dans un si beau paysage ! Il n'a rien à foutre là !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
218 vues
4 commentaires
Autres trouvailles de neophyte
Voir aussi