L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

2 réponses
azes
( Modifié )

Bonjour il y a des ciseaux à bois de tout prix et de toutes qualités.

Parlons acier, tu auras déjà deux catégories de ciseaux à bois.

  • Les aciers au chrome dit rapide.
  • Les aciers au carbone.

Chacun ont des avantages et inconvénients, pour faire court :

Ceux au chrome (HSS, Chrome Vanadium etc.)
(+) Ils tiennent assez longtemps d’affutage
(+) Ils tiennent mieux la trempe à la montée en température (important pour les gouges de tournage par exemple)
(+) À plus de 12% de chrome ils sont dit « stainless » car il ne rouille plus.
(-) On ne peut pas obtenir un affutage aussi fin qu'avec les aciers carbone.
(-) Les aciers sont souvent très dur > 60 HRC et donc moins facile à affuter.

Ceux au carbone (SK4, 01, A2, PM-V11, white, blue...)
(+) Ils sont souvent plus facile à affuter quand ils sont sous les 60 HRC
(+) L’affutage est plus fin, meilleure coupe, plus précise
(+) Il y a un panel de choix de dureté large
(-) Il rouille dès le contact avec de l’eau. (affutage à la pierre à eau par exemple).
(-) Les aciers plus tendres tiendront moins longtemps et demanderont un affutage plus régulier.

Voilà sur cette base tu vas pouvoir, selon tes utilisations, faire ton choix et écarter une bonne moitié de ciseaux potentiels.
Tu pourras aussi filtrer sur des choix pratique (japonais, biseauté, droit, long, court, type de manche...)
Ensuite selon ton budget il n’en restera sûrement qu'une petite sélection qui peu importe le choix te conviendra très certainement.

Pour ma part j’irai vers les Sweet heart de Stanley. Acier au carbone et dans une gamme de prix qui me convient et avec en bonus des biseaux latéraux assez bien descendu jusqu'au plat. Ils semblent bien adapté à des travaux fin à la main.

Mis à jour
azes
( Modifié )

Salut,

Je lis énormément et regarde des vidéos en anglais que j’ai la chance d’assez bien comprendre. A force j’ai acquis le vocabulaire anglais technique... au final je ne connais même pas certains termes en français et seul les mots anglais me viennent. Pourtant en faisant l’effort de faire des recherches je ne trouve parfois rien en français.

Ce que je trouve ironique dans cette histoire c’est qu’on se nourrie aujourd'hui des anglais et/ou américains et de leurs connaissances dans les domaines du bois et eux-même comme M. Schwarz font énormément référence à de la littérature française comme les livres de M. Roubo.

Les livres de Andre Roubo sont dans le domaine public il me semble et sont accessible via Google gratuitement.

Mis à jour