L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
mobilarte

Rabot Japonais - Kanna meets Krenov


Parmi les trois types de rabots couramment utilisé: anglo-américain en métal, européen en bois, japonais ou Kanna, c'est ce dernier que je préfère, relativement léger mais très efficace. Comme pour les rabots européens, le réglage fin du corps est une science que je ne maîtrise pas encore. Car contrairement aux rabots en métal, on devrait creuser la semelle du rabot Kanna pour améliorer sa performance.

Le corps du rabot japonais, dai, est en général fait d'une seule pièce. N'ayant pas le courage de tailler le dai dans un bloc massif, j'ai opté pour la solution popularisée par James Krenov qui consiste à assembler le corps par collage. C'est moins classe, mais sacrément plus rapide.

Les fers de rabots japonais ne sont malheureusement pas disponible facilement, j'ai donc choisi trois fers qui s'en rapprochent le plus: Hock Tools, 1 1/4", 1 3/4" et 2" de largeur, 3 1/2" de long.

Les angles sont 45 pour le fer et 35 en face. La lumière est minimale, maximum de 1mm. Il faut prévoir 1-2mm de flottement latéral pour le fer afin de compenser un alignement ou un affûtage moins que parfait.

La position de la barre transversale et l'ajustement du coin qui vient donner la pression sur le contre-fer est choisi afin de maximiser la force d'appui. La précision de l'ajustement se fait à l'oreille, un son aïgu indique une assise parfaite.

P.S.: je viens de voir un commentaire @Pierro dans la création de @Nico39 avec un lien vers un bon article pour la préparation de la semelle du rabot japonais.

Mis à jour

Contenus associés

On en parle ici

mobilarte a publié la création "Rabot Japonais - Kanna meets Krenov".il y a 4 mois
Zeloko
 

Jolis !

FlashOver
 

Je n'ai jamais utilisé un tel rabot mais je reste médusé par la qualité de coupe qu'ont l'air d'avoir ces outils en regardant régulièrement les articles ou vidéos trouvés sur le net. J'ai bien l'impression que tu es arrivé à reproduire un outil de haute qualité, bravo 😉👏

graeme
 

il m'en faut un.

Nico39
 

Sympa. Si j'ai bien comprit les deux grandes différences avec un rabot européen c'est un fer très reculé et une semelle un poil creusée en deux zones c'est bien ça?

Pierro
 

Bravo @mobilarte pour cette belle réalisation. Je trouve que fabriquer ses outils est tout autant plaisant que fabriquer un joli meuble. Merci d'avoir remis le lien, il est extra.

@nico39 c'est essentiellement pour limiter le frottement et rendre plus efficace la découpe d'un magnifique copeau ultra fin.

Vic66
 

Bravo ! Superbe

mobilarte
 

@nico, rabot européen et américain s'utilise en poussée, le rabot japonais par analogie aux scies japonaises en traction. En générale on a plus de force dans ce sens. Pour un droitier la main gauche est placée derrière le rabot, la main droite à plat sur le devant du rabot.

Il est peut être utile de rappeler aux débutants que 90% de l'efficacité du rabot est dans le bon affûtage du fer. C'est pas pour rien que les apprentis charpentiers japonais passent leur première année à affûter et regarder :-)

@Pierro, tu as absolument raison. On ne peut pas toujours fabriquer tous ses outils, mais il y a pas mal d'idées sur ce site pour se fabriquer un rabot, un trusquin, une scie à cadre ou un maillet.

sanglier
 

j'ai fabriqué un rabot en charme en 2 parties collées et boulonnées photo sur ma fiche: realiser ses outils sois même

mobilarte
 

J'arrive pas à lire la date, c'est vraiment 1895 :-)

Nico39
 

mobilarte, j'avais bien comprit le sens d'utilisation d'un rabot "classique" et japonais (j'ai une scie japonais). Par contre au vue des photos la partie avant du rabot (celle qui est en contact avec le bois avant le fer) semble bien plus longue que sur les rabot "classique". Une raison technique? Quel avantage?

mobilarte
 

oui, car l'appui sur le bois à raboter doit se faire en mettant de la pression sur devant du rabot. Sur un rabot avec une forme si épurée, on doit encore pouvoir placer la main et fermement tenir. Avec le rabot européen, on a généralement une "corne" qui permet de donner cette pression, mais ça m'arrive aussi souvent de tenir mon rabot "Lachappelle" à l'envers.

Tipauste
 

Très jolie, j'aime beaucoup 😉

sanglier
 

c'est 1993 ... beaucoup de mes outils sont marqués par pyrogravure ou lettres à frapper au marteau la corne est utile en fin de course pour le retour

sanglier
 

45 ° pour l'attaque du fer : d'accord ...mais le 35 ° correspond à quoi ? .... le contre fer pour casser le copeau surtout à contre fil est bombé ....si biseau il prolonge l'eclat d'accord avec le serrage des fers proche de semelle pour eviter qu'il vibre

mobilarte
 

35 degré correspond à l'angle de la lumière.

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 023 vues
15 commentaires

Contenus associés

0 plan
0 pas à pas
0 fournisseur

Tags

Autres créations de mobilarte 
Voir aussi