L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Flem 31

Porte de garage coulissante isolée

par Flem 31

Afin de remplacer l'ancienne porte battante métallique de mon atelier j'ai opté pour une porte coulissante.

Deux exigences dans cette réalisation.
1 - Je ne souhaitais voir QUE du bois, pas de vis, ni de clous et encore moins de mécanique (roues, rail...)
2 - Afin de pouvoir travailler l'hiver il me fallait une porte isolée le mieux possible.

J'ai donc opté pour une adaptation des murs de maisons en bois, un coffrage sur une ossature en bois de charpente fixés entre eux par des équerres métalliques incrustées dans le bois à la défonceuse.

L'extérieur est réalisé avec des lattes de planché en sapin rainurées, emboitables entre elles et visées de l'intérieur. Des plaques de fibres de verre semi-rigide garnissent l'intérieur du coffrage.

L'intérieur est réalisé par un lambris sapin fixé via des pattes métallique pour, la encore, ne voir aucune vis apparente.

La mécanique est basée sur de grosses roues métalliques incrustées dans la structure et les galets sur le dessus coulissent sur un rail métallique fixé sur le bas de la charpente. Au final, malgré ses presque 200 Kilos la porte se pousse d'une main mais on a plus la sensation de déplacer un mur qu'une porte...

Merci à LeHLM pour son aide précieuse sur la partie mécanique.

Mis à jour

Contenus associés

On en parle ici

vasavoirkikela

bien joué , l'atelier s'en trouve relooké ;-)

Zeloko
 

Beau boulot ! mais j'ai deux petites questions :

  • Y a quand même une poignée à l'intérieur pour ouvrir ?
  • comment as-tu fait pour isoler le tour de la porte vu qu'elle coulisse ?

Alex52

Superbe réalksation, que je met de coté car d ici quelques années j'en aurrai une similaire a faire, et je ne savais pas trop comment m' y prendre. Pourrais-t-on avoir des photos détaillés du système de roulettes ? Et, y a-t-il un guide au sol?

Flem 31

Bonjour Alex52 et merci ;-)
Je viens de publier le plan pour expliquer la partie mécanique (roulettes et galets)

Flem 31

Bonjour Zeloko, Les deux questions clefs ! ;-)

  • Pour la première je tâtonne encore, tous les essais avec différents poignées (Gros boutons ou barres de salle de bain transforme instantanément ce mur épuré en une grosse porte de garage ! Je vais probablement opté pour une solution "poignée incrustée " comme cela se fait d'ailleurs sur les portes coulissantes intérieures..

    Je compte également ajouter un système motorisé avec un rail camouflé (Je suis un peu Geek ;-)

  • Pour l'isolation côté ouverture ce sera une butée sur un montants gainé de mousse/caoutchouc. Pour l'autre côté je teste plusieurs solutions basées sur les systèmes d'isolations de bas de porte (Système à "poils" ou à caoutchouc qui se plaque en fin de course) Je vous ferai mon retour sur ce qui fonctionne le mieux !

Zeloko
 

Ok, merci pour ces explications !

  • De l'extérieur la poignée n'est pas indispensable puisque la porte recouvre le mur. Mais c'est vrai qu'il faut faire 3 pas pour aller chopper un côté ou l'autre ;)
  • Et comment est isolée la partie rail du coup ?

bene569
 

Belle réalisation, félicitations
Je vois un petit soucis potentiel, le sapin est potentiellement fragile en utilisation extérieure à l'horizontale! Si la porte exposée ouest.
Est ce que dans ton montage tu as les languettes sur le haut et les rainures sur le bas pour réduire les risques d'infiltration.
Comment est ce que tu as isolé le plafond ?

Flem 31

Bonjour Bene569,
La porte est en effet exposée à l'ouest, j'ai choisi du parquet pensant que le bois aurait été bien seche + une lasure assez haut de gamme. Pour les lattes inférieures et supérieures elles ont été taillées dans le sens de la longueur pour faire disparaître les rainures, justement pour éviter l'accumulation d'eau.
De plus comme tu peux le voir sur le plan, la partie haute de la porte est complètement enclavée dans le débordement de toiture et ne sera pas exposée à la pluie. Pour le reste, c'est aussi ça la beauté du bois, il est parfois rebelle ;-)

bene569
 

Merci pour l'info,

40 ans d'expérience de boiseries extérieures me font dire que les portes exposées à la pluie ne pourrissent jamais en haut , mais toujours en bas.
La pluie hélas ne tombe pas verticalement , donc la partie basse prends l'averse normale et en plus le ricochet du sol avec tous les micro organismes qui font que des moisissures commencent tranquillement à s'installer sur une hauteur de 40 cm.
Je te dis cela car mon voisin a ce problème!
Perso je surveille tous les ans ttes mes boiseries en détail;
A+

Flem 31

Merci pour ce retour ! je surveillerai le bas de ma porte avec attention ! ;-)

mdesoulle

TRES BEAU JE METS DE CÔTE POUR L'AN PROCHAIN .MERCI

gilbois

Jolie travail ! as-tu trouvé comment combler le petit vide entre la porte et les murs et le dessous avec le sol?Ton système m'intéresse grandement mais je devrai certainement faire en 2 partie? Encore beau travail Flem !!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
2 046 vues
12 commentaires

Caractéristiques

1 essence

Contenus associés

0 pas à pas

Licence

Licence Creative Commons
Autres créations de Flem 31
Voir aussi