L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

JoMaRo74

Une scie à panneaux escamotable...


Le pourquoi et le comment :

N'étant pas bien équipé pour débiter du grand panneau, j'ai toujours été obligé de dégager un espace suffisant au sol, poser 3 planches martyrs, poser le panneau puis la scie et sa règle...
Ça demande facilement 4 à 5m2 au sol ce qui est un luxe qui devient de plus en plus difficile à s'offrir au fur et à mesure que l'atelier se remplit...

En me baladant sur YouTube un soir, j'ai vu une scie à panneaux plaquée au mur dont seul le bras sur lequel coulisse la scie se remontait en pivotant vers le plafond.
L'idée me semblait très bonne mais une fois dans l'atelier et scrutant autour de moi, impossible de trouver plus de 3m de mur libre ou d'en réserver autant.
En creusant un peu plus sur les scies à panneaux home made, beaucoup font un ensemble fixe, la scie n'étant mobile que sur l'axe Y (verticalement). Pour couper horizontalement, on pousse le panneau à travers la scie comme on le ferait sur un banc de scie. C'est bien, c'est simple (donc efficace) mais ça oblige à avoir autant de longueur de chaque côté de la scie puisqu'il faut au moins 2500 en entrée et 2500 en sortie. Je n'ai pas 5 à 6m de mur disponible...
Ça me travaillait toujours la tête et il fallait que je trouve une solution.
Toujours sur YouTube, à force de chercher de longues soirées, je suis tombé sur la vidéo d'un anglais, Alexander Birnie, qui présente sa scie.
Les deux axes sont mobiles à la manière d'une cnc.

Ça ressemble exactement à ce dont j'ai besoin ! Sa scie est sur roulettes mais ça fait quand même un gros meuble à stocker.
Sa vidéo a été postée sur YouTube en 2010 mais j'ai réussi à le contacter et il m'a donné plein de bons conseils. La belle histoire c'est que nous sommes même devenus amis :)
Dans mon atelier, la seule surface non exploitée c'est la porte sectionnelle du garage qui fait 3x2m. Rien au plafond à part une motorisation prévue (mais non montée) pour cette même porte. Il y a 45cm de libre sous le plafond à cette endroit.
La décision est prise, ma scie sera ici et se repliera au plafond !

La vidéo d'Alexander est très détaillée mais j'ai réussi à trouver le saint Graal en fouillant sur Pinterest. Le site Woodsmith-plans regroupe toutes les anciennes parutions du magazine Shopnotes qui est une mine d'or absolue en matière de plans hyper détaillés.
La scie d'Alexander y est détaillée. Je fais donc l'acquisition de l'article complet pour la modique somme de US$9.

Toutes les côtes sont en pouces, il a fallut tout retranscrire en mm et adapter au standard des fournitures européennes, tant pour les vis que pour les épaisseurs des matériaux. Ce fut plus un guide, une ligne de conduite plutôt qu'un plan suivi à la lettre. J'ai en plus modifié et créé certaines parties afin de l'adapter à la fonction "escamotable" et à son futur emplacement.

La base :

La pièce principale est le rail de l'axe X. C'est un tube acier de 35x2mm sur 3m de long. Il est maintenu par une série de supports logés dans une rainure faite dans une plaque de contreplaqué costaud de 18mm.

Le chariot de l'axe X :

Sur ce rail vient rouler le chariot de l'axe X.
Il roule sur 6 roulements montés en 2 groupes de 3 à 120° autour du rail.
Les roulements sont vissés sur des cornières alu "plantées" dans un bloc de bois de 50cm de long.
La lame de mon banc de scie maison ne pouvant s'incliner, j'ai redessiné le support principal des cornières sur Sketchup afin de pouvoir prendre les côtes différemment et d'incliner la pièce sur une cornière au lieu d'incliner la lame.
Quelques lamages, toujours à 45°, sur la perceuse à colonne afin de fixer les cornières et le tout donne un ensemble sans jeu qui glisse parfaitement sur le rail.

Le support du panneau :

Il s'agit d'un simple treillis de tasseaux de 2,50m de large sur 1,60m de haut. Les deux tasseaux verticaux extérieurs sont plus longs et forment les pieds de la machine.
Les tasseaux horizontaux sont les martyrs, il faut absolument bien noyer les vis de fixation afin de ne pas les attraper avec la scie. J'ai raboté les tasseaux horizontaux afin d'avoir le bon empilement de côtes par rapport au chariot de l'axe X.
Ce treillis une fois assemblé est fixé au contreplaqué supérieur qui supporte le rail.
La partie basse qui supporte le panneau vient d'un bois d'ossature de 45x145mm par 3m dégauchi et raboté. Un gabarit en contreplaqué m'a servi à le percer tous les 125mm pour y placer du rond de 35mm. Ces supports ronds sont rentrés en force et seront changés s'ils sont trop usés car ils supportent le panneau à couper.
Afin d'aligner tout ce beau monde, j'ai plaqué une règle en alu de 3m sur le dessus des ronds de 35mm et j'ai nettoyé tout ce qui dépassait au ciseau en arasant d'abord à la scie japonaise.
Cette planche ainsi équipée a été fixée le plus précisément possible au treillis en ayant qu'une seule obsession en tête : être parallèle au rail de l'axe X. Nous verrons plus tard que c'était parfaitement inutile :)
L'ensemble obtenu commence à ressembler à une scie à panneaux... c'est juste après que ça s'est franchement compliqué, juste par plaisir :)

Le système de relevage :

Ou comment passer quelques soirées à se gratter le peu de cheveux qu'il me reste...

L'encombrement général et l'emplacement définitif de la machine étant définis, je pouvais penser au système de relevage.
Au début dans ma tête il s'agissait d'une simple charnière... erreur grave :)

Du sol au point de basculement il y a 2,10m donc il me faut tout dégager dans l'atelier dans un rayon de 2,10m autour de ce point de basculement... comme vous l'avez peut être vu dans la présentation de mon atelier, c'est le genre de luxe que je ne peux m'offrir.
Séquence cogitation, je mesure 40cm entre le haut de la scie et le point de basculement juste au dessus de la porte du garage. Décision est prise : la scie se lèvera de 40cm avant de basculer vers le plafond ce qui fait que je n'ai plus que 1.70m de rayon à dégager dans l'atelier, ça peut paraître peu mais chez moi ça change tout.

Je crobarde un truc, prends des côtes et direction Sketchup. J'en profite pour modéliser toute la machine, ça pourra toujours servir.
Le principe repose sur une pièce mobile en forme de gros maillon unique de chaîne de vélo qui coulisse dans un support ajouré fixé au mur au dessus de la porte du garage. Ce maillon a des axes de 35mm en bois avec un entraxe de 40cm.
Tout l'ensemble est taillé dans du contreplaqué antidérapant de récup provenant du coffrage de notre escalier en béton que j'avais coulé il y a 2 ans. J'aime beaucoup ce matériaux avec une face lisse très bien finie, il est très dense et costaud. Je crois que c'est du bouleau.

Le verrouillage en position :

Retour sur Sketchup car il faut bien imaginer un moyen d'immobiliser l'ensemble en position haute. Une petite étude de cinématique, et me voilà avec deux crochets qui pivotent autour d'un axe de 16mm toujours en bois. Ils sont rappelés en position fermée par un petit ressort de traction et viennent agripper l'axe supérieur (35mm) du maillon mobile. La commande se fait avec un câble de corde à linge et des poulies de renvoi sur roulements.
Une fois testés, les deux ensembles sont montés en place définitivement.

Les commandes de levage et de verrouillage :

Un peu optimiste sur le devis de poids, je me suis vite rendu compte que l'ensemble fini allait peser un âne mort...
J'ai donc pensé à un système de palan pour pouvoir lever tout cela de 40cm.
J'ai créé deux points d'ancrage solides sur la scie en fixant des poulies de manière souple sur des profilés rectangulaires récupérés dans la benne d'un chaudronnier à côté du boulot. Ces bretelles sont fixées sur le contreplaqué en partie haute de la machine. Toutes les vis sont noyées afin de ne pas gêner le passage du chariot de l'axe X.
Des poulies sont également fixées aux poutres du plafond renvoyant la commande sur le côté gauche de la porte. La corde utilisée (bleue sur les photos) est une corde de traction en nylon d'une bouée biplace tractée par bateau. Au bout de cette corde j'ai utilisé notre vieux palonnier de wakeboard qui a tout subi pendant 10 ans et trouvera une retraite bien méritée ici.
Pour le verrouillage en position haute, le câble de corde à linge est amené du même côté de la porte. Après mesure, il faut une course de 30mm pour actionner les crochets. J'allais fabriquer un levier en bois mais en fouillant un peu dans ma boite à récup j'ai retrouvé une sauterelle "poussante" donnée par un copain qui a exactement 30mm de course. Un petit support en contreplaqué plus tard, j'ai un beau petit levier rouge pour actionner mes crochets :)

Pour actionner l'ensemble, j'ouvre les crochets avec le levier, je monte 3 marches de l'escalier et je mets le pied sur le trapèze, me servant de ma délicate masse pour faire grimper la scie de 40cm. Une fois cette altitude atteinte, je baisse le levier, les crochets se referment, la scie flotte 40cm au dessus du sol, mission accomplie !

En position haute :

Une fois en l'air, je bascule la scie en position couchée et vient la verrouiller en place avec 2 longueurs de contreplaqué encochée en bout.
La machine est ainsi parfaitement parallèle au dessus de la porte de garage sans en gêner l'ouverture.
Ça amène même un peu d'exotisme en créant une belle pergola dans mon atelier :)

Le chariot de l'axe Y :

Le problème du levage étant résolu, je m'attaque à la fin de la construction avec le chariot de l'axe Y qui vient se visser sur celui de l'axe X.
Il s'agit d'une plaque de contreplaqué de 18mm de 1.60m par 450mm de large, ajourée au centre et munie de T-tracks de chaque coté.
La scie est fixée sur une plaque du même métal, dans un logement fraisé, maintenue par des sauterelles. Les deux positions de coupe, verticale et horizontale, sont taillées dans la même plaque. Le contour du logement est fait sur la table de défonceuse, en utilisant le guide pour être précis. L'évidement est fait avec une petite défonceuse à la volée.
La plaque est rainurée de chaque côté sur la table de défonceuse pour la descendre à la hauteur des T-tracks en alu. Du plat d'alu de 35x2 sert de jonction entre la plaque et les T-tracks. 4 vis inox de 8 et leur bouton en étoile verrouillent l'ensemble ou le guide en fonction du serrage appliqué.
Le poids de ce chariot est compensé par deux gros ressorts de traction et un système de poulies. Ces ressorts proviennent d'un appareil de musculation (torture) servant à s'étirer les bras. 5€ sur leboncoin à côté de chez moi et l'appareil tout neuf contenait 3 ressorts.

verrouillage de l'axe X :

Pour couper verticalement, il faut verrouiller l'axe X. Une pièce taillée dans un bout de pin qui traînait dans l'atelier vient pincer le rail de guidage quand le bridage excentrique venant d'une roue de VTT est serré. C'est efficace et ne bouge pas.
Cette pièce est vissée sur le chariot de l'axe X.

Les règles sur les deux axes :

Tout fonctionne parfaitement mais l'idéal c'est quand même de pouvoir prendre une côte :)
Des butées ont été mises, pour le chariot X mais aussi pour le panneau bien sûr. De là j'ai pu trouver mon zéro sur les deux axes.
Des règles autocollantes ont été posées avec précision après nettoyage de la surface. Des verniers formés dans du plexi de récup sont montés sur les deux axes. Ils sont montés avec du gras afin de peaufiner le réglage, Le serrage des vis les immobilise.

réglages :

Plus haut je disais que l'ajustement précis des ronds de 35mm par rapport au rail n'avait pas servi à grand chose. En fait, une fois l'ensemble fini, il suffit juste de baisser la scie au maximum, au niveau de ces ronds et de tronçonner tout le long en retaillant tous les diamètres 35mm. La nouvelle surface obtenue est ainsi forcément parallèle à l'axe X.
Sur les 2500mm, j'ai un défaut de 0.5mm environ.
Verticalement, j'ai fait un test en débitant des bandes de 10mm dans du contreplaqué de 10 de peuplier en me basant uniquement sur la règle autocollante de l'axe X. En haut de la bande obtenue j'ai 10mm, en bas j'ai 9.95mm (mesuré au pied à coulisse) et ce, sur une longueur de 1220mm.
Sur pas mal de vidéos Youtube les utilisateurs disent qu'ils dégrossissent sur leur scie à panneaux mais mettent à la côte finale sur le banc de scie. Mon but était de pouvoir me passer de la seconde étape de rectification.

La suite ?

  • Il me reste à peaufiner le passage des câbles et tuyaux pour l'aspiration en rendant l'installation plug and play avec la scie circulaire (Parkside plongeante modifiée) et l'aspiration des copeaux.
  • je vais également modifier le chariot ou en refaire un pour y monter la défonceuse afin de pouvoir faire des rainures dans les panneaux avant de pouvoir les débiter.

Je ne suis à ce moment précis pas en mesure de vous fournir le plan de ma scie car je ne suis pas sur mon PC (merci le weekend chez beau papa et belle maman qui m'a donné le temps de vous écrire ces lignes !).
J'espère pouvoir vous faire cela très prochainement et je voudrai également ajouter quelques vidéos de cette machine qui ne sont pas encore sur Youtube.

Un énorme merci à Zeloko pour ce site et son système de rédaction qui est le plus agréable que j'ai jamais vu et pratiqué !

Mis à jour

Discussions

JoMaRo74  a publié la création "Une scie à panneaux escamotable...".
il y a 3 ans
Boris Beaulant
( Modifié )

Outil astucieux et publication pleine de détails, merci !

(Si tu souhaites ajouter du détail par la suite, il serait peut-être préférable que tout ce détail soit déplacé dans les pas à pas. Tu y serais pas limité en longueur de texte.)

niconathy
( Modifié )

Un Matthias Wandel français!!
Bravo et merci pour tous les détails.
Elle est suffisamment précise pour ne pas reprendre les coupes?

JoMaRo74
( Modifié )

Merci :)
Je viens de faire quelques coupes de panneaux, j'ai moins d'un demi millimètre de défaut ce qui me convient très bien. Mon banc de scie fait maison est précis mais je ne pense pas que je pourrai faire mieux en essayant de reprendre la côte donc je vais m'abstenir.

totof
( Modifié )

Merci pour ton partage, super comme scie a panneau 🤗

Vic66

Très bien pensé et très belle réalisation !

Lumi

Plutôt impressionnant ton système! Bravo à toi

michel22440

Bravo,
Belle maitrise de l'alliance de la mécanique et de la menuiserie .

sylvainlefrancomtois

ça c est du tuto , bravo !!!!!!!!

Gwalarn
( Modifié )

Juste mortel.Merci pour le partage et merci à zeloko d'avoir créé ce site sur lequel je me régale.
Merci à tout les contributeurs en général.

kaj

C'est absolument génial: technique, précision!

Wil
( Modifié )

Super projet et très belle réalisation ! Même question que niconathy : tu es satisfait de la précision ?

JoMaRo74

Merci !
J'en suis pleinement satisfait de ce côté là, pas besoin de reprendre les coupes pour le moment.

stephhubert

bravo, beau tutoriel et plein de détails.
j'attends avec intérêt la suite, notamment sur ta satisfaction quant à la précision de cette scie.

chênedinspiration
( Modifié )

Wow ça c'est ingénieux, et quelle explication !!! Si tu as vidéo de son utilisation ça m'intéresse

JoMaRo74

La vidéo arrive prochainement :)

Marco61

Je suis admiratif.

depuis1955

je n'avais jamais vu ailleurs de tutoriel aussi bien fait . le pas à pas est très complet et rend cette réalisation plus accessible. et quel gain de place !

gilles

Très beau travail. Tu vas faire des envieux, moi le premier!
Félicitations

RIRI212
( Modifié )

Tout est dit plus haut !...
Plus, serait "trop obséquieux" 😂
Merci de ce partage précieux !...

Klaus Loose

tres, tres bien.

ecto1

et bien chapeau !

mgt76

Beau travail et super bien détaillé. Effectivement, une surface jamais exploitée est celle de la porte de garage. Tu as réussi à la rendre utile, bravo.

rokki52

Chapeau pour ta réalisation
Il y a de la technique de l astuce de la pratique pour cet outils des plus utile

FMJ
( Modifié )

La réalisation semblait sympa dans la présentation de ton atelier mais cette présentation détaillée donne toute la dimension du projet et de la réflexion. Un grand bravo.
2 remarques :

Une petite vidéo de la levée et la descente du panneau serait sympa
Ni sur la vidéo de l'anglais ni sur tes photos on ne voit d'aspiration. Ce qui a tendance à m'inquiéter !

JoMaRo74

La vidéo est en cours de réalisation mais le temps me manque.
Voici pour l'aspiration, indispensable bien sûr.
Il y a bien de la poussière au pied de la scie mais ça reste minime. Heureusement que j'ai de l'aide dans l'atelier !

JoMaRo74

Merci à tous pour vos commentaires sur cette première publication, ça motive à en rédiger plus :)

thierryc9

Bonjour du perou...tout simplement magnifique cette scie vertical..j en ai fait une mais pas aussi jolie et pas vraiment terminee non plus...franchement ca donne envie de partir de zero et d en faire une autre...encore bravo

chaboum

Bonjour, je découvre avec stupéfaction ton travail ingénieux !!! Un rêve !!! ah si j'osais !! je crois que je vais l'oser: je vais essayer d'en faire une aussi. mais .....oufff, toi tu es adroit, moi je débute un peu.
cela fait deux ans apparemment que tu as posté ces explications, alors je ne sais pas si tu lis encore les commentaires ... mais , c'est sûre que si tu as qq plans et la vidéo: je prends, et te dis merci par avance, et encore une fois BRAVO !!!!

Ara

Excellent ! J'envisage de faire la moitié de ta scie à panneaux (la même chose, mais sans le système de repli au plafond). Ton retour sur le système de chariot est très intéressant, merci !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
10 998 vues
29 commentaires

Publications associées

0 question
0 plan
0 pas à pas
0 processus
0 fournisseur
0 école
Autres créations de JoMaRo74 
Voir aussi