L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Zeloko

Presse latérale d'établi

par Zeloko 

Plus je m'en sers, plus je me rends compte que j'ai bien fait d'opter pour une presse à double vis pour mon établi. C'est très polyvalent, mais ça ne rempli pas tous les modes de serrage dont on peut avoir besoin. Alors voici une petite option qui me manquait : une presse latérale.

Dans mon cas, ce mode de serrage s'est surtout révélé obligatoire pour le ponçage. Il existe beaucoup d'alternatives. Mais en repensant à ma dominoteuse, j'ai eu l'idée de reprendre le concept de la spirale d'or.
Et puis, je suis particulièrement fan des systèmes adaptables et qui ne demande pas trois mains pour fonctionner.

L'idée de base était donc d'avoir un système capable de maintenir ma pièce sur l'établi et qui reste manipulable à une seule main avec un serrage / desserrage rapide. Entendez par là : le moins de mouvements possible.
L'option du levier avec un presseur excentrique s'est donc imposé de fait. Sauf que les tailles des pièces que je peux avoir à maintenir sur l'établi peuvent être très diverses. D'où l'idée de rendre la tête d'appuis opposée au presseur excentrique positionnable à n'importe qu'elle place sur un rail. Et c'est justement de ce côté que la spirale d'or fait le boulot de bloquer la translation de la tête dans une direction.

Bien entendu, pour une plus grande polyvalence, les têtes d'appui sont remplaçable pour changer leur épaisseur et ainsi pouvoir serrer des panneaux fins. Elles sont également biseautées à 5° et terminées par 3 mm de liège pour maintenir au mieux et épouser la forme de la pièce à maintenir.

Mis à jour

Contenus associés

On en parle ici

niconathy
 

c'est ton assistant le chat qui t'a donné l'idée? :;
Belle réalisation et belle vidéo également.
Je n'ai juste pas compris comment la butée qui se déplace tient pour ne pas glisser quand on serre la pièce. ( celle qu'on voit en gros plan sur la photo principale)

Zeloko
 

Oui, c'est ça. C'est Nino (le chat) qui me souffle toutes les idées ;)
La butée tient par le principe de la came en forme de spirale d'or (comme sur la dominoteuse). Plus on la pousse, plus elle se coince. Enfin, ceci fonctionne aussi parce que j'ai collé un anti dérapant sur la dite came, en l'occurrence du papier de verre grain 80.

AlexandreJ

Surper idée et la réalisation est top comme d'hab !

mich31159
 

bonjours ,super dés que je peu me levé de nouveaux ce sera une des première chose que je ferai merçi de nous faire partager tout vos trucs et astuces.

Didier
 

Très astucieux.
Confronté au même problème que toi, pas de presse latérale, je me suis contenté d'un chevron percé à intervales réguliers pour utiliser les butées, valet et vis de serrage Véritas. C'est pratique, mais le réglage en continu d'une main, je m'incline.
As-tu pensé à en faire d'autres et à t'en servir de presse à panneau ?

Zeloko
 

Merci Didier ;)
Oui, j'y ai pensé. C'est pour ça que j'ai fait un gabarit pour le levier, par exemple. Histoire d'être capable de refaire le même. Mais comme tout est en bois, la force de pressage possible est quand même pas aussi grande qu'une presse à panneau pourrait l'exiger. C'est idéal pour maintenir. Mais de là à s'en servir de serre joint c'est pas dit.

dragonsage

intéressant comme idée quand on pas d’établi

Mapache

je suis bien emballée par cette presse !

eddydonc
 

Je suis vraiment motivé pour essayer de reproduire ta presse mais triple buse que je suis, je ne parvient pas à éclater le plan pour avoir les détails des pièces à fabriquer
Pourrais tu me dire également en quoi est fait le dessus de ton établi?
Bien à toi

Zeloko
 

Il suffit de double-cliquer sur les éléments dans Sketchup pour "rentrer" dedans.
Sinon, mon établi est un bête plan de travail de cuisine en chêne ...

eddydonc
 

Merci pour cette réponse rapide :-)
Dès que je rentre du boulot je m'y mets euh enfin j'essaie :-D

MOWD
 

Bonsoir,

je me suis attelé à la réalisation de cette presse, mais faute de combiné bois, le sapin raboté Leroy-Merlin fera l'affaire dans un premier temps (en attendant ledit combiné qui ne va pas se déménager tout seul).
J'ai d'ores et déjà tenté d'"améliorer" le système à ma sauce en transformant les deux pièces reliées par un ressort en une pièce traversée latéralement par une pièce fixée aux rails. Ainsi, la pièce qui supporte la tête d'appui bouge dans son ensemble.

Pour plus tard, j'envisage d'avoir le système à spirale d'or non pas monté vers le bas, mais doublé et orienté de chaque côté, avec un ressort qui les écarte naturellement. Ca permettra, en ayant des bords de rail plus épais d'ôter une partie de la planche de dessous, Le but est à terme de pouvoir bloquer une pièce de manière verticale, comme le font certaines presses d'établi.

Pour l'antidérapant, il n'y a pas un truc un peu plus durable que le papier de verre? Si je monte ça dans un établi, pas moyen de démonter régulièrement les rails pour le changer...

Zeloko
 

Salut @mowd,

Content de voir que mon système te donne l'envie de l'améliorer ! Par contre, je ne suis pas certain de bien comprendre (juste avec les mots) ce que tu envisages vraiment. Un petit dessin ;) ?

Sinon, juste une remarque sur l'essence. Pour ce type de dispositif, je pense qu'il faut un bois assez dur. Et du coup, je trouve le sapin pas si adapté. Mais à toi de me dire si j'ai tord à l'usage ;)

niconathy
 

@mowd , tu peux peut être coller des longueurs de caoutchouc de chaque côté de l'intérieur de la presse. Le bois appuiera dessus. Une usure à mon avis plus faible que le papier de verre. J'ai eu cette idée en lisant ton commentaire. À voir si c'est vraiment une idée intéressante.

Zeloko
 

Je pense que l'idée du caoutchouc est pas mal. Peut-être avec une épaisseur pour qu'il accroche plus en se déformant quand la pression est encore faible.

niconathy
 

Voilà c'est ça. Quelque chose d'épais et de tendre.

Zeloko
 

Pas trop épais, je pense parce qu'après, ça risque d'être de donner un mouvement trop grand avant le verrouillage de la partie mobile.

niconathy
 

En effet trop épais c'est pas forcément la bonne solution. Entre les rails et les traverses de chemin de fer, il y a des plaques de caoutchouc épaisses (5 à 10 mm), rigides et très antidérapantes, c'est un truc comme ça qu'il faudrait. J'en avais une mais ne la retrouve pas. Je regarde au boulot si je peux en récupérer pour faire un essais.

MOWD
 

Bonsoir @zeloko,
pour le bois, je me doute que ce n'est pas terrible. Je déménage dans un an si tout va bien, donc pas moyen d'investir dans un combiné et du bois brut... donc pour le moment je fais des essais avec ce que je trouve de raboté.

@niconathy, je prends l'idée du caoutchouc, j'essaierai avec des bouts de récup que je trouverai au boulot pour voir ce que ça donne.

Ci-dessous la pièce modifiée en photo. La barre transversale est fixe dans le rail. Ainsi tout le reste de la pièce est mobile, donc peut serrer une pièce comme sur la capture SKETCHUP de ta presse que j'ai annotée.

En faisant une rotation des cames de 90°, je peux appuyer sur les côtés, donc ôter le fond et insérer la planche à travailler de manière verticale. Du coup je doublerai le système de cames par symétrie (à droite et à gauche) en élargissant la taille des pièces. Je modifierai le modèle SKETCHUP quand j'aurai un peu de temps.

Ce n'est qu'un projet farfelu d'un mec qui ne travaille le bois que depuis 2 ans avec de l’électroportatif de base, mais bon...

Zeloko
 

C'est pas bête du tout tout ça ! J'aime bien ton système de resort. C'est vrai que le serrage verticale serait un plus. Enfin, dans le cas d'une presse fixe. Parce que pour ma part, le fond sert aussi à pouvoir serrer la presse dans l'étau sans que les rails se resserrent. Et dans le cas d'une presse fixe, le fait de pas avoir de fond aurait l'avantage de pas faire réservoir à copeaux ;)

Par contre, le fait de tourner les cames de 90° ne te permet plus d'utiliser la pesanteur pour la faire retomber. Je pense que tu prévois des ressorts dans ce cas. Mais dans ce cas, comment déverrouillerais-tu le système ?

MOWD
 

Désolé, j'ai fait rapide sous SKETCHUP mais ça permet de voir mon idée...

Comme pour ton système, il y aura deux cames par côté, avec une espace entre qui me servira à fixer une petite tige sur laquelle insérer le ressort. Les deux doubles cames seront donc écartées par ressort faute de pesanteur.

Pour déverrouiller, il suffire de presser les deux blocs dessinés couleurs bois ci-dessous. si on veut on peut les décaler plus loin pour avoir assez de force pour le faire avec deux doigts (dépend de la rigidité du ressort).

En ayant des pièces plus larges, tu peux en plus percer une mortaise qui permettra de recevoir des têtes d'appui qui ne seront pas vissées dans la presse car montées sur tenon et démontables d'une simple pression du dessous. En outre, la force de serrage devrait être plus importante. Enfin tout ça est théorique, la mécanique en 3D ça passe bien sur tableau blanc, il faut ensuite le réaliser.

Zeloko
 

Wep, c'est bien ce que j'avais compris finalement.

Les petites butées escamotables, j'y avais pensé. Et puis, j'avais écarté l'idée, parce que je voulais une surface d'appuis au plus large et plate (pas cylindrique) pour ne pas abimer les pièces serrées et pour que l'accroche soit plus efficace.
Mais à l'usage, c'est clair que les mâchoires qui dépassent, c'est pas pratique. Je suis obligé de retirer la presse quand je veux retrouver mon espace plan pour faire des petites bricoles.

Sinon, question came, en y repensant et à l'usage, je me rends compte que ce qui fait aussi que la butée mobile se coince, c'est le fait que les cames poussent la butée mobile vers le haut du rail. Ce qui accentue le coincement. Dans ton cas, c'est juste les cames qui sont en opposition de force. Faut tester pour voir si ça se bloque bien. Sinon, faudra peut-être laisser un angle de rotation plus grand à la came.

MOWD
 

Tu as sans doute raison pour les cames. Autre possibilité: avoir des cames de biais. comme je vais augmenter ma largeur de pièce pour avoir mes cames latérales, je peux augmenter un peu la hauteur également.

La composante verticale de la force qui relèvera la butée mobile sera certes moins élevée, mais comme ma butée mobile peut avoir plus de mouvement avec un levier ayant une excentrique plus grande (qui dit hauteur de butée accrue dit hauteur de rail accru, donc rayon du levier plus important sans dépasser).

Sinon on fait un usinage du rail avec une fraise à 45° pour que les cames s'appuient dessus en les inclinant à 45° également. Là on aura peut-être même plus besoin du ressort. En revanche en terme de hauteur et largeur, on va nettement augmenter les proportions, sans parler des difficultés d'usinage. Il faudrait sacrément bien définir la méthode avant.

mattlalielouise
 

Pour le caoutchouc Matthias Wandel utilise régulièrement des chambres a air.
exemple

Zeloko
 

@mattlalielouise j'avais essayé la chambre à air, mais ça n'avait pas l'adhérence voulu au départ quand la pression est faible.

niconathy
 

Pour le moment rien au boulot, mais après les vacances, il y a beaucoup de travaux prévu en août, je verrai à ce moment là.

mattlalielouise
 

Et une couche de silicone ?

MOWD
 

Bon et bien j'ai fait quelques tests:
-le papier de verre, ça s'use trop vite à mon gout, et ça n'a pas moult résistance
-le silicone... c'est tout pourri. ça a mis quelques jours à sécher, et au premier essai, tout s'est barré.
-la chambre à air, c'est le mieux que j'ai trouvé. comme je vais faire écarter les cames par un ressort, je ne devrais plus avoir ce soucis.

Ma prochaine étape: essayer le système de came incliné que j'ai dessiné sous sketchup... mais avant, je vais modifier encore pour avoir une pièce de serrage complètement fixe, et la pièce ayant le système de blocage par came portera le levier à excentrique et pourra ainsi se déplacer. ça ne sera pas pour tout de suite, je dois terminer ma table de défonceuse et faire une commode pour mon fils aîné...

Zeloko
 

Héhé ... merci de ces retours !

Pour mar part, c'est pas tout à fait du papier de verre que j'ai mis. Enfin, disons que le verre n'est pas collé sur du papier, mais sur de la toile. Du coup, c'est bien plus résistant. Et pour tout dire, la presse à 1 an et 8 mois maintenant et serre presque tous les jours et je commence seulement à voir l'usure. Mais je t'accorde que ce n'est pas éternel.
D'ailleurs, il n'y a pas que la partie abrasive qui s'use, mais aussi le bois sur lequel elle s'appuie.

La chambre à air, avec de la poussière, c'est toujours aussi efficace ?

MOWD
 

Alors en fait, j'ai plusieurs problèmes dus au fait que je ne fait que du temporaire pour le moment (déménagement loin l'an prochain si tout va bien, et du coup achat combiné reporté):
-Je n'ai pas mis asssez de vis sur ma planche de fond (contreplaqué 5mm). Du coup, elle se plie si je suis trop loin des vis et ça accroche pas des masses. comme je vais encore modifier, ça n'a pas trop d'importance
-j'ai découpé la chambre à air à l'arrach' en rentrant du boulot un soir, du coup c'est pas collé, pas coupé droit. Elle a un peu tendance à tourner. Il faut que j'envisage de coller et de grossir un peu les cames pour que ça tienne mieux.

Quand je suis au bon endroit, la poussière change rien. Comme ensuite les cames s'appuieront sur une pente à 45° (fraisée dans le rail pour que les cames s'y appuient à 45°, je pense que ça n'aura plus d'importance.

En fait, j'améliore l'idée au fil du temps en fonction des problèmes que je découvre. Je ferai une version test quand j'aurais fini mes projets en cours...

à suivre!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
12 356 vues
30 commentaires
2 références

Caractéristiques

 0 finition

Contenus associés

0 pas à pas

Licence

Licence Creative Commons
Autres créations de Zeloko 
Voir aussi