L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Boisdebuis

Sculpture - le choix parfois difficile des premières gouges

Sculpture - le choix parfois difficile des premières gouges
+

Si vous avez envie de vous lancer dans la sculpture sur bois et voulez acheter vos premières gouges, mais ne savez pas quelles tailles, formes, marques, etc choisir, alors cet article est fait pour vous guider dans vos choix.

En effet il peut se révéler parfois difficile de choisir ses premières gouges, d’autant plus que les bonnes gouges sont en général assez chères.

De plus, vos besoins seront différents suivant le type de sculpture dans lequel vous souhaitez vous lancer.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Généralités sur les types d’outils de coupe

Vous avez certainement déjà remarqué que les gouges ont un tranchant parfois très creux, parfois plus plat (la forme de ce tranchant s'appelle le cintre et les différents cintres sont repris dans des tableaux de cintres). Suivant la courbe que forme le cintre, on peut classer les gouges en différentes catégories : les plates, les métaplates et les creuses (ont pourrait encore les diviser en sous-catégories mais c'est déjà bien comme ça).

À présent que nous savons ce que sont les cintres, prenons connaissance avec les différents types d'outils.

Il y a tout d'abord les gouges classiques, dites droites. Ce sont elles que vous utiliserez le plus souvent pour tout type de sculpture. Cette catégorie englobe également les burins (dont le cintre est un V) et les fermoirs (qui sont des gouges plates un peu comme des ciseaux de menuiserie, mais dont les côtés ne sont pas parallèles et dont l'affûtage se fait souvent avec un biseau à chaque face, de manière symétrique). Il existe aussi des fermoirs dont le tranchant est biseauté, ce qui est fort pratique pour certains détails.

Ensuite, il y a les gouges coudées, qui servent essentiellement à accéder à des endroits difficiles d'accès à des gouges droites (on les appelle parfois aussi gouges cuillères). Il existe ici aussi des burins coudés ainsi que des fermoirs coudés (utilisés principalement pour la sculpture en relief) ainsi que des fermoirs coudés et à tranchant biseauté (pas dans toutes les marques).

Les gouges contres-coudées sont quand à elles des gouges coudées dont le tranchant est inversé (très peu utilisées).

La gouges courbée est entre la droite et la coudée. Son avantage est qu'on peut utiliser le maillet, ce qu'une coudée ne supporterait pas.

Enfin, il y a les fers à fleur, qui ont la particularité de faciliter l'accession à certaines zones grâce au fait que l'outil est moins large.

Publié

Partager  

Comment s’y retrouver dans tous ces cintres et toutes ces tailles ?

Afin de mieux s'y retrouver, on a mis en place différents systèmes de numérotation. Je vais ici expliquer le système suisse (Pfeil) mais pensez bien à jeter un oeil aux tableaux de cintres avant d'acheter. En effet, les Anglais (Sheffield) ont un autre système de numérotation.

Le système suisse n'est pas bien compliqué. Une gouge est caractérisée par un couple de nombre. Le premier désigne la forme (le cintre), et le second la largeur en mm. Ainsi, une gouge 6/13 est une gouge de la série 6 (métaplate) et d'une largeur de 13 mm.

Si on veut une gouge coudée, courbée, etc, c'est très simple : prenons notre précédent exemple, la gouge 6/13. Pour qu'elle soit coudée, on notera 6a/13 (la lettre "a" veut dire que la gouge est coudée. Dans la même logique, on note "L" pour courbée, "F" pour les fers à fleurs, etc. Le plus simple est d'aller voir par exemple le catalogue Pfeil, disponible à l'adresse suivante : pfeiltools.ch/katalog/ , pour voir toutes les possibilités).

Publié

Partager  

Une sélection organisée...

Pour débuter, Chris Pye conseille d'acheter (toujours suivant numérotation suisse):

  • un burin et un fermoir nez-long droit (fermoir dont le tranchant est biseauté), les deux en taille 10 par exemple.
  • des gouges en suivant la logique suivante : choisir pour chaque taille (par exemple les tailles 5mm, 13mm et 20mm) une gouge plate (cintre 2 et pas 1 car ainsi vous pourrez faire des fonds, dans des reliefs par exemple, sans laisser de traces comme le ferait un ciseau classique), une gouge métaplate/demi-ronde (cintre 6 ou 7) et une creuse (cintre 9).

Je suis moi-même fort satisfait de cette sélection (vous devriez alors vous retrouver avec une dizaine de gouges) car il n'y a pas de gouges que je n'utilise pas ou presque pas. Si par la suite vous voulez agrandir votre collection, vous pourrez partir du même principe en prenant chaque fois trois gouges de la taille souhaitée. Pour la sculpture en relief, il peut être utile comme je l'ai déjà souligné dans la première partie d'avoir des fermoirs coudés. Il vous sera de toute façon facile par la suite de compléter en fonction de vos besoins. Attention, n'achetez surtout pas de sets d'outils, car il y en aura qui ne vous serviront presque jamais et ce n'est souvent pas tellement intéressant!

Publié Mis à jour

Partager  

Cuillères sculptées

Si vous avez envie de vous lancer dans la fabrication de cuillères en bois, sachez qu’une simple gouge droite peut faire l’affaire (pour le creux, le reste ne se faisant généralement pas à la gouge). Certains utilisent des gouges coudées mais c’est inutile ici car on peut très proprement aller assez profond (je n’ai pas dit une tasse, ça reste une cuillère!). Pensez que plus vous prendrez une gouge de petite largeur, plus vous aurez difficile d’enlever les marques d’usinage et que la forme sera plus difficilement parfaite et symétrique. À l’inverse, une trop grande taille limitera vos possibilités. Je pense qu’une gouge 7/20 (toujours numérotation suisse) est idéale pour une grande diversité de modèle de cuillères.

Il existe aussi les couteaux croches qui ont l'air de bien fonctionner entre les mains de maîtres, mais je pense qu'il est plus aisé d'obtenir un bon résultat avec des gouges (surtout si le bois est dur). La grosse différence est que l'on peut ne pas attacher la pièce lorsque l'on travaille avec un couteau croche (on le fait très rarement), ce qu'il est par contre impératif de faire avec des gouges (surtout pour la sécurité)!

Publié Mis à jour

Partager  

Les marques

Il existe beaucoup de marques sur le marché et là aussi on peut avoir quelques difficultés. Les grandes marques sont en général Pfeil en Suisse, Kirschen en Allemagne, Sheffield en Angleterre, Hirsch en Allemagne, Stubaï en Autriche et Auriou en France. Ce ne sont ici que les grandes marques et elles ne sont pas les seules! Veillez cependant à acheter de la qualité car vous ferez beaucoup plus avec une bonne gouge qu'avec 36 jouets (les marques que j'ai citées sont à priori très bien)... Si vous commandez en ligne, il est plus simple d'acheter tout au même endroit (c'est aussi moins cher!) et c'est pour cela qu'il convient de bien choisir.

Tout d'abord, gardez bien à l'esprit que la numérotation n'est pas la même partout comme c'est expliqué dans un des précédents articles.

Ensuite, le mieux est de choisir une marque qui propose un large assortiment. En effet, certains outils plus "rares" ne sont fabriqués que par certaines marques. À ce niveau, je sais que Pfeil a beaucoup (je ne fais pas de publicité mais c'est pour Pfeil que j'ai opté).

De plus, mais c'est un détail, j'ai remarqué qu'Auriou est un des seuls fabriquants qui met des anneaux de métal (viroles) sur ses manches pour éviter qu'ils ne se fendent. Je ne sais pas s'il y en a réellement besoin puisque les autres ne le font pas mais c'est sûrement mieux. Comme me l'a fait remarquer TheSwissWoodworker, Pfeil propose également une gamme de gouges avec viroles mais dans des très grandes tailles (50 - 80 mm).

Enfin, le prix a bien sûr son importance et c'est souvent ce qui pèse le plus lors de ce genre choix!

Publié Mis à jour

Partager  

Quelques "grands" sur youtube

Voici quelques chouettes chaînes sur youtube :

Publié

Partager  

Affûtage des outils

Concernant l'affûtage, je ne suis pas un spécialiste. J'ai trouvé un livre plutôt bien de Friedrich Kollenrott (il en a écrit quarte en tout : un sur les rabots, ciseaux et gouges, un sur les couteaux, un sur les racloirs et un sur les scies) mais il est en allemand. Heureusement, il a été traduit en anglais (celui sur les rabots et ciseaux).

Les quatre livres en allemand sont disponibles à cette adresse (le premier est celui qui nous intéresse): woodworking.de...jekt/index.html, et la traduction (de celui sur les rabots en ciseaux) est disponible sur : fine-tools.com...ane-blades.html.

Bonne lecture!

Publié

Partager  

Entretient

Ici, rien de bien difficile mais seulement quelques petits trucs, qui valent aussi pour d'autres outils comme les ciseaux, etc.

Afin d'éviter que mes outils ne rouillent, je les enduis de temps en temps avec de l'huile (pas de l'huile végétale). Gardez-les si possible dans un endroit pas trop humide (pas dans une cave par exemple!).

Pour ne pas abîmer (ou même fendre) les manches, il est préférable d'avoir un maillet en bois pas trop dur. Ainsi, c'est le maillet qui s'abîmera et non vos précieux outils de coupe.

Publié

Partager  

Conclusion

J'espère que ce pas à pas vous a plu. Le sujet est vaste mais n'hésitez pas à donner vos avis/préférences et si j'ai oublié un point ou autre n'hésitez pas à me le signaler!

Publié


Discussions

Boisdebuis  a publié le pas à pas "Sculpture - le choix parfois difficile des premières gouges".
il y a 1 mois
sey

merci pour ce pas a pas

Gliron
( Modifié )

Oui merci de ces premiers éléments bien utiles pour démarrer. Ce serait à compléter, si je peux me permettre, par quelques bases ou pistes sur l'affûtage des gouges: c'est personnellement ce qui me retient d'en acheter: j'ai l'impression que je ne saurais pas les entretenir. Y aurait-il des conseils simples, des outils de base, là aussi, à se procurer?
Merci en tout cas.

Boisdebuis

Voilà c'est fait. C'est un très bon livre et c'est bien expliqué. Moi j'utilise comme lui des pierres à eau et ça fonctionne très bien. Bonne continuation.

Gliron

Merci beaucoup! Je vais regarder ça.

caveyu de dégustation des vins de Boudry, le 04.08.2017
( Modifié )

Stubaï nous vient d'Autriche, pas d'Australie !

PS : Pfeil aussi offre une gamme de gouges avec une virole à chaque bout du manche : pfeiltools.ch/...atalog/#page-24

Boisdebuis

Merci! C'est corrigé.

caveyu de dégustation des vins de Boudry, le 04.08.2017

Pas de quoi !

tarpan

Un grand classique la confusion Austria/Australia 😄

Boisdebuis  a publié l'article "Affûtage des outils".
il y a 1 mois
dependancesbois

Merci pour toutes ces précisions !

arnaud72

Un grand merci pour se pas-à-pas !

Boisdebuis  a publié l'article "Entretient".
il y a 1 mois
Palissandre

Merci pour le pas à pas j 'ai des auriou le top bien que blessant comparé au pfeil

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
439 vues
11 commentaires

Publications associées

0 question
0 plan
0 processus
0 fournisseur
0 école
Voir aussi
Table des matières