L'Air du Bois est une plateforme numérique Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les passionnés et curieux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
billbaroud

Bibliotheque - Meuble TV - d'angle

par billbaroud

Navigation

Bibliotheque - Meuble TV - d'angle

Ce post pour partager la création de ma bibliothèque.

L'objectif consistait à créer un meuble d'angle, compatible avec un angle de mur non conventionnel (87°). Ceci avec quelques contraintes complémentaire (faut bien s'amuser un peu ;-) :

  • pas de vis visibles
  • bois massif
  • partie TV et partie bibliothèque détachables
  • le tout démontable et éventuellement ré-utilisable (c'est à dire travail minimal des planches).

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Mise en perspective

Étant néophyte (un peu bricoleur tout de même), je ne suis pas équipé en matériel de menuiserie (et serait bien incapable de m'en servir). J'ai tout de même eu la chance d'avoir à prêter un atelier avec une perceuse à colonne, et un scie à onglet.

La conception m'a pris quelques mois (vous allez voir pourquoi un peu plus loin), la réalisation une semaine environ. J'ai les qualité de mes défauts : je suis patient, mais je suis perfectionniste : pour moi, une réalisation ne se conçoit que comme une œuvre. En même temps, je suis pragmatique, et je suis content du résultat même s'il est imparfait ;-)

Entrons dans le vif du sujet...

Publié

Partager  

La conception

L'angle de la pièce était occupé par deux étagères qui ne me plaisaient guère, mais avaient l'avantage de me laisser le temps de réfléchir (ce que je préfère ;-). Après plus d'un an à peaufiner, dessiner, faire des plans, mesurer les hauteurs de livres, je me lance sur un plan final.

Il me reste néanmoins un souci crucial : comment faire le montage, sans vis apparentes ?

Après avoir épluché les techniques existantes, fouiné en grande surface, je me décide pour le Rastex, ou assemblage à excentrique dans le jargon. Je souhaite quelques chose de démontable, il n'est donc pas question de coller.

Pour l'anecdote, j'ai récupéré une bonne partie des Rastex sur des meubles qui partaient en déchetterie. L'autre partie, je l'ai simplement demandé au SAV d'une grande surface suédoise, qui est particulièrement aimable en cas de perte (même lorsqu'il s'agit de la quincaillerie d'une cuisine entière ;-))

Publié Mis à jour

Partager  

Création d'un outil

Là on entre dans le vif du sujet. Le Rastex c'est bien beau, mais comment réussir à percer mes planches en bout, de manière bien droite ? Il n'y a malheureusement pas de perceuse à colonne horizontale. Internet me propose de beau attrapes pigeons hors de prix ou hors d'age.. rien qui ne me convient.

Encore une fois, je décide de me débrouiller.. je créé donc l'outil qu'il me faut : un guide de perçage pour réussir à faire tous mes trous de bouts de planche, bien droits et toujours au même endroit.

Le voici dessiné par un collègue (Stephan, si tu passe par ici.. ;-)

Quelques perçages, vissages, voici le résultat. Il n'y a plus qu'à s’entraîner jusqu'à obtenir des trous parfaits ;-)

Publié

Partager  

Y s y met ou bien

Et oui, quand même, faudrai concrétiser là!

... et bien non!

et voila pourquoi:

J'ai les plans, l’outil, me voici donc de retour dans mes gsb favoris pour trouver du bois. J'ai bien tenté de contacter des menuiseries, mais il y en a peu ici (on est en Provence), et je n'ai pas eu de retours positifs. Bref.. je découvre le prix du chêne au m2... Argh!

Et là je comprend que j'ai manqué un étape (c'est pas faute d'avoir réfléchi ;-) : la découpe !

Et oui, avec mon plan, si j’achète des planches du commerce, cela fait 50 % de chutes ! Le meuble va donc de me coûter le double du prix !

Retour sur la planche à dessin, il s'agit de modifier légèrement le plan, tout en calculant comment réutiliser chaque chute. Et pour ça j'ai trouvé un super logiciel : OptiCoupe ! (gratuit pour l’utilisation que j'en fait ici). Grace à lui, je suis passé à moins d'1% de chutes !

Publié Mis à jour

Partager  

L'approvisionnement

C'est finalement la phase clé du projet.

N'étant pas outillé et souhaitant utiliser des assemblages à Excentriques, il faut absolument que la découpe soit parfaitement droite, à 90°.

Je vous passe l'étape de pschopate où j'ai dessiné chaque planche et ses découpes (dans l'ordre s'il vous plaît), à partir du résultat d'OptiCoupe et le vidage du rayon pour ne prendre que les plus belles planches...

Au final, je ressort avec 27 pièces (7 m2), découpées selon mes plans (je crois même qu'ils m'ont offert la découpe), je recompte trois fois les pièces et cale tout cela dans le coffre..

Il n'y a qu'un défaut, un bout de planche (qui se voit sur le montant de droite de la bibliothèque) qui est noirci par le découpe. A part ça le résultat est à la hauteur de mes espérances.

Pour la petite histoire, je suis partit en vacances avec tout le barda, chez mes beaux-parents, ou l'atelier est spacieux et la piscine réconfortante ;-)

Publié Mis à jour

Partager  

La phase Esthétique

Hé oui, j'ai beau avoir un plan, y'a quelques calages à faire. Et malheureusement, j'ai beau chercher, y'a pas de formules mathématiques pour faire quelque chose de beau ! Y'a bien le modulor, mais là ce n'est pas approprié. A quoi s'en remettre ? Le chiffre d'or ?

Une seule solution, tout tester puis, au fur et à mesure, sélectionner les meilleurs options.

Publié

Partager  

La réalisation

Au bout d'un moment, y'a fallu s'y mettre ;-)

Bon, j'ai quand même commencé par m’entraîner à poser des excentriques avec mon outillage spécial et une mèche Forstner, jusqu'à réussir parfaitement le montage. Je n'ai pas de bois de spare, donc toute erreur sera fatale!

Cette petite étape m'a permis de me rendre compte que cet outil n'est pas encore idéal, les trous sont légèrement désaxés. Il y a un risque pour la suite. C'est là que mon beau-père sauve la situation : un de ses amis me prête un guide pour tourillon woodcraft. Çà fait parfaitement l'affaire!

Bien sur quelques erreur (conservées dans le meuble, pour le souvenir ;-), mais avec une minutie pathologique (se laver les mains toutes les heures pour ne pas faire de marques..), vérifications des réglages entre chaque planche, essayer de ne pas tomber dans la routine, je fini par un assemblage pas trop mal.

Publié Mis à jour

Partager  

La technique

Pour les personnes qui souhaiteraient refaire ce meuble, quelques détails techniques:

  • il y a deux excentriques au bout de chaque plateau.
  • les montants droit et gauche sont donc percés de deux trous au niveau de chaque montant (perçage à la colonne, mais avec le guide woodcraft, ça doit se faire).

Pour les "intercalaires", l'idée est de pouvoir, éventuellement, les bouger un jour. Il fallait donc les intégrer sans impacter les planches, pour qu'une future modification ne se voit pas.

Il y a donc deux tourillons en haut de l'intercalaire.

Pour faire tenir le bas de l'intercalaire, suivant un angle droit avec le support ET pour que la face avant soit bien raccord également, j'ai percé à 45° l’arrière de l'intercalaire. Je maintient fermement celui-ci dans sa position idéal et je le visse dans le montant du bas.

Concernant la partie TV, les planches sont majoritairement fixées en utilisant des excentriques.

J'ai néanmoins dû utiliser deux petites équerres (invisibles) pour rattraper le cintrage du plan de la TV. On ne peux donc pas soulever cet élément sans le dévisser. Initialement, j’avais prévu qu'il soit juste posé.

Pour l'angle à 87°, j'ai réalisé la découpe avec ma scie circulaire, en m’entraînant préalablement sur des chutes, puis en commençant par la partie haute, pour être sur qu'elle soit jointive avec la bibliothèque. Un écart en dessous m'aurait moins gêné. Finalement, il n'y a pas d'écart. En l'écrivant, je me dit que j'aurai pu scier les deux en même temps. Mais je ne suis pas sur que ma scie aurai supporté 4 cm de chêne...

Les soubassement avant sont en chêne, accrochés eux aussi avec des excentriques aux montants. Ils sont vissés par dessous à l'étage du bas (idem pour la partie TV). Les montants arrière sont en sapin.

Les passages de plinthes ont été réalisé sur mesure à la fin. J'ai triché pour que le montant droit soit contre le mur de droite, sans tailler la plinthe dans l'ensemble du montant : j'ai supprimé un bout de la plinthe, que j'ai laissé sous le meuble pour le remettre le jour ou je m'en vais.

Par sécurité j'ai caché une équerre fixée au meuble et au mur.

Une anecdote : une fois la bibliothèque installée, je découvre un espace de quelques millimètre sous un tiers de la bibliothèque à gauche : elle repose dans le vide :-( En fait mon plancher n'est pas plat. Et elle est hyper rigide ! J'ai donc fait faire par mon père des cales ultras fines selon une longue pente, qui masquent ce défaut en laissant l'impression que le soubassement touche le sol.

Publié Mis à jour

Partager  

Installation

La bibliothèque est entièrement démontée, poncée légèrement (à la paille de fer, j'ai lu depuis que ce n'était pas une bonne idée car cela peux générer des traces de rouille).
Protection la plus légère possible (pour essayer de garder cette belle couleur claire et cette bonne odeur de chêne), j'applique donc une huile naturelle au chiffon. Un petit coup de paille de fer pour casser les épis, et puis c'est le remontage.

Et voila, à peine posé, déjà remplie.

Publié Mis à jour

Partager  

La phase 2

Les plus attentifs auront noté que le bas de la partie TV ne ressemble pas au plan.

Effectivement, j'ai changé de système hifi depuis, et donc réduit drastiquement son volume.

Avec quelques planches, j'ai donc intégré un support.

Toujours dans ma stratégie minimaliste : il s'agit de 4 pièces de bois simplement posées, tenues par le poids du meuble, de la chaîne et de la TV.

J’essaierai de poster une photo de la bibliothèque en phase 2.

A bientôt,
David

Publié

Contenus associés

On en parle ici

billbaroud a publié le pas à pas "Bibliotheque - Meuble TV - d'angle".il y a 5 mois
Zeloko
 

Héhé ... merci pour tous ces détails et le récit complet de ton aventure !

Mais au fait, tu n'as pas grand chose pour que ta bibliothèque ne se déforme pas mode parallélogramme en latéral. Compte-tu sur le mur à aujourd'hui pour éviter ça ?

billbaroud

Effectivement, j'ai tout misé sur la mini-equerre de 2 cm x 2 cm placée en haut à gauche du meuble, qui l’empêche de basculer:
-L'effort vers le bas est supporté par la bibliothèque elle même.
-L'effort vers la droite est supporté par le mur.
-L'effort vers la gauche, minime à mon avis, est supporté par la rigidité du meuble, aidé de cette petite équerre (placée de telle manière qu'elle ne se voit pas).

C'est une très bonne question en tout cas. Si j'avais eu à placer cette bibliothèque au milieu d'une pièce j'aurai certainement dû faire autrement.

Pierro
 

Merci pour les détails.

mattlalielouise
 

Vue le poids que représente tout ces livre, sans contreventement je pense comme @zeloko et je suis pas sur qu'une petite équerre suffira.
En complément tu pourrais fixer le meuble au murs par le dessus.
En dehors de ça, belle réalisation extrêmement bien détailler.

Zeloko
 

@billbaroud, ton équerre fixe le meuble au mur ? Si ce n'est pas le cas, une équerre de 2x2 cm, ça ne fait rien sur une telle longueur. Le bras de levier est presque 90 fois plus grand !

Pour le basculement vers l'avant, tant que tu charges bien le bas du meuble, ça me semble pas problématique.

Pour une telle étagère, il n'y a pas besoin de tout contreventer. Au moins une pièce de bois comme sur l'image suivante serait déjà 1000 fois plus efficace que l'équerre.

mattlalielouise
 

c'est exactement ce que je voulais dire, j'en aurait mis deux, un de chaque coté.

billbaroud

Oui, l'équerre est fixé entre le mur et le montant gauche, tout en haut. C'est juste pour éviter le basculement vers l'avant et vers la gauche. Ce n'est qu'une sensation, mais à cet endroit, l'effort est réduit au minimum, tout le poids repose sur le montant. Il faudrait donc commencer par arracher mon équerre avant qu'il n'y ai un effort sur la bibliothèque. A l'inverse, je n'ai pas la sensation que la bibliothèque impose un effort à l’équerre, dans la mesure ou toute la force du poids est dirigé vers le bas.

En tout cas c'est une super idée cette pièce de bois, efficace et invisible derrière les bouquins. J'y penserai pour la prochaine biblio ;-)

Zeloko
 

Si elle est fixée au mur, ça me va mieux ;)
Oui, le poids repose sur tes montants, mais ce que je voulais dire, c'est que comme dans ton cas de chargement, tu as un centre de gravité assez haut (tous les livres sont en hauteur). Sans cette équerre, il y aurait eu un grande flexibilité latérale de l'étagère (pour toi que vers la gauche). Et une fois que c'est parti, crac badaboum ...
L'avantage de la petite planchette, c'est que tu fais aucun trous dans le mur et que si demain tu veux bouger ton étagère, tu peux.

J'avais usé de cette idée sur ce projet.

nano049
 

Merci pour les idées je pense que je vais m'en inspirer pour faire ma bibliothèque. Je ferais, bien sur, des photos. pour ma part mon projet est une biblio de 3.50m de longueur sur 2.50m de hauteur et en 30cm de largeur. Beau projet en perspective.

ecto1
 

Super, merci pour ce partage passionnant !

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
1 116 vues
10 commentaires

Contenus associés

Licence

Licence Creative Commons
Voir aussi