L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
Philippe Gelard

7 tables feuille

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

7 tables feuille

Je viens de recevoir ma première vraie commande. Il s'agit de sept tables feuille dont je vous ai présenté le prototype.
maintenant, il va falloir enfiler le bleu, et se mettre au travail!

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

La conception: le design approuvé!

Le projet consiste en sept tables destinées à servir pour des réunions en petit commité. les tables devront être suffisemment larges pour accueillir 4 A4 et 4 tasses de café, ce qui donne uns taille d'environ 1000mm par 700mm. Les tables devront être suffisemment hautes pour pouvoir y écrire tout en restant des tables basses pour une réunion comfortable. Nous avons donc mesuré la hauteur de nos genoux une fois assis sur les chaises de réunion et avons donc élu une hauteur de plateau de 570mm.
Je voulais aussi faire des tables uniques, donc toutes différentes. Pour rendre cela évident, j'ai donc décidé de leur donner la forme d'essences communes en Finlande. Je vous laisse deviner :-)
Voici donc les images que j'ai transmises au client et qui ont été acceptées. Vous pouvez aussi y voir un plan de la salle où la table se trouvera, une donnée qui a aussi influencé le design. Une table a une forme particulière de 1200mm par 360mm. cette forme est dictée par la pièce qui est toute en longueur et n'autorise pas de large table. La hauteur est de seulement 470mm parce que le client ne désirait pas cette table pour écrire... mais pour y étendre les jambes! Hé, le client est roi!

Publié

Partager  

La conception: préparation du travail à faire.

Je crois profondément qu'un travail bien planifié est un travail bien mené. une bonne planification est aussi un gain de temps de travail.
J'ai donc pris le temps de modéliser les panneaux à coller et la manière dont je vais les couper pour sauvegarder du temps et du matériel.
Puis j'ai établi un emploi du temps précis des différentes étapes à suivre pour mieux organiser mon travail et respecter l'emploi du temps.
Comme c'est un projet exceptionel pour moi, pendant un mois je quitte la routine habituelle pour me pencher sur ce projet. j'ai prévu trois semaines de travail (VK est l'abrégé pour semaine en Finnois) avec trois jours de travail par semaine, ce qui me permet soit de me tenir à jour avec la routine soit d'avoir de la marge sur l'emploi du temps au cas où. après tout je ne suis pas du tout un pro dans ce domaine, alors je préfère garder une marge de sécurité.
après cela il reste une semaine pour le traitement de surface avant la livraison.

Publié

Partager  

La construction: les panneaux

La construction des plateaux est relativement simple.
Une grande partie du temps est allée dans la sélection des pièces de bois que j'ai choisies avec le plus de contrastes possible (photo 1)
Puis j'ai coupé des tasseaux en fonction de ces couleurs et les ai assemblés de manière à mettre en valeur les contrastes (photo 2 et 3: mêmes tasseaux, ordre différent)
J'ai collé chacun des quatre panneaux en deux fois: d'abord j'ai collé des tranches de panneaux de 250mm de large que j'ai passé ensuite au rabot/dégau (photo 4) Puis j'ai collé ces tranches ensemble avec des tourillons pour éviter les affleurements (je n'ai pas de défonceuse ni de dominoteuse). Un dernier poncage et j'ai quatre grands panneaux.

Publié Mis à jour

Partager  

La construction: les feuilles étape 1

Une fois les panneaux prêts, il me suffit de découper grosso modo les moitiés de feuilles comme indiqué sur le plan, en se rappelant de préserver des "marches" où s'accrocheront les serre joints. Puis il faut coller ces moitiés ensemble. Pour éviter les affleurements et agrandir la surface de collage, une traverse est aussi collée sur la couture.

Publié Mis à jour

Partager  

La construction: les feuilles étape 2

Maintenant un bon coup de papier de verre et je découpe les feuilles proprement à la scie sauteuse, selon la méthode indiquée par le croquis de mon fils Eliel, présent lors de l'opération. On y voit papa ("isi" en finnois) avec sa scie sauteuse et le sens de la découpe. Après cela J'ai fini la traverse de la couture au ciseau à bois et à la lime. puis un dernier coup de papier de verre avant le traitement de finition.

Publié

Partager  

La construction: la structure

La structure est relativement simple: une traverse perpendiculaire à celle de la couture de la feuille est installée en dessous. Sur les traverses, quatre jambes sont emboîtées dans un "trou" prévu à cette effet.
c'est un travail assez répétitif.
Les jambes ont une section triangulaire dans le but de leur donner de la lègèreté. Pour accentuer encore cette impression, la section triangulaire au sommet de la jambe est plus large que la section en contact avec le sol. comme les jambes sont toutes implantées dans différentes directions, cela donne aussi l'illusion que toutes les jambes sont différentes (à un point de vue donné elles n'on jamais la même épaisseur) et pourtant elles forment un tout. Un peu comme un arbre dont toutes les branches sont différentes, mais pourtant elles font un tout. cela amplifie encore l'effet de légèreté et de naturel. Il m'a fallu donc créer un garbarit pour couper en biais la jambe de section triangulaire.

Publié

Partager  

Nous y sommes... presque!

Voici donc mes tables... enfin presque.
il reste encore plusieurs heures de poncage et finalement le traitement de surface... mais on y arrive!
Une petite surprise cependant: le sol de mon atelier n'étant pas plat, les tables sont toutes bancales une fois dans mon salon! Heureusement j'avais prévu une marge d'erreur en conséquence, et donc avec un petit ajustage tout est revenu dans l'ordre, Ouf!

voici quelques gros plans

Publié Mis à jour

Partager  

Le traitement final

Enfin! le poncage est fini et le traitement exécuté! J'ai utilisé de l'huile/cire de chez Osmo, une marque finlandaise qui fait d'excellents produits. J'ai choisi de mettre du "kirkas" ce qui veut dire brillant. Ce produit a plusieurs avantages: il fait ressortir les contrastes et donne aux bois clairs une couleur un peu dorée qui va parfaitement avec le mur doré des salles où les tables seront utilisées. c'est aussi un produit qui protège très bien le bois, qui protège des liquides, même chauds, et qui ne contient que des produits naturels (on peut l'utiliser pour des jouets pour enfants). On peut aussi poser une tasse de thé brûlant sur la table et il n'y aura pas de marque.
Il ne reste plus qu'à livrer! Et les tables finies me direz vous, de quoi ont elles l'air? eh bien allons voir du côté créations!

Publié Mis à jour

  Ce pas à pas présente un projet en cours de réalisation.

Contenus associés


On en parle ici

Philippe Gelard a publié le pas à pas "7 tables feuille".il y a 1 mois
niconathy
 

Pour le temps de travail et l'organisation, vois combien de temps tu as mis pour le prototype, réfléchis où tu peux t'améliorer. Le seul endroit où tu vas gagner du temps très concrètement, c'est le pointage des outils pour faire plusieurs pièces identiques. Dans ton cas je pense au piétement. 7 tables où tu pointes une fois pour le perçage des tourillons, calibrages des longueurs,...
Par contre comme c'est du travail répétitif, c'est moins drôle, et surtout fais gaffe à la sécurité, car c'est dans ces moments de répétition que le danger guette...
Donc, en clair, on te revoir parmis nous dans un mois, c'est ça ? 🙃😋😂😉

Philippe Gelard
 

Hehe! En effet, le travail répétitif est plus dangereux, mais si le processus est répétitif, les tables sont tout de même uniques, donc ça devrait aller 🙂

Philippe Gelard
 

Et en effet pour le piètement, j'ai aussi prévu un gabarit pour les jambes.

Philippe Gelard a publié l'article "La construction: les panneaux".il y a 28 jours
Philippe Gelard a publié l'article "La construction: les feuilles étape 1".il y a 28 jours
Philippe Gelard a publié l'article "La construction: les feuilles étape 2".il y a 28 jours
niconathy
 

Très joli les feuilles. Les contrastes rendent bien pour donner l'effet de veinage.

Philippe Gelard
 

Oui je suis du même avis. sans les contrastes cela ne marcherait pas super bien

Philippe Gelard a publié l'article "La construction: la structure".il y a 18 jours
Philippe Gelard a publié l'article "Nous y sommes... presque!".il y a 18 jours
niconathy
 

Bellissimo!! Efficace le @olofe .
Tu as bien travaillé. Bon courage pour le ponçage, quelques heures...

Philippe Gelard
 

hehe, après cela le bras qui tremble tout seul 😂 !!

niconathy
 

Ou pas, ponçage à la main, mais après mal au coude... faut choisir 🙃😜😂

Philippe Gelard a publié l'article "Le traitement final".il y a 15 jours
ebenober
 

J'ai lu attentivement ton pas-à-pas. Très intéressant. J'ai quelques remarques et questions techniques :

  • si tu pouvais indiquer les noms français des essences représentées, ce serait sympa. Je ne le lis pas encore couramment le finnois et je n'ai pas tout deviné. Pas évident de connaître la forme des feuilles !
  • quand tu dis "éviter les affleurements" je pense que tu veux dire le "désaffleurement" ?
  • pas de défonceuse ni de dominoteuse : tu vas pouvoir y remédier avec la vente de tes 7 tables ! ;-)
  • les "marches" réservées pour les serre-joints : bien vu. Pas facile le collage des 2 moitiés avec ces formes.
  • quelle est l'épaisseur finale des plateaux ?
  • emboîtement des jambes dans les traverses : tu as fait des mortaises triangulaires obliques ? ou bien des tenons/mortaises rectangulaires classiques et droites ?
  • tu as bien fait de donner une section dégressive aux jambes. C'est beaucoup plus léger et élégant. En termes d'ébénisterie on appelle cela des "pieds gaînés". Un grand classique depuis Louis XV. Tu aurais pu les faire aussi à la raboteuse avec un gabarit spécial qui donne l'inclinaison voulue.
  • un petit truc tout simple pour éviter les pieds boiteux :
    tu prévois une petite surlongueur. Tu mets ta table les 4 fers en l'air sur l'établi. Elle frétille d'aise et tu lui grattes le ventre. Avec une pige à la longueur voulue tu traces la hauteur sur les 4 pieds. Yapluka couper avec ta scie japonaise préférée.
  • traitement de finition à l'huile-cire : le rendu brillant est très réussi.
    (j'ai l'impression que ce produit est très prisé en Scandinavie; mon fils l'a utilisé en Suède pour ses parquets. Je me souviens je les ai poncés, pfffou..).

Pour conclure, encore un grand bravo.
J'espère que tu les as bien vendues et que le ministère finlandais de la Justice paie plus vite que l'administration française...😂

Philippe Gelard
 

Merci Ebenober pour ces remarques pertinentes!

  • leppä: Aulne, Omena: pommier, Mänty: pin, Syreeni: lilas, Tuomi: merisier, Haapa: tremble, Koivu: bouleau.
  • Ah oui désaffleurement... les différences de niveau au collage que je souhaitai éviter pour ne pas avoir de travail supplémentaire au ponçage.
  • eheh :-) j'ai aussi envie d'une belle scie circulaire sur table, la mienne est faite pour les chantiers, pas pour les travail de précision...
  • J'ai appris le coup des marches avec le prototype: j'avais dû percer des trous dans la tranche pour mettre des tourillons et des cales triangulaires, et du coup redécouper la table 1cm plus petite de tous les bords pour enlever les marques des tourillons... pas terrible. Comme quoi un proto c'est bien!
  • Les plateaux font un peu plus de 20mm ce qui semble tout à fait solide (test de résistance effectué sur le proto et sur un plateau d'essai).
  • Mortaises droites: j'ai percé la structure verticalement avec un foret de 8mm, trois trous cote a cote. J'ai fini au ciseau. Puis j'ai coupé le tenon incliné avec la SAR pour bien ajuster au trou.
  • Pieds gaînés, c'est noté! À la raboteuse... ça me paraissait plus compliqué... je vais y réfléchir...
  • Oui c'est bien, mais ton système marche si le plan de travail est bien droit. Comme mon plan est assez petit, il me fallait tourner la table, et j'avais peur de perdre en précision. Du coup j'ai mis les tables dans mon salon (qui a un sol droit), au sol, avec des cales pour qu'elles soient bien stables. Puis j'ai pris une autre cale et j'ai dessiné une ligne sur chaque pied avec cette cale, puis j'ai raccourci tous les pieds de quelques millimètres à la scie japonaise. Au final j'ai testé toutes les tables après livraison: aucun problème!
  • Merci! J'aime beaucoup ce produit. En plus ca sent bon, ca sèche vite et les pinceaux mousse sont faciles à nettoyer. Ca se ponçe aussi facilement et se recouvre sans marques, ce qui permet de réparer les rainures très aisément.
  • Merci! Oui j'ai reçu mes honoraires en moins de deux semaines! L'administration Finlandaise marche bien. En même temps, des représentants de la loi, des juges qui payent en retard... ça la mettrai mal 😂🤣. Par contre une autre administration finlandaise en a repris plus du tiers...

Merci à toi pour tous tes conseils! Maintenant j'ai des chutes, je vais faire des tables plus petites avec les restes!

ebenober
 

Merci pour tes réponses point par point.
"Comme mon plan est assez petit" : bon ben maintenant tu peux faire un grand établi !

Philippe Gelard
 

oui oui je me presse le citron là dessus, mais mon atelier n'est pas extensible... Il va falloir ruser :-)

ebenober
 

Investir la salle de séjour. Affaire de diplomatie conjugale.

Philippe Gelard
 

Ahah! Pour le coup ma femme est fantastique: Elle n'a pas de problème avec ça. Mais je prèfère bosser dans mon repaire!

Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
737 vues
14 commentaires
1 référence

Contenus associés

0 plan
0 fournisseur

Licence

Licence Creative Commons
Autres pas à pas de Philippe Gelard 
Voir aussi
Navigation