L'Air du Bois est une plateforme Open Source de partage collaboratif ouverte à tous les amoureux du travail du bois. (En savoir plus)

Rejoindre l'Air du Bois Se connecter

Partager   J'aime  
dneis

Poignée de scie à dos

Poignée de scie à dos

J'ai trois scies à dos:

  • une vieille Peugeot Frères avec une poignée en bois très agréable;
  • une Peugeot plus récente avec une poignée en plastoc orange fendue et donc une souplesse importante entre la lame et la poignée;
  • et encore une autre Peugeot avec une poignée en plastoc jaune, pas fendue mais dont la position/orientation par rapport à la lame n'est pas du tout agréable pour scier.

Il était donc temps de remettre à niveau les deux scies à dos les plus récentes.

Liste des articles

Mis à jour

Partager  

Mini historique des scies à dos

Que nous apprennent les catalogues anciens et plus récents ?

Pas de scie à dos dans le catalogue Peugeot Frères de 1904 (en dehors d'une scie de chirurgien !).

On trouve quelques scies à dos dans le catalogue Goldenberg de 1935.

Dans le catalogue Peugeot Frères des années 1950, la scie à dos fait son apparition.

Enfin, on retrouve des scies à dos dans le catalogue Peugeot Outillage à Main de 1981. D'ailleurs on retrouve ma scie à la poignée orange (plastique cassant, fragile et cassé dans mon cas, d'où le remplacement).

On trouve aussi des scie à dos dans le catalogue Fischer de 1935.

Publié Mis à jour

Partager  

--Les scies montées vs scies emmanchées-

Il faut faire la distinction entre les scies montées et les scies emmanchées.

  • les scies montées sont de fines lames de scie montées dans un cadre comportant un sommier, deux bras et un tendeur. Ces scies sont historiquement les scies traditionnelles en France (au moins, dans les autres pays je ne saurais dire). On en trouve de toutes dimensions, pour tous les métiers, avec tout plein de dentures différentes en fonction du bois à couper (sec ou vert) et de la direction (en long ou en travers).
  • les scies emmanchées sont constituées d'une lame plus épaisse -car non tendue dans un cadre- sur laquelle est fixée une poignée. Ce sont les scies de tradition anglo-saxonne. De la même manière, on trouve des scies pour scier en long (rip cut saw) et des scies pour scier en travers (cross cut saw), de toutes tailles. On trouve aussi nos fameuses scies à dos.

On trouve donc dans les scies emmanchées des scies à dos permettant de tailler les tenons, araser les tenons ou couper les queues d'arondes. Ces scies emmanchées ont leur équivalent en scie montée, ce sont les scies à tenons (pour tailler les joues des tenons, sciage en long) et scies à araser (pour tailler les arasement des tenons, sciage en travers, généralement plus courtes que les précédentes).

Voici quelques illustrations avec mes catalogues préférés (vous commencez à le reconnaître):

Personnellement, je trouve les scies emmanchées plus facile à conduire que les scies montées, avec lesquelles j'ai plus de difficultés à suivre précisément un trait. Mais je pense que c'est une question d'habitude et de savoir-faire car nos anciens ont longtemps utilisé des scies montées pour toutes sortes de travaux.

Voilà, on sait d'où l'on vient!

Passons maintenant à la confection des manches de scies à dos.

Publié

Partager  

Découpe de la poignée

Choisissez d'abord une planche d'épaisseur 22mm. En dessous, je trouve que la poignée ne sera pas confortable.

Essence

L'essence de prédilection est le hêtre avec son grain fin. Les poignées de scie égoïnes américaines de qualité étaient en fruitier (pommier par exemple): grain très fin et doux au toucher. Les anglais, ayant colonisé l'Inde, étaient -et restent- de grands fan du palissandre (rosewood).

Je suggère de rester dans des essences locales, pas besoin de bois ayant traversé la planète alors qu'on a en France plein d'essences indigènes très intéressantes.

En ce qui me concerne, j'ai pris du chêne pour la simple et bonne raison que c'est la seule planche de la bonne épaisseur que j'ai pu trouver !

Modèle de poignée

Il y a tout plein de modèle de poignée disponibles en ligne. Voici à titre d'exemple deux sources :

Pour ma première poignée, comme la lame fait 35cm de long, j'ai choisi la poignée fermée de Blackburn Tools (en taille médium après mesure de ma paume).

La deuxième poignée est une copie de la poignée Peugeot -avec des décorations en plus- car je la trouve plus confortable que celle de Blackburn Tools (laquelle appuie trop à mon goût au milieu de la paume). Mais je pense que cette histoire d'ergonomie est toute personnelle.

Du coup, mon conseil serait de plutôt copier une forme de poignée qui vous convient.

Découpe

Le plus simple c'est d'imprimer la poignée à l'échelle 1:1 et de coller la feuille sur la planche.
Ensuite, percer aux endroits indiqués, puis scie à ruban et enfin râpe.
Une fois la poignée grossièrement taillée, ne pas être tenté de la peaufiner. Il faut d'abord y loger la lame.

Publié Mis à jour

Partager  

Mise en place de la lame

Pour pouvoir monter la lame dans la poignée, il faut fendre cette dernière.

L'idéal est de faire un trait de scie correspondant à l'épaisseur de la lame à insérer, pour que la lame soit maintenue bien ajustée. Donc si on utilise la lame que l'on va monter, le trait sera un poil trop large pour peu que la lame soit avoyée. Pour cela, j'ai utilisé ma scie à dos Peugeot Frères (celle qui avait déjà un poignée en bois !): elle serre un peu et est plus étroite que la lame à monter, donc c'est parfait.

Il faut ensuite tailler l'emplacement pour le dos de la lame dans la poignée. Coup de chance, pour la première scie le dos fait 4mm de large et j'ai un ciseau à bois de 4mm. Donc taille à la main.

ATTENTION

À ce stade, il faut vérifier que la lame se monte correctement dans la poignée. C'est à dire:

  • que la mortaise pour le dos de la lame est ajustée;
  • que la lame vient bien en appuis au fond du trait de scie (comme ça l'effort de coup aura tendance à appuyer la lame au fond de son logement et non pas à cisailler les vis de fixation);
  • et surtout, surtout, que la lame ne se déforme pas, contrainte par la poignée. Bref, on vérifie que la lame est bien droite, pas gondolée.

En effet, si jamais le trait de scie n'est pas plan (vrillé, cintré, ou autre défaut), ou s'il y a un souci au niveau de la mortaise pour le dos de la scie, alors la lame sera déformée par la poignée qui elle est plus rigide.

Si la lame n'est pas droite

Sur ma première poignée, j'ai eu de la chance, la lame montée était bien droite.
En revanche, sur ma deuxième poignée, la lame montée n'était plus du tout droite mais plutôt cintrée.
Attention, serrer la lame dans la poignée avec un serre joint ou bien dans l'étau pour vérifier la planéité de la lame, car les vis de serrage seront serrées (!) une fois la lame montée définitivement.
Et en serrant, je voyais clairement la lame se cintrer sous mes yeux :(.

Comme je n'avais pas envie (ni le bois) pour refaire une poignée, j'ai glissé des cales minces (laiton de quelques dixièmes de mm et placage de 5/10mm) dans la fente de la poignée. À des endroits judicieux, de sorte à ce que la lame ne soit pas déformée quand elle est serrée dans la poignée.

La méthode de positionnement des cales est bien connue et éprouvée, elle s'appelle "essai-erreur". Finalement, sans trop de difficulté et en un temps raisonnable, j'ai réussi à rattraper le coup.

J'ai donc pu passer aux étapes suivantes !

Vis de fixation

Pour monter les Vis de fixation, j'ai monté la lame et percé le tout, en prenant soin de mettre une vis dans le trou dès qu'il était percé et bien serrer l'assemblage pour que rien ne bouge.

Ce sont des vis de 5mm, tête fraisée, empreinte Philips (j'avais aussi des vis à tête fendue sous la main, mais la fente s'abîme dès la première utilisation). L'écrou (clé de 8) est noyé dans la poignée: il suffit de faire un perçage à 8mm, et en vissant l'écrou hexagonal rentre dans le rond à force.

Finitions de la poignée

Une fois que la lame est montée et les trous percés, on peut songer à terminer le travail de la poignée: râpe, racloir, abrasif. En effet, ce serait dommage de faire une belle poignée et ensuite de louper l'insertion de la lame... !

Publié Mis à jour


Discussions

dneis a publié le pas à pas "Poignée de scie à dos".il y a 6 mois
Connectez-vous pour ajouter un commentaire.
285 vues
0 commentaire

Contenus associés

0 plan
0 processus
0 fournisseur
Autres pas à pas de dneis 
Voir aussi
Table des matières